En progrès, Ducati se rapproche des Kawasaki

partages
commentaires
En progrès, Ducati se rapproche des Kawasaki
Par : Willy Zinck
28 avr. 2017 à 18:51

Au soir de la première journée à Assen, Ducati peut se réjouir de placer ses deux pilotes dans le top 10, et surtout de voir Chaz Davies en lutte avec les Kawasaki.

Chaz Davies, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
La moto de Marco Melandri, Ducati Team
Marco Melandri, Ducati Team
Chaz Davies, Ducati Team

La dernière manche en Aragón et le succès de Chaz Davies lors de la Course 2 ont fait naître de grands espoirs au sein de l'équipe Aruba.it, qui entend bien continuer à engranger ce week-end sur le circuit d'Assen.

S'il n'a pas pu contester le leadership à Jonathan Rea au cours de cette première journée d'essais, le pilote britannique a tout de même fait bonne figure en s'invitant entre les deux pilotes Kawasaki, non sans causer quelques sueurs froides à son rival pour le titre en ne manquant le meilleur temps que pour un peu plus d'un dixième. Autant dire : un souffle !

De quoi susciter encore plus de motivation chez le pilote Ducati, qui doit impérativement reprendre des points à Rea sans plus attendre s'il veut rester dans la course au titre. Pour ce faire, le Gallois va devoir améliorer l'équilibre de la moto, qui laisse encore à désirer en ce début de week-end batave. "Nous avons effectué des runs de moyenne distance, les temps se sont améliorés au fil des tours et les pneus ont fait bonne figure, c'est donc positif", se félicite-t-il dans un premier temps, avant de nuancer. "Nous devons juste mettre quelques petites choses dans l'ordre. Nous avons besoin en particulier d'avoir plus de stabilité alors que la moto se comporte encore un peu de façon sauvage ici et là, en particulier dans les parties rapides de la piste, afin de faire en sorte qu'elle tourne mieux entre le point de freinage et le point de corde."

Melandri passe de justesse le couperet du top 10

Si Davies a pu rivaliser sans trop de problème dans le trio de tête, on ne peut pas en dire autant de Marco Melandri, qui s'est qualifié in extremis pour la Superpole 2, arrachant la dixième place dans les derniers instants de la deuxième séance d'essais libres. "Nous avons rencontré des difficultés lors des EL1, alors que durant les EL2 les choses se sont améliorées", explique le pilote italien. "Mais nous courrions toujours le risque d'être rejetés en dehors du top 10 si nous n'utilisions pas un nouveau pneu dans les dernières minutes."

Selon le transalpin, dont la performance du jour a tout de même rassuré quant à son niveau de forme après la lourde chute dont il a été victime lors de la journée d'essais post-course sur le circuit de MotorLand Aragón, une marge de progression serait encore décelable sur la Panigale, notamment au niveau de l'adhérence. "Nous savons où nous devons nous améliorer, en particulier dans le premier secteur, mais nous devons encore trouver quelques gains. En particulier, nous avons besoin de grip car, même si nous avons progressé concernant le feeling sur l'avant, nous devons encore améliorer la régularité sur l'arrière."

Prochain article WSBK
EL3 - Rea intouchable, bagarre entre Sykes et Davies

Previous article

EL3 - Rea intouchable, bagarre entre Sykes et Davies

Next article

En confiance, les pilotes Kawasaki se projettent déjà sur les courses

En confiance, les pilotes Kawasaki se projettent déjà sur les courses

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Assen
Pilotes Marco Melandri , Chaz Davies
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions