Officiel - Jordi Torres passe sur BMW pour 2016

Jordi Torres est fixé sur son avenir : il défendra en 2016 les couleurs de BMW au sein de l'équipe Althea Racing.

Officiel - Jordi Torres passe sur BMW pour 2016
Jordi Torres, Aprilia Racing Team, vainqueur de la Course 1
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team
Jordi Torres, Aprilia Racing Team, sur le podium

Contrairement à son coéquipier Leon Haslam, l'Espagnol a su rapidement trouver une solution de repli lorsque l'annonce du retrait d'Aprilia a mis son avenir en doute. Son accord avec Althea et BMW n'était qu'un secret de polichinelle, désormais officialisé.

Jordi Torres intégrera donc un team réputé - Champion du Monde 2011 avec Carlos Checa - qui met un terme à son association de longue date avec Ducati pour lier un nouveau partenariat technique de deux ans avec BMW Motorrad Motorsport. Le constructeur allemand fournira moteurs et électronique. Le team aura quant à lui la responsabilité de la gestion sportive et logistique, ainsi que du développement de la moto, lequel sera géré par Jan Witteveen en sa qualité de Directeur Technique.

"Je suis heureux de pouvoir collaborer avec BMW Motorrad Motorsport," commente Genesio Bevilacqua, Directeur Général d'Althea Racing. "Chaque membre de l'équipe est pleinement impliqué dans ce nouveau défi et nous sommes désormais prêts pour le premier jour de la saison 2016. Je suis très impatient de récompenser BMW Motorrad Motorsport pour la confiance qu'ils ont placée dans mon équipe, en obtenant des performances de haut niveau en 2016."

Nouveau défi... et nouvelle pression

Jordi Torres pilotera donc une BMW S 1000 RR, avec pour nouveau coéquipier Markus Reiterberger, déjà bien connaisseur de la marque. Ils prendront la piste la semaine prochaine à Jerez, pour un premier shakedown de la version 2016 de la machine, "les premiers pas de ce qui s'annonce comme un long voyage," précise Bevilacqua.

L'Espagnol, qui effectuait cette année ses débuts en Superbike, fait partie des cinq pilotes qui ont connu la victoire en 2015, le seul à ne pas être Britannique. Par ses performances autant que par son intégration dans le paddock WSBK, il a d'emblée séduit le championnat et s'annonce comme un pilote d'avenir de la discipline.

"Jordi est le Rookie de l'Année 2015 en WSBK, et ce alors qu'il a déjà remporté à deux reprises le CEV (le championnat d'Espagne Moto2, ndlr) avant d'intégrer le Championnat du Monde Superbike," rappelle Genesio Bevilacqua.

Un pilote talentueux, à qui l'on confie désormais la responsabilité d'un défi de taille. "On sait que le team et moi-même avons du travail à faire, mais on sait aussi que la BMW est une moto compétitive et qu'elle a une grande marge d'amélioration. Ce sera notre objectif pour 2016," souligne le pilote sur le site officiel du WSBK.

"J'ai la pression de devoir "performer", cela ne fait aucun doute," poursuit Jordi Torres. "Chez Aprilia, on savait que la moto dont je disposais était très bonne et je n'avais pas une telle responsabilité de devoir autant la développer. Si quelqu'un avait cette pression, c'était mon coéquipier Leon [Haslam], pas tellement moi puisque c'était ma première année en WSBK. Maintenant c'est à mon tour. C'est à mon tour de développer une moto et je le vois comme quelque chose de positif. J'ai beaucoup mûri en tant que pilote et j'ai appris beaucoup de nouvelles choses."

Markus Reiterberger est plus jeune (21 ans), mais il s'est forgé une solide expérience en Championnat d'Allemagne et en disputant quelques wild-cards mondiales. "Reiti a remporté deux titres en Championnat Superbike IDM. C'est un pilote jeune et talentueux, qui signe le retour d'un pilote allemand en Championnat du Monde Superbike. Je suis absolument convaincu que tous deux seront très tôt rapides et réguliers," conclut Genesio Bevilacqua.

Alors qu'Althea et Ducati se séparent, on sait d'ores et déjà que le team Barni confiera une Panigale R à Xavi Forés en 2016. Deux autres BMW seront également présentes sur la grille Superbike, grâce au Team Toth.

partages
commentaires
Des essais positifs pour Ducati, malgré le temps perdu

Article précédent

Des essais positifs pour Ducati, malgré le temps perdu

Article suivant

Kawasaki avance dans l'évaluation de ses nouveautés pour 2016

Kawasaki avance dans l'évaluation de ses nouveautés pour 2016
Charger les commentaires