Pour Honda, il est (déjà) urgent de réagir

partages
commentaires
Pour Honda, il est (déjà) urgent de réagir
Par : Willy Zinck
9 mars 2017 à 14:01

L'équipe Ten Kate espère bien se remettre en selle après une première manche qui n'a pas été à la hauteur de ses espérances.

Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
La moto de Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team

Le championnat 2017 de Superbike a à peine commencé que Honda se retrouve déjà au pied du mur. Alors que la structure nourrissait de gros espoirs en amont de la saison, grâce à une toute nouvelle Fireblade ainsi qu'à un partenariat prometteur avec Red Bull, les résultats n'ont pas été au rendez-vous lors de la première manche en Australie.

Loin s'en faut puisque l'équipe Ten Kate est repartie de Phillip Island avec seulement six petits points, et la septième place au classement général. Un maigre bilan, même s'il convient de rappeler que Stefan Bradl participait à son tout premier week-end en Superbike.

L'inquiétude est surtout venue de Nicky Hayden, 11e de la première course en Australie, et qui a dû abandonner lors de la Course 2 en raison d'une chute qui l'a un temps rendu "unfit" en raison d'une douleur au genou.

Heureusement, le Kentucky Kid sera bien présent à Buriram pour tenter de redresser la barre. "Je suis content d'être de nouveau en Thaïlande", a déclaré l'Américain, lors d'une présentation sur place de la nouvelle CBR1000RR Fireblade SP. "C'est une bonne piste, avec un excellent public qui est avide de courses motos et du sport."

Hayden espère donc bien faire de la Thaïlande le véritable point de départ de sa saison, sur un circuit où il avait connu un week-end mitigé l'an passé, marqué par un abandon lors de la première course, et une cinquième place lors de la Course 2. "Tout cela en fait un grand événement, donc évidemment après un début de saison difficile comme celui que nous avons eu à Phillip Island, notre objectif est d'être plus compétitif ici. Le tracé devrait davantage convenir à notre moto, donc voyons ce qui va se produire !"

Pour Stefan Bradl en revanche, ce sera une nouvelle première, puisque l'Allemand va découvrir pour la première fois le circuit international Chang. "Je suis impatient de courir en Thaïlande. Étant donné que je ne suis jamais allé à Chang avant, c'est donc une toute nouvelle piste pour moi."

Quinzième lors des deux courses disputées à Phillip Island, Bradl a connu une première manche prudente et poursuit son apprentissage de la discipline. Aussi, bien qu'il n'a jamais couru sur la piste thaïlandaise, l'ancien pilote MotoGP estime pouvoir faire mieux ce week-end. "J'ai regardé quelques vidéos pour avoir une première approche du circuit, et j'apprends vite d'habitude, donc il ne devrait pas y avoir de problème ! J'espère que nous serons capables de faire un pas en avant en termes de performance par rapport à l'Australie, et je suis vraiment sûr que le tracé conviendra mieux à notre moto."

Prochain article WSBK
Après Phillip Island, objectif victoire pour Ducati en Thaïlande

Previous article

Après Phillip Island, objectif victoire pour Ducati en Thaïlande

Next article

Sykes déjà en chasse de Rea

Sykes déjà en chasse de Rea

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Nicky Hayden Shop Now , Stefan Bradl
Équipes Ten Kate Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview