WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
18 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
Aragon I
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
46 jours
C
Aragon II
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
53 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
67 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
81 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
88 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
116 jours

Ramos opéré avec succès et déjà prêt à revenir

partages
commentaires
Ramos opéré avec succès et déjà prêt à revenir
Par :
3 mai 2016 à 16:00

Román Ramos fait partie des pilotes blessés durant le week-end du Championnat du monde Superbike, à Imola.

Roman Ramos, Team Go Eleven
Roman Ramos, Team Go Eleven
Roman Ramos, Team Go Eleven
Roman Ramos, Team Go Eleven Kawasaki
Roman Ramos, Team Go Eleven

Accidenté vendredi pendant la première journée d'essais, l'Espagnol a été opéré lundi, en Espagne, pour une fracture du premier métacarpe de la main gauche.

"Les médecins sont très contents de la façon dont cela s'est passé", indique au site officiel du championnat le pilote du team Go Eleven, qui s'est vu annoncer une convalescence de deux semaines avant de retrouver la pleine possession de sa main.

"J'aurai donc peut-être récupéré à temps pour la Malaisie", souligne-t-il, même si cela impliquerait des délais très courts, puisque les premiers essais de Sepang se dérouleront dans dix jours. "Si je récupère rapidement, je serai peut-être à Sepang, mais je préfèrerais m'assurer de correctement guérir et de ne pas provoquer d'autre blessure, afin de revenir en pleine forme à Donington."

Un remplacement rocambolesque

L'accident de Román Ramos a par ailleurs donné lieu à un feuilleton comme seul le Superbike en a le secret. Son équipe a en effet appelé Gianluca Vizziello en renfort vendredi soir. Trente-six ans et des kilomètres au compteur, celui-ci a immédiatement accepté de remplacer l'Espagnol au pied levé, malgré le fait qu'il ne connaissait ni la moto ni le staff technique. Autre petit détail : il devait avaler dans la nuit les 750 km qui le séparaient d'Imola !

Samedi matin, Vizziello était au rendez-vous, en piste. Pourtant il s'est vu refuser le droit de prendre part à la première course, une décision âprement contestée mais irrévocable. De retour en piste dimanche, il s'est aligné au départ de la seconde manche non sans avoir, en passant, signé le deuxième temps du warm-up.

Son aventure s'est toutefois arrêtée dès la fin du deuxième tour, avec une glissade dans la Variante Bassa, alors qu'il commençait à remonter dans le classement et qu'il semblait en mesure de marquer des points. Il a, quoi qu'il arrive, marqué les esprits.

Article suivant
Hayden et Van der Mark restent sur leur faim à Imola

Article précédent

Hayden et Van der Mark restent sur leur faim à Imola

Article suivant

Savadori - "La 2e moitié de course, la partie critique pour Aprilia"

Savadori - "La 2e moitié de course, la partie critique pour Aprilia"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Pilotes Gianluca Vizziello , Román Ramos
Équipes Team Go Eleven
Auteur Léna Buffa