Randy De Puniet - "Je suis extrêmement déçu"

L’éclaircie du vendredi n’aura peut-être été que l’œil du cyclone pour un Randy De Puniet bien moins heureux de son samedi. En mal de sensations avec sa Suzuki, il avait pourtant découvert une GSX/R amicale dès les premiers tours de roues accomplis sur un tracé de Laguna Seca qui marque le neuvième rendez-vous du championnat Superbike cette année. Dans le top 10, devant son équipier Alex Lowes, il s’apprêtait à confirmer lorsqu’il a d’abord été exclu d’un classement qui lui aurait évité les repêchages. Mais le plus grave était à venir.

Le plus handicapant pour le tricolore aura été de chuter dans l’ultime séance d’essais libres, celle-là même qui se termine à quelques minutes des hostilités de la Superpole 1. Un accident qui a mis à mal sa moto préférée pour le contraindre à prendre une seconde machine avec laquelle il s’est trouvé d’entrée en désaccord. Le résultat ne s’est pas fait attendre : une dix-septième place sur la grille de départ, loin des espérances du compatriote de Sylvain Guintoli qui s’est qualifié neuvième avec la Honda :

J’étais dans un bon tour et en mesure de faire ma meilleure performance du week-end lorsque je suis tombé dans le dernier virage. J’ai détruit ma moto

Randy De Puniet

"Je suis extrêmement déçu" n’a pas caché le pilote de 34 ans. "Car ce samedi aurait pu être une bonne journée. On a d’abord tenté quelques changements mais hélas je me suis retrouvé hors du top 10. Dans la dernière séance d’essais libres, j’étais dans un bon tour et en mesure de faire ma meilleure performance du week-end lorsque je suis tombé dans le dernier virage. J’ai détruit ma moto."

"Les mécaniciens ont préparé ma seconde machine, que je n’ai plus piloté depuis Assen. Mes sensations n‘ont pas été les mêmes et malgré des changements de réglages, je n’ai pu faire mieux que dix-septième. Maintenant, j’espère retrouver le niveau de performance du vendredi et si on y arrive, on peut faire une bonne course. Je sais que j’ai donné beaucoup de travail à mes mécaniciens et j’en suis désolé. Mais le niveau est là et si on met tout ensemble on peut vivre deux bonnes manches dimanche."

L’équipier Alex Lowes s’en est quant à lui mieux sorti. Il n’a certes pas atteint son objectif d’être sur la seconde ligne à cause d’une mésentente avec Giugliano, mais il a sauvé les meubles en prenant le huitième plot de la grille de départ. Les deux courses californiennes auront lieu à 20h30 puis 23h30, heure française s’entend.        

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Laguna Seca
Sous-évènement Qualifications
Circuit Laguna Seca
Pilotes Randy de Puniet
Équipes Crescent Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags laguna seca, randy de puniet, superbike, superpole, suzuki, wsbk