Championnat - Melandri premier leader, Rea relégué au troisième rang

partages
commentaires
Championnat - Melandri premier leader, Rea relégué au troisième rang
Par : Willy Zinck
25 févr. 2018 à 10:48

Marco Melandri a remporté les deux premières courses de l'année, et occupe logiquement la première place du championnat. Il faudra néanmoins attendre la prochaine manche pour savoir s'il s'agit d'une vrai tendance ou d'un coup d'éclat.

Comme ces deux dernières années, la saison de Superbike a débuté par un doublé, mais cette fois ce n'est pas Jonathan Rea qui a été à la manœuvre mais Marco Melandri ! L'Italien, qui avait fait son retour à la compétition en 2017, signant un succès à Misano, présente d'ores et déjà un meilleur compteur de victoires alors que nous n'en sommes qu'à la première manche ! 

Difficile de savoir si cet état de forme va perdurer dans le temps, mais en attendant le pilote Ducati se retrouve avec les coudées franches en tête du classement des pilotes, avec 17 points d'avance sur Tom Sykes et 19 sur Rea.

L'autre pilote qui a impressionné ce week-end est indubitablement Xavi Forés. Meilleur pilote privé, l'Espagnol avait déjà fait des merveilles sur la Course 1, avant de régaler lors de la seconde en passant notamment six tours en tête ! Et s'il ne s'est finalement pas imposé en Australie, le pilote du Barni Racing Team a tout de même renoué avec un podium qui lui échappait depuis la Course 2 au Lausitzring, en 2016.

Derrière lui, Alex Lowes est le pilote Yamaha qui a le mieux tiré son épingle du jeu, même si on s'attendait à autre chose de la part des deux pensionnaires du team Crescent (Michael van der Mark est quant à lui huitième au général), qui n'ont jamais pu viser sur la durée ne serait-ce qu'une place sur le podium à Phillip Island. 

Leon Camier est lui aussi apparu plus en retrait qu'escompté, mais c'était la première manche de l'Anglais avec Honda, et que ses résultats restent meilleurs que ceux auxquels nous avait habitué Ten Kate l'an passé. La structure néerlandaise semble donc sur le rebond, et c'est une bonne chose. 

Le coéquipier de Melandri et vice-Champion du monde 2017, Chaz Davies, aurait quant à lui sans doute pu viser plus haut au classement sil n'avait pas chuté alors qu'il menait les débats lors de la Course 2. Après des essais en début de semaine et un début de week-end très discret, le Gallois est progressivement monté en régime pour figurer parmi les vainqueurs potentiels dimanche.

Sa septième place au général n'est donc sans doute pas représentative de son véritable état de forme - alors que le numéro 7 a reconnu ne pas être encore revenu à 100% de ses capacités suite à sa blessure au genou survenue en novembre dernier. Il sera donc intéressant de voir sa réaction lors de la prochaine manche, en Thaïlande, d'autant plus que le délai d'un mois d'ici là devrait lui permettre d'achever totalement sa convalescence. 

Un top 10 pour Baz

Un autre pilote qui aura très certainement à cœur de se racheter est Loris Baz. Le Français, qui fait son retour dans la discipline après trois saisons passées en MotoGP, a vu son week-end gâché par une lourde chute vendredi. Celui-ci est néanmoins monté en puissance, jusqu'à décrocher un top 10 lors de la Course 2.

Plus bas, on retrouve le premier représentant d'Aprilia, Eugene Laverty, à la 11e place. Un classement là encore peu représentatif de la tenue du Nord-Irlandais ce week-end, ce dernier qui a fait forte impression lors des essais du vendredi mais a manqué de constance en course, avec notamment une chute lors du second acte alors qu'il évoluait en tête.

Son coéquipier Lorenzo Savadori, très en vue lui aussi en début de week-end, n'a quant à lui pas encore réellement débuté sa saison, victime d'une chute lors de la Superpole qui l'a mis sur la touche pour les deux courses. 

Enfin, on peut citer les bonnes performances du rookie Toprak Razgatlioglu, auteur de son premier top 10 lors de la Course 2. Le Turc de 21 ans, déjà impressionnant durant les essais hivernaux, a continué sur sa lancée en faisant partie des qualifiés pour la Superpole 2, avant de marquer ses premiers points samedi et de finir dixième aujourd'hui.

