Officiel - Yamaha de retour en WSBK avec Sylvain Guintoli

Yamaha a officialisé son association avec le team Crescent Racing pour effectuer l'an prochain son retour en Championnat du Monde Superbike.

La structure dirigée par Paul Denning, se sépare donc de Suzuki au terme d'une saison particulièrement difficile. C'est la fin d'une longue histoire commune pour le team anglais et le constructeur nippon, qui ont également partagé l'expérience du MotoGP et du championnat britannique.

Suzuki perd son team historique en Superbike, alors que Paul Denning avait clairement indiqué cet été qu'il aurait eu besoin de garanties quant à l'arrivée de la nouvelle GSX-R après une saison 2015 plombée par une moto obsolète. Or, ces garanties ne sont pas arrivées et la marque nippone n'a pour l'heure annoncé aucun programme pouvant laisser penser qu'elle sera encore représentée en WSBK l'an prochain.

"C'est un moment très excitant pour nous, nous attendons avec impatience notre retour au plus haut niveau du Superbike après quatre ans d'absence," commente Eric de Seynes, responsable des opérations de Yamaha Motor Europe.

"Il était évident que nous avions besoin de faire notre retour en Championnat du Monde Superbike pour montrer tout le potentiel de notre nouvelle Superbike," souligne-t-il. "Nous avons pris un an pour gagner en expérience avec la nouvelle R1 dans de nombreux autres Championnats, où la moto a déjà affiché son potentiel, avec une superbe victoire aux 8 Heures de Suzuka et les résultats très positifs que nos équipes officielles obtiennent dans toute l'Europe."

"Nous sommes maintenant prêts à revenir sur la scène internationale et je suis heureux que nous ayons trouvé chez Crescent les mêmes valeurs de professionnalisme, la précision de l'ingénierie et la passion pour la victoire."

Lowes associé à Guintoli

Cette association avec Crescent a rebattu les cartes d'un mercato pilotes qui semblait joué de longue date. Car Paul Denning s'est battu pour placer Alex Lowes et il a obtenu gain de cause. Le jeune pilote anglais, sacré en Superbike britannique il y a deux ans, aborde donc sa troisième saison en WSBK.

Alors que l'arrivée de la R1 a suscité bien des convoitises, c'est Sylvain Guintoli qui a décroché le second guidon, décidant de se séparer de Honda après une saison loin de ses attentes. L'expérience du Champion du Monde 2014 sera précieuse à l'heure de faire débuter une nouvelle machine et de la développer pour la mener au plus vite au sommet de la discipline.

Exit, donc, Marco Melandri, qui s'est vu contraint de se rapprocher ces dernières semaines de Ducati pour tenter de décrocher un guidon au sein d'une équipe privée.

L'autre victime collatérale de cette nouvelle équipe est le team Ten Kate, qui ne perd pas que Guintoli. Le retour de Yamaha est en effet soutenu par Pata, actuel sponsor titre du programme Honda et de l'équipe néerlandaise qui l'accompagne en WSBK.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Sylvain Guintoli , Alex Lowes
Équipes Crescent Racing
Type d'article Actualités
Tags annonce, r1, yamaha