Mercato 2016 - Sylvain Guintoli est très désiré

Au vu d'une saison aussi décevante que son palmarès est élogieux, il n'est pas surprenant que Sylvain Guintoli soit au cœur du mercato estival du WSBK.

Le nom du Champion du Monde en titre est sur toutes les lèvres! S'il assurait il y a un mois et demi que "des décisions devraient être prises rapidement", Guintoli n'en a, pour l'instant, pas dit plus et continue à être annoncé en pourparlers à la fois avec Yamaha et Aprilia.

La marque nippone fera en effet son retour l'an prochain en Superbike, avec un programme chapeauté par Andrea Dosoli et dont la gestion logistique sera confiée à un team privé. Personne ne croit à un quelconque suspense quant au nom du premier pilote à qui sera confiée la nouvelle M1, Marco Melandri se préparant sereinement à retrouver le WSBK et son ami Dosoli pour vite oublier son amère expérience en MotoGP.

La question est de savoir si Yamaha fera le choix de doubler ses atouts en alignant Guintoli aux côtés de Melandri. Si l'objectif de la marque est de prétendre d'emblée aux premiers rangs tout en développant la nouvelle R1, cette option serait idéale d'un point de vue sportif. Quant au relationnel, c'est autre chose... Car il ne faut pas oublier que Melandri et Guintoli ont eu l'an dernier l'occasion d'être coéquipiers, une expérience glaciale sur laquelle l'Italien s'est épanché depuis. Le summum de la mésentente avait été atteint en fin de saison, lorsque Melandri s'est vu infliger de façon peu glorieuse des consignes d'équipes, qu'il a refusé d'appliquer lors de la seconde course de Magny-Cours.

Chez Aprilia, la donne est complètement différente, justement parce que Sylvain Guintoli n'y a pas d'ennemis. Il a même laissé le souvenir impérissable de la victoire. La saison 2015 déçoit, la cote de Leon Haslam s'effondre un peu plus à chaque manche et le team privé auquel la marque a confié son programme WSBK peine lui aussi à convaincre. Les responsable d'Aprilia en sont même venus à hésiter quant à la suite à donner à leur programme Superbike, tentés de se focaliser sur le MotoGP.

En retrouvant Aprilia, Guintoli pourrait effacer les mauvais souvenirs d'une séparation un peu forcée, les hésitations des responsables de la marque l'ayant poussé à aller voir ailleurs, craignant que sa fidélité ne soit déçue par l'arrêt du programme. Lorsqu'Aprilia a fini par prendre sa décision, c'était trop tard : il s'était lié à Honda.

Et Honda dans tout ça?

Ses deux saisons avec Aprilia ont été les plus riches de sa carrière Superbike, avec une troisième place au général dès 2013 puis le titre conquis en 2014. Son expérience actuelle avec Honda ne s'inscrit pas dans cette lignée et Ronald Ten Kate, directeur de son équipe, semble comprendre que l'envie d'aller voir ailleurs le titille.

"Sylvain fait vraiment du très bon travail. Il est arrivé dans la foulée de sa victoire au Championnat l'année dernière et il a dû s'adapter à la Honda, qui est une moto assez différente mais il a été à la hauteur du job et a très bien travaillé avec l'équipe," juge le team manager Ten Kate sur le site officiel du Championnat. "Après les deux premiers tiers de la saison, nous pouvons clairement voir que nous sommes sur une courbe ascendante et nous nous attendons au minimum à ce qu'il monte sur le podium avant la fin de la saison. Franchement, je pense qu'il va remporter une course avant la fin de la saison."

"Sylvain a un contrat d'un an et, comme n'importe quel pilote, il doit regarder autour de lui à la fin de la saison pour voir ce qu'il y a sur le marché à ce moment-là," constate Ronald Ten Kate. "Je sais quelle relation nous avons actuellement avec Sylvain, et elle est bonne. (...) J'ai lu beaucoup d'histoires mais rien n'est sûr pour l'instant, alors nous verrons bien."

A 33 ans, après une carrière riche en MotoGP, BSB et désormais WSBK depuis six ans, Sylvain Guintoli paraît décidément très désiré. Gageons qu'il n'a pas fini d'arpenter les pistes!

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Sylvain Guintoli
Équipes Ten Kate Racing
Type d'article Actualités
Tags aprilia, contrat, honda, superbike, sylvain guintoli, wsbk, yamaha