WSBK Misano

Rabat de retour en WorldSBK, il remplace Mahias

Blessé à la main au Portugal, Lucas Mahias doit renoncer à la manche de Misano et y sera remplacé par Tito Rabat.

Tito Rabat, Barni Racing Team

Sa chute au Portugal, il y a un peu plus de deux semaines, Lucas Mahias ne l'a pas encore oubliée. Depuis cet accident dans le premier tour de la Course Superpole, ayant fait suite à un contact, le pilote français souffre en effet d'une fracture du cinquième métacarpe de la main droite et, bien qu'il l'espérait, il n'est pas encore en mesure de reprendre le guidon.

Déjà absent de la Course 2 en Algarve, il doit cette fois renoncer à la manche de Misano, la quatrième du championnat. "Malgré tous ses efforts, le Français n'est toujours pas prêt à remonter sur sa Ninja à Misano", indique le team Pucetti.

Le pilote, lui, a présenté ce forfait comme une décision de son équipe. "Malheureusement, ce week-end il n’y aura pas de course pour moi", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. "Ma fracture n’est pas 100% remise et la décision de l’équipe a été de ne pas me faire rouler ce week-end pour ne pas compromettre la suite de la saison qui ne fait que commencer ! Je suis bien sûr déçu et triste, mais je commence à avoir l’habitude de prendre l’ascenseur qui monte et descend, alors j’espère maintenant remonter rapidement !"

 

Pour l'occasion, l'équipe italienne fait donc appel à Tito Rabat, déjà remplaçant de Lucas Mahias lors des trois dernières manches de la saison dernière. Lui qui avait initialement rejoint le championnat avec le team Barni, sur une Ducati, le voici donc prêt à remonter sur la Kawasaki sur une piste qui, l'an dernier, lui avait permis de marquer une poignée de points.

"Je suis vraiment très content de revenir courir avec Kawasaki Puccetti Racing et je remercie Manuel et toute l'équipe pour la confiance qu'ils m'accordent, qui plus est pour leur épreuve à domicile, que je sais très importante pour eux", commente Tito Rabat, absent des compétitions depuis le mois de novembre.

"Je suis très motivé et je peux garantir que je vais m'investir à fond. J'espère qu'il fera beau et que je pourrai faire un week-end, certes chargé, mais aussi très intéressant. J'ai hâte de recommencer à travailler avec cette équipe, avec laquelle je m'étais tout de suite très bien entendu l'année dernière."

À l'occasion de cette manche à domicile, les Kawasaki du team Puccetti arboreront la livrée historique Elf qu'utilisait Ron Haslam dans les années 1980 et que l'équipe a déjà eu plusieurs fois l'opportunité de ressortir ces dernières années.

L'épreuve qui débute vendredi à Misano marquera un nouveau round dans le duel qui s'est dessiné entre Jonathan Rea et Álvaro Bautista qui en sont pour le moment à cinq victoires à quatre, avec toutefois un avantage mathématique pour l'Espagnol. Toprak Razgatlioglu, champion sortant, a certes affiché une belle régularité en ne manquant le podium qu'une seule fois, mais il a pris 52 points de retard sur Bautista et 35 sur Rea. Avec pour meilleur résultat une dixième place, Lucas Mahias est quant à lui 14e du classement général.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Yamaha n’aura pas de place pour Razgatlioglu en MotoGP en 2023
Article suivant Le doublé pour Bautista, Razgatlioglu débloque son compteur

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse