Problème de freins inexpliqué pour Randy de Puniet

Randy de Puniet connaît un début de saison bien compliqué : après les problèmes physiques qui l'ont tant fait souffrir à Phillip Island, c'est la mécanique qui perturbe sa progression. Depuis le début du week-end en Thaïlande, le pilote français connaît des soucis de freins, pour l'heure inexpliqués et insolubles.

Dès vendredi, l'équipe Crescent Suzuki expliquait son retard par des problèmes liés aux réglages du frein moteur et à la puissance de freinage offerte par sa GSX-R1000. Manquant de confiance et de régularité, Randy de Puniet n'attendait qu'une chose : que la source de ces problèmes soit identifiée pour qu'il puisse entrer dans le rythme de cette manche. Or, les difficultés perdurent et aucune des interventions de son team technique n'a jusqu'à présent apporté les résultats escomptés.

La situation est d'autant plus rageante pour Randy de Puniet que son coéquipier, Alex Lowes, fait partie des grands animateurs des avant-postes et s'annonce comme l'un des prétendants à la victoire pour dimanche. Les deux hommes étaient séparés d'une seconde et demie lors des essais libres de vendredi et de 1.840s ce samedi au terme de la Superpole - qu'ils n'ont toutefois pas disputée ensemble, puisque seuls les dix pilotes les plus rapides étaient qualifiés pour la séance finale.

Sans solution, ça s'annonce compliqué pour moi

Randy de Puniet

"Cette deuxième manche est très difficile pour moi car, dès les premiers essais, j'ai eu des soucis avec les freins," explique Randy de Puniet, qualifié en 16e position. "C'est très étrange. J'ai de mauvaises sensations au freinage et c'est très irrégulier. On ne comprend pas encore le problème et on continue à chercher une solution. Il nous reste encore une chance grâce au warm-up et je croise les doigts pour que l'on trouve quelque chose parce que, sans solution, ça s'annonce compliqué pour moi. Je vais juste essayer de garder mon calme, travailler avec l'équipe ce soir et demain je ferai de mon mieux."

"Randy a connu deux journées difficiles et, franchement, nous n'arrivons pas à comprendre son problème de freins," admet Paul Denning, directeur de l'équipe. "Chaque pièce qui peut jouer sur ce problème a été changée, parfois même deux fois, et les symptômes sont restés les mêmes. Ce soir l'équipe va travailler dur pour voir ce que l'on peut faire d'autre et analyser les données en les comparant à celles d'Alex."

Randy de Puniet occupe à l'heure actuelle la onzième position au Championnat, grâce à la septième place décrochée en Course 2 à Phillip Island.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Buriram
Sous-évènement Qualifications
Circuit Chang International Circuit
Pilotes Randy de Puniet , Paul Denning , Alex Lowes , Phillip Island
Équipes Crescent Racing
Type d'article Actualités
Tags buriram, chang international circuit, superpole, suzuki