Melandri : "Il faut toujours tout réécrire" à chaque course

partages
commentaires
Melandri :
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
30 mars 2017 à 14:50

Alors que le Championnat du monde Superbike arrive en Europe cette semaine avec la manche d'Aragón, le pilote italien fait le point sur ses attentes avec Motorsport.com.

Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Chaz Davies, Ducati Team
Le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Podium : le troisième, Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team

En marge d'un événement promotionnel pour le compte de Ducati et SEAT, Marco Melandri s'est entretenu avec Motorsport.com. L'occasion de faire le point sur son retour positif dans le Mondial Superbike, lui qui a déjà bataillé avec les meilleurs du championnat sur les deux premières manches, et ce malgré quelques soucis de freins en Thaïlande.

Dès demain, il retrouvera le MotorLand Aragón, une piste qui pourrait, sur le papier, se révéler favorable à la Ducati Panigale R.

Quel bilan tires-tu des deux premières manches du championnat 2017 ?
Je crois qu'il était difficile d'en demander plus. Me retrouver en bagarre contre les meilleurs, je crois que c'est déjà le maximum que l'on pouvait attendre. Il faut maintenant franchir un autre petit cap en matière d'agressivité pour que je sois récompensé dans ces bagarres.

Aragón te semble-t-elle la bonne piste pour tenter le coup ?
Il faut voir, mais pourquoi pas ? L'année dernière, Davies a dominé, alors pour moi c'est un peu l'épreuve du feu. Je vois assurément Chaz comme favori, mais Rea a lui aussi accompli d'importants progrès. À mon avis, à la fin de la course, Kawasaki et Ducati seront plus proches, mais je m'attends aussi à une Yamaha en progrès.

Pour quelle raison ?
L'année dernière, ils avaient été très bons en qualifs. Cette année, ils ont beaucoup évolué, je m'attends donc à ce qu'ils se rapprochent. Je ne sais pas s'ils seront en mesure de rester à notre contact, mais je les imagine plus proches.

As-tu peur que les problèmes de frein que tu as connus en Thaïlande puissent se répéter en Aragón ?
Non, je crois que cela a été un fait ponctuel. D'autant que le problème que l'on a connu le dimanche a été différent de celui du samedi.

Qu'est-ce qui a changé entre le samedi et le dimanche ?
On a un peu tout changé, de la taille des disques à la pompe. On a aussi globalement installé un nouveau système de frein, incluant les étriers et les durites. Mais le problème a été légèrement différent, alors disons que l'on ne pourra contrôler cela que vendredi en Aragón.

Comment s'est passé le travail avec Davies sur ces premières courses ?
On s'est partagé le travail de développement. Il a mené un programme et moi un autre, puis on a essayé de garder le meilleur des deux afin d'assembler la moto 2017. On a encore quelques petits progrès à faire, mais Ducati va essayer d'apporter des nouveautés et des améliorations à chaque course.

D'après l'expérience que tu as eue jusqu'à présent, y a-t-il une piste sur laquelle tu te dis déjà que tu pourrais gagner ?
Chaque course est une histoire à part entière. Il faut toujours tout réécrire, alors on verra. Pour l'instant, je vais en Aragón en me disant que je peux faire une belle manche, et avec encore plus de conviction, parce que, pour nous, la Thaïlande a vraiment été difficile à plusieurs niveaux. Je pense que l'Europe pourrait être un peu plus notre amie.

Prochain article WSBK
Ten Kate prépare Aragón avec les essais du lundi en ligne de mire

Previous article

Ten Kate prépare Aragón avec les essais du lundi en ligne de mire

Next article

Kawasaki va-t-il poursuivre sur sa lancée en Aragón ?

Kawasaki va-t-il poursuivre sur sa lancée en Aragón ?

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragon
Lieu Motorland Aragon
Pilotes Marco Melandri
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Matteo Nugnes
Type d'article Interview