Melandri sur Yamaha ? Le pilote se dit disponible pour Laguna

Alors qu'il n'a plus couru sur la scène internationale depuis un an, Marco Melandri annonce qu'il pourrait se mettre à disposition de Yamaha pour disputer la prochaine manche du Championnat du monde Superbike. Mais sous certaines conditions...

Melandri sur Yamaha ? Le pilote se dit disponible pour Laguna
Marco Melandri, Aprilia Racing Team Gresini
Le drapeau Yamaha
Marco Melandri vainqueur de la Course 1
La moto d'Alex Lowes, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Marco Melandri, San Carlo Honda Gresini
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha
Sylvain Guintoli, Pata Yamaha

Tandis que sa blessure à la cheville oblige Sylvain Guintoli à reporter son retour, l'équipe Pata Yamaha est dans l'obligation de trouver une solution de secours manche après manche. Une seule machine a été alignée par le team officiel à Imola (alors que le Français venait de se blesser) puis à Sepang, en revanche Cameron Beaubier a assuré l'intérim à Donington. Pour l'épreuve de Misano, cette semaine, c'est Niccolò Canepa qui prendra le guidon laissé vacant.

Marco Melandri a toutefois indiqué avoir été contacté par Yamaha pour assurer ce remplacement, une proposition qu'il a refusée. Il explique sa décision en s'en tenant à la position qui est la sienne depuis désormais de longs mois : courir, oui, mais pas dans n'importe quelles conditions.

"Je tiens à préciser que je n'ai pas accepté l'invitation de Yamaha SBK non pas parce que je n'accepte pas la définition de bouche-trou, mais parce qu'après huit mois d'inactivité il est impensable de se présenter sur une course et d'imaginer être compétitif", explique le pilote italien.

"Au moins trois-quatre jours de tests"

Sans guidon depuis près d'un an après l'échec de son engagement en MotoGP avec Aprilia, Marco Melandri ne cesse de rappeler, depuis, qu'il ne courra pas à tout prix. La qualité du guidon et les conditions dans lesquelles il pourra s'investir viennent bien avant l'envie de retrouver la piste.

En marge de la manche d'Imola, déjà, l'ancien Champion du monde 250cc, aujourd'hui âgé de 33 ans, rappelait sa position à Motorsport.com"Bien entendu que cela me manque, je ne peux pas le nier. Les motos ont toujours été ma vie. J'aurais voulu courir cette année aussi, mais dans une situation qui tienne la route. Après deux ans difficiles, je n'ai plus envie de m'abaisser à des compromis. Soit je trouve une situation dans laquelle je sais que je peux être bien, qui me plaît et dans laquelle, à chaque fois que je me réveille, je le fais avec l'envie de faire mon travail au mieux, soit le faire juste pour le faire cela ne m'intéresse pas. Je n'ai plus 20 ans."

Il précise aujourd'hui que son refus n'est pas définitif et qu'il pourrait accepter une éventuelle invitation pour la prochaine manche du WSBK, dans un mois, à condition qu'on lui donne la possibilité de préparer ce rendez-vous convenablement. "Si les conditions sont réunies pour Laguna Seca, avec au moins trois-quatre jours de tests, je serai disponible", souligne-t-il. "J'ai une envie incroyable de courir, mais je veux le faire bien, sans quoi je ne prends pas de plaisir." Précisions que Canepa a participé il y a deux semaines à une journée d'essais avant de se voir finalement confier le guidon de Guintoli pour la manche de Misano.

Ce contact entre Marco Melandri et l'équipe officielle Yamaha WSBK n'est pas une première. Il y a un mois et demi, le pilote en parlait déjà à Motorsport.com, précisant néanmoins que cela passait par le sponsor-titre, Pata. "Chez Pata, il y a la disponibilité et l'envie, et pas qu'un peu. Mais il faut voir si ces intentions sont aussi celles des autres composantes qui devraient faire partie du projet", nous faisait-il savoir, laissant entendre qu'une porte était ouverte pour envisager un retour en tant que titulaire à l'horizon 2017.

Ce nouvel épisode s'inscrit dans une année mouvementée pour le pilote italien, dont le retour suscite autant de spéculations que de reports. En octobre dernier, MV Agusta annonçait qu'il participerait au développement de sa machine, néanmoins l'Italien n'avait finalement mené qu'une seule séance d'essais qui n'avait abouti à aucune concrétisation.

partages
commentaires
Ducati retrouve l'Italie avec de solides attentes
Article précédent

Ducati retrouve l'Italie avec de solides attentes

Article suivant

Honda entend réussir à Misano en capitalisant sur ses essais

Honda entend réussir à Misano en capitalisant sur ses essais
Charger les commentaires