WSBK
31 juil.
Événement terminé
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
C
Estoril
16 oct.
Prochain événement dans
15 jours

Melandri gêné par des problèmes de stabilité

partages
commentaires
Melandri gêné par des problèmes de stabilité
Par :

Le pilote italien s’est confié en exclusivité à Motorsport.com au sujet des changements apportés par Yamaha à la R1 afin de maîtriser les importants problèmes de vibrations qu'il rencontrait en ligne droite.

Marco Melandri a beau avoir changé de marque, et être passé de Ducati à Yamaha cette année, ce qui a été observé lors de la manche thaïlandaise de Superbike semblait n’être qu’une répétition de l’an dernier, sa moto se montrant extrêmement agitée en ligne droite, et particulièrement dans le prolongement du virage 1. L’Italien rencontre donc étrangement le même souci de suspensions. "Deux motos différentes, un même problème", a-t-il commenté.

Les images diffusées à la télévision ont d’ailleurs mis en avant la dangerosité de la situation. "Oui, c’était aussi très effrayant sur la moto", a-t-il commenté. "Lors d’un tour je n’ai eu aucune sensation de freinage au bout de la ligne droite." Les vibrations ont poussé les plaquettes de frein vers l’extérieur, obligeant le pilote Yamaha à pomper plusieurs fois afin d’atteindre la pression de freinage habituelle : "J’ai dû freiner beaucoup plus tôt à chaque fois, d’une part pour stabiliser la moto, et d’autre part pour vérifier si les plaquettes de frein étaient bien en place." 

Lire aussi:

Au début de la saison 2018, Ducati avait travaillé dur pour résoudre les problèmes de stabilité de la Panigale. "Nous avons fait beaucoup d’essais l’an dernier afin de résoudre ce problème, et nous avons eu du mal à le comprendre, avant d’en trouver la solution lors du test de Brno", s’est souvenu Melandri. Après les essais privés du printemps, les soucis étaient ainsi réglés.

Yamaha a également travaillé sur ce problème, et semble désormais maîtriser la situation. "Le problème est résolu", a commenté l’Italien. "C’était exactement le même souci que l’année dernière. Un petit composant posait problème, et lorsque cela s’est produit en Thaïlande, j’ai tout de suite compris ce qu’il se passait, mais nous ne pouvions rien faire sur place. Cela a à voir avec la rigidité avant de la moto. Ces dernières années, la rigidité latérale de ce composant a été modifiée, ce qui l’a rendu instable dans les lignes droites. Ma taille et mon poids en ont peut-être été la cause, mais avec l’ancien composant, plus rigide, je n’avais pas ce problème."

Quant à savoir de quel composant il s’agissait, cadre, fourche ou té de fourche, Melandri reste évasif : "C’était quelque chose. Cela n’a rien à voir avec le cadre, ni avec des réglages. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez changer facilement en un week-end de course."

Lowes : La bataille chez Yamaha ? "Une source de motivation"

Article précédent

Lowes : La bataille chez Yamaha ? "Une source de motivation"

Article suivant

La livrée Elf fait son retour sur la Kawasaki de Razgatlioglu

La livrée Elf fait son retour sur la Kawasaki de Razgatlioglu
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Marco Melandri
Auteur Sebastian Fränzschky