Melandri - "Il est important de rencontrer quelques obstacles"

partages
commentaires
Melandri -
Par : Léna Buffa
30 janv. 2017 à 18:45

Les deux premiers tests de l'année ont permis à l'ancien pilote MotoGP de peaufiner son adaptation à la version 2017 de la Panigale R tout en se rassurant sur sa forme physique.

Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
La moto de Marco Melandri, Aruba.it Racing - Ducati
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team

Avant d'embarquer pour l'Australie, où se dérouleront les derniers tests de la pré-saison puis, dans la foulée, la première manche du championnat, Ducati était en piste la semaine dernière pour deux séances d'essais. L'occasion pour Marco Melandri de parfaire sa préparation, en se confrontant à deux situations bien différentes d'une piste à l'autre.

La première case à cocher dans la liste des contrôles à mener sur ces essais concernait sa forme physique. Deux mois après une blessure au ménisque, force est de constater que le pilote italien n'a pas eu à souffrir des conséquences de son opération et qu'il a pu mener à bien son programme sans être entravé par les séquelles.

Côté performances, le bilan a été plus contrasté, et ce alors que les deux pilotes Ducati évaluaient des mises à jour de moteur, d'électronique et de châssis, grâce à nombre de tests comparatifs. Le premier rendez-vous était à Jerez et ces deux jours de remise dans le bain ont été productifs pour Melandri, qui a parcouru un total de 124 tours. Il rivalisait alors avec les chronos des pilotes les plus rapides du championnat, qu'il s'agisse de Chaz Davies ou des fers de lance de Kawasaki. Cela lui a valu de quitter l'Andalousie avec le quatrième temps, devançant d'un cheveu la Panigale R de son comparse.

"Après ma blessure au ménisque, je m'attendais à connaître quelques difficultés supplémentaires durant ces quelques jours d'essais, mais au contraire je me sens plutôt bien", se félicitait-il. "Physiquement je me sens bien. J'ai complètement récupéré et je suis certain que je serai à 100% pour Phillip Island."

"Le test a été très positif", soulignait par ailleurs Marco Melandri. "L'équipe réalise un travail formidable et je me sens de plus en plus à l'aise avec la moto. On a encore quelques difficultés en pneus neufs, d'autant plus qu'il est plus difficile de les faire monter en température avec ce climat, cependant on avance dans la bonne direction."

Une séance plus compliquée au Portugal

L'Italien n'a renoncé qu'à un point de son programme à Jerez, une simulation de course qu'il a finalement menée au Portugal. Trois jours après cette première séance, la Panigale R flanquée du numéro 33 était en effet de retour en piste, cette fois à Portimão, circuit qui réintègre le calendrier cette année.

Or, huitième à une seconde et demie de son coéquipier, Marco Melandri était moins enthousiaste à l'heure de quitter l'Algarve. "Durant ces tests, on a concentré le travail sur la distance de la course, mais on a rencontré quelques difficultés de plus qu'à Jerez, en partie à cause de certaines expérimentations de réglages qui ne se sont pas révélées particulièrement bien vues, et en partie aussi à cause des conditions de piste car elle comporte vraiment beaucoup de bosses", expliquait-il.

"On a réalisé une simulation de course, qui a été divisée en deux parties à cause des drapeaux rouges. On a un peu manqué de stabilité et de grip arrière pour que je puisse piloter de la manière la plus fluide possible, mais c'était quand même important pour vérifier ma résistance physique, et ce avec de bons résultats."

"Le bilan reste positif", assure le pilote italien. "Jusqu'à aujourd'hui [dimanche], tout s'était passé à la perfection, mais il est important aussi de rencontrer quelques obstacles, parce qu'il y en aura naturellement pendant le championnat. On va à présent faire le point avec l'équipe pour établir la base en vue de Phillip Island."

Absent du WSBK depuis deux ans, Marco Melandri fera son retour à la compétition dans moins d'un mois, à Phillip Island, et ce après un ultime test de pré-saison sur la piste australienne, où il compte quatre podiums en Superbike.

Prochain article WSBK
Davies - Des tests "cruciaux" pour "retrouver le feeling" de 2016

Previous article

Davies - Des tests "cruciaux" pour "retrouver le feeling" de 2016

Next article

Sofuoglu a été opéré et espère être à Phillip Island

Sofuoglu a été opéré et espère être à Phillip Island

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Marco Melandri
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions