Premiers essais de l'année pour Yamaha à Portimão

L'activité s'intensifie pour les équipes Superbike. Après les essais de MV Agusta à Carthagène, c'était au tour de Ducati et Yamaha de prendre la piste, pour deux jours de travail à Portimão.

Premiers essais de l'année pour Yamaha à Portimão

L'équipe Crescent, désormais en charge du programme de la marque d'Iwata, a ainsi conclu une semaine fondatrice, puisqu'elle avait débuté par la présentation officielle de ses effectifs et de la livrée de la YZF-R1, lundi à Barcelone.

Passé le rendez-vous médiatique, celui de la piste centralisait les attentes de l'équipe, qui assure vouloir débuter la saison en se concentrant sur son développement et non sur la performance pure de ses machines.

Pour cette première séance de 2016, Sylvain Guintoli a passé en revue nombre de réglages différents, portant aussi bien sur l'électronique, une nouvelle spécification moteur ou encore de nouvelles fourches. "Ce furent de bons essais, avec beaucoup de nouvelles pièces et un programme détaillé à passer en revue", explique le Champion du Monde 2014, qui a cumulé 90 tours.

"Ces deux jours ont été intéressants", poursuit-il. "C'était assez humide [vendredi] matin et on a plutôt travaillé en profondeur, en passant beaucoup de temps à configurer et changer des pièces et des réglages. On ne s'est donc pas intéressés aux chronos ou au nombre de tours bouclés, mais les informations recueillies et les progrès réalisés ont été bons. Le nouveau bras oscillant et les nouvelles fourches se sont avérés positifs, on va donc continuer à travailler sur les réglages pour les exploiter au mieux."

De premiers progrès

Pour Alex Lowes, cette séance était d'autant plus importante qu'elle lui permettait de juger ses conditions physiques, après s'être luxé l'épaule gauche en novembre. Si son manque de mobilité l'a gêné dans son pilotage, l'Anglais a tout de même bouclé 116 tours durant ces deux jours. À l'instar des autres séances réalisée fin 2015, Yamaha n'a pas communiqué de chronos pour ce roulage.

"C'était bien de remonter en selle, surtout après un hiver difficile", se félicite Alex Lowes. "On s'est plongé dans le travail. On a reçu beaucoup de nouvelles pièces à tester, mais on s'est particulièrement intéressés à l'électronique et à la recherche d'un bon réglage de châssis qui me convienne."

"La dernière fois où j'ai piloté la YZF-R1 j'avais eu du mal dans certains domaines, qui étaient nettement meilleurs cette fois. L'équipe a travaillé très dur pendant l'hiver, merci à eux! On a rencontré quelques écueils, mais ça s'est bien passé, j'ai pris du plaisir et j'ai hâte d'aller à Jerez pour continuer à travailler dur", conclut l'Anglais.

Les pilotes Yamaha feront en effet leur retour en piste à partir de mardi à Jerez, circuit qui - au contraire de Portimão - figure au calendrier WSBK pour cette saison. "C'est génial de pouvoir tester de nouvelles pièces aussi bien à Portimão qu'à Jerez, deux pistes aux caractéristiques aussi différentes", souligne Guintoli, qui compte déjà neuf jours de piste au guidon de la R1.

partages
commentaires
Camier - Pas de MotoGP avant d'être compétitif en WSBK
Article précédent

Camier - Pas de MotoGP avant d'être compétitif en WSBK

Article suivant

Ducati - Un travail minutieux pour la reprise des essais

Ducati - Un travail minutieux pour la reprise des essais
Charger les commentaires