On notera également les premiers pas réussis de Jordi Torres avec MV Agusta, qui a marqué ses premiers points avec l'équipe italienne ce dimanche. Les Américains Jack Gagne et PJ Jacobsen, tous deux sur Honda, ont par ailleurs eux aussi ouvert leur compteur à Phillip Island.

La marque japonaise, qui avait dégringolé de la troisième à la septième place en 2017 du championnat des constructeurs, refait surface en ce début d'année et pointe pour le moment à la quatrième place. Ducati mène bien sûr la danse avec ses deux victoires, devant Kawasaki et Yamaha.

WSBK - Championnat pilotes après Phillip Island

Pos.

PilotePtsaustraliathailandspainnetherlandsitalyunited_kingdomczech_republicunited_statesitalyportugalfranceargentinaqatar
1 italy Marco Melandri 50 25 25 - - - - - - - - - - - -
2 united_kingdom Tom Sykes 33 20 13 - - - - - - - - - - - -
3 united_kingdom Jonathan Rea 31 11 20 - - - - - - - - - - - -
4 spain Xavi Forés 29 13 16 - - - - - - - - - - - -
5 united_kingdom Alex Lowes 21 10 11 - - - - - - - - - - - -
6 united_kingdom Leon Camier 19 9 10 - - - - - - - - - - - -
7 united_kingdom Chaz Davies 16 16 - - - - - - - - - - - - -
8 netherlands Michael van der Mark 16 7 9 - - - - - - - - - - - -
9 france Loris Baz 12 5 7 - - - - - - - - - - - -
10 argentina Leandro Mercado 10 6 4 - - - - - - - - - - - -
11 ireland Eugene Laverty 9 8 1 - - - - - - - - - - - -
12 turkey Toprak Razgatlioglu 9 3 6 - - - - - - - - - - - -
13 spain Jordi Torres 8 - 8 - - - - - - - - - - - -
14 spain Román Ramos 7 2 5 - - - - - - - - - - - -
15 united_states Jake Gagne 7 4 3 - - - - - - - - - - - -
16 united_statesPatrick Jacobsen 2 - 2 - - - - - - - - - - - -
17 czech_republic Ondrej Jezek 1 1 - - - - - - - - - - - - -

WSBK - Championnat constructeurs après Phillip Island

Pos.ConstructeurPtsaustraliathailandspainnetherlandsitalyunited_kingdomczech_republicunited_statesitalyportugalfranceargentinaqatar
1 Ducati 50 25 25 - - - - - - - - - - - -
2 Kawasaki 40 20 20 - - - - - - - - - - - -
3 Yamaha 21 10 11 - - - - - - - - - - - -
4 Honda 19 9 10 - - - - - - - - - - - -
5 BMW 12 5 7 - - - - - - - - - - - -
6 Aprilia 9 8 1 - - - - - - - - - - - -
7 MV Agusta 8 - 8 - - - - - - - - - - - -

WSBK - Championnat teams après Phillip Island

Pos.TeamPtsaustraliathailandspainnetherlandsitalyunited_kingdomczech_republicunited_statesitalyportugalfranceargentinaqatar
1 Aruba.it Racing – Ducati 66 41 25 - - - - - - - - - - - -
2 Kawasaki Racing Team WorldSBK 64 31 33 - - - - - - - - - - - -
3 Pata Yamaha Official WorldSBK Team 37 17 20 - - - - - - - - - - - -
4 Barni Racing Team 29 13 16 - - - - - - - - - - - -
5 Red Bull Honda World Superbike Team 26 13 13 - - - - - - - - - - - -
6 Gulf Althea BMW Racing Team 12 5 7 - - - - - - - - - - - -
7 Orelac Racing VerdNatura 10 6 4 - - - - - - - - - - - -
8 Milwaukee Aprilia 9 8 1                        
9 Kawasaki Puccetti Racing 9 3 6                        
10 MV Agusta Reparto Corse 8 0 8                        
11 Team GoEleven Racing 7 2 5                        
12 TripleM Honda World Superbike Team 2 0 2                        
13 Guandalini Racing 1 1 0                        

Prochain article WSBK
Une chute et des ambitions revues à la baisse pour Baz

Previous article

Une chute et des ambitions revues à la baisse pour Baz

Next article

Le circuit d'Imola au calendrier du Superbike jusqu'en 2020

Le circuit d'Imola au calendrier du Superbike jusqu'en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Phillip Island
Catégorie Après-course 2
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résultats