Partir pour mieux revenir, le credo de Reiterberger

Présent ce week-end sur le Lausitzring en tant que wild-card, le pilote allemand continue d'évaluer ses options en vue d'un potentiel retour en Superbike l'an prochain.

Partir pour mieux revenir, le credo de Reiterberger
Markus Reiterberger, Althea Racing
Markus Reiterberger, Althea Racing
Markus Reiterberger, Althea Racing
Markus Reiterberger, Althea Racing
Markus Reiterberger, Althea Racing
Markus Reiterberger, Althea BMW Racing
Markus Reiterberger, Althea BMW Racing
Markus Reiterberger, Althea BMW Racing
Markus Reiterberger, Althea BMW Racing
Jordi Torres, Althea BMW Racing, Markus Reiterberger, Althea BMW Racing
Markus Reiterberger, BMW Althea Racing

Plus de quatre mois après sa dernière apparition sur une machine de Superbike, Markus Reiterberger fait son retour à la compétition ce week-end sur le Lausitzring, en tant que wild-card pour le Van Zon - Remeha BMW Team.

Une petite renaissance pour le pilote allemand, qui va donc avoir le privilège d'évoluer sur ses terres, après avoir été contraint de quitter la catégorie plus tôt cette saison en raison de problèmes physiques persistants.

Accidenté l'an passé sur le circuit de Misano, Reiterberger ne s'était en effet jamais totalement remis de ses blessures, une double fracture des vertèbres T10 et T12. Alors qu'il était engagé dans sa deuxième saison avec le team Althea, le pilote germanique avait pris la décision d'en rester là, au grand désarroi de l'équipe, et de son patron Genesio Bevilacqua. Il avait par la suite été remplacé à compter de la manche d'Assen par Raffaele De Rosa.

Aucun regret concernant son retrait

Cette décision difficile, Reiterberger ne semble pas la regretter, à l'heure de goûter de nouveau mais de façon temporaire aux joies du Superbike. "Je me sens très bien. J'ai pu me concentrer sur ma santé et ma forme", rassure-t-il d'emblée lors d'un entretien accordé au site officiel du Superbike. "Après mon retrait, je pilote dorénavant davantage, et je me sens plus à l'aise sur les motos. Mes temps au tour et mes résultats en IDM [Championnat de vitesse allemand] montrent que nous allons dans la bonne direction."

La manche allemande du calendrier marque donc la première wild-card de la saison pour Reiterberger. Pas sûr cependant qu'il y en ait d'autres à l'avenir, compte tenu de la difficulté à réunir le bagage nécessaire à un engagement dans la discipline. 

Mais au-delà d'apparition ici et là cette année, le pilote de 23 ans garde en vue la saison 2018 pour un éventuel retour à temps plein. "Initialement, il était prévu de faire plus de wild-card, mais pour le moment, ce n'est pas envisageable. Si nous pouvons trouver d'autres sponsors qui investissent en nous, ce pourrait être une possibilité", explique-t-il. "Bien sûr, mon objectif et ma plus haute priorité, c'est de retrouver un guidon à plein temps, et le Superbike est mon rêve. Je crois en moi et dans notre potentiel, mais pour prétendre au top 5, tout doit être en place. Avec mon manager Werner Daemen, nous travaillons avec beaucoup de pression en vue de la saison prochaine, et dès que cela sera réglé, nous annoncerons quelque chose."

Sixième de la première séance d'essais libres ce matin, l'Allemand a créé la surprise en devançant bon nombre de ses anciens pairs. Devant son public, celui-ci veut donc bien faire, et prendre du plaisir. "Nous n'avons que peu d'expérience du point de vue technique sur cette moto, et nous n'avons eu que deux jours de tests. Finir dans le top 10 me rendrait heureux, nous voulons juste montrer que nous pouvons attaquer en utilisant notre expérience. Plus que tout, je veux apprécier ce week-end." 

 
partages
commentaires
EL1 - Sykes prend les devants, et le record du circuit !
Article précédent

EL1 - Sykes prend les devants, et le record du circuit !

Article suivant

EL2 - Sykes reste en tête d'un top 10 quasi inchangé après le déluge

EL2 - Sykes reste en tête d'un top 10 quasi inchangé après le déluge
Charger les commentaires