Michele Pirro, trois Championnats en trois semaines!

Le chômage technique, Michele Pirro ne connaît pas : en moins d'un mois il a visité trois Championnats et disputé cinq courses pour Ducati! Le tourbillon a commencé le 31 mai : pilote essayeur pour le constructeur italien, Pirro disposait d'une wild-card pour disputer le Grand Prix d'Italie MotoGP. Au guidon de la Desmosedici GP15, il a décroché la huitième place de l'épreuve, puis enchaîné sur une séance d'essais post-course.

Il ne s'est pas longuement éloigné du Mugello, car son poste de titulaire en Championnat d'Italie Superbike prévoyait qu'il y coure les 13 et 14 juin. Après avoir mené sa Panigale vers une double victoire, il pensait que l'heure des vacances avait sonné... Pas tout à fait, car la blessure de Luca Scassa l'a appelé à une nouvelle pige, cette fois en WSBK et à Misano.

Arrivé en cours de week-end, il est parvenu à se hisser dans la première moitié du classement et à participer - pour la première fois de sa carrière - à la phase finale de la Superpole, puis à décrocher deux huitièmes places en course.

Trois Championnats... et trois manufacturiers!

Après les pneus Bridgestone utilisés en MotoGP, puis les Michelin des essais post-course MotoGP et du CIV, c'est avec des enveloppes Pirelli qu'il a dû composer le week-end dernier, découvrant notamment la très performante gomme de qualification. Pas de quoi entacher sa capacité d'adaptation, même s'il reconnaît que le manque d'expérience s'est fait sentir.

"Bien entendu, ça n'a pas été facile de passer d'une moto à l'autre et de changer de pneus," avoue Michele Pirro. "En Superpole, j'ai utilisé pour la première fois le pneu qualifs et, même si je peux dire que j'ai un bon potentiel, je n'étais pas encore capable de l'exploiter."

"Piloter la Superbike ici, et en pneus Pirelli, ça a été une belle expérience," poursuit-il. "Je suis juste déçu d'avoir perdu les deux courses dès le départ, en m'élançant mal, alors que j'aurais pu faire mieux. Je suis un peu déçu, parce que je sais qu'on avait un bon potentiel. Ceci dit, étant donné que je ne suis arrivé que samedi et que je n'avais jamais testé ces pneus ou bien la gomme qualifs, je pense que le résultat global est positif."

Michele Pirro retrouvera la compétition dans trois semaines pour poursuivre sa campagne en Championnat d'Italie, où il occupe la tête du classement Superbike après avoir remporté cinq courses sur six.

 

A propos de cet article
Séries WSBK , MotoGP
Événement Misano
Sous-évènement Dimanche
Circuit Misano
Pilotes Michele Pirro
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de course
Tags bridgestone, ducati, michele pirro, michelin, motogp, pirelli, superbike, superpole, wsbk