Ratthapark Wilairot crée l'événement à Buriram !

La première épreuve du Championnat du Monde Supersport organisée sur le Chang International Circuit de Buriram restera longtemps dans les esprits du public thaïlandais. Et pour cause, elle a vu s'imposer Ratthapark Wilairot (Core Motorsport Thailand), qui a déchaîné les foules en remportant la première épreuve internationale de sa carrière.

Cela fait pourtant huit ans que Wilairot, 26 ans, arpente les circuits du monde entier, une carrière principalement menée en 250cc et Moto2 qu'il avait fini par interrompre courant 2013 pour devenir coach. Finalement revenu à la compétition, il s'est engagé l'an dernier en Supersport, décrochant un premier podium en fin de saison à Losail. Une bien maigre récompense après un parcours mouvementé, marqué notamment par plusieurs jours de coma après un accident de la route fin 2010.

Aujourd'hui, Ratthapark Wilairot était transcendé. Face à des tribunes fournies qui acclamaient chacune de ses manœuvres, il a rapidement rejoint les avant-postes de la course, se défaisant un à un des grands animateurs des jours précédents. D'abord Kyle Smith, puis Kenan Sofuoglu et enfin PJ Jacobsen, autant de dépassements qui l'ont installé au deuxième rang.

Il restait alors à Wilairot une étape à franchir et non des moindres, car Jules Cluzel (MV Agusta Reparto Corse) dictait son rythme en tête. Et au 14e tour, surprise ! Alors qu'il semblait en passe de confirmer son leadership au Championnat, le Français a été trahi par sa machine et s'est vu contraint de rentrer aux stands au guidon d'une MV Agusta au ralenti, assistant impuissant au triomphe de la star locale.

"C'est une émotion incroyable, c'est très impressionnant," a déclaré le vainqueur. "Je savais que je pouvais monter sur le podium. Quand j'ai vu tous ces fans, j'ai pensé qu'il fallait que j'y arrive. C'est une journée dont le peuple thaïlandais doit se souvenir."

En ouvrant son compteur de victoires devant son public, Ratthapark Wilairot prend par la même occasion la tête du Championnat du Monde avec 6 unités d'avance sur Sofuoglu, 11 sur Cluzel.

Les places d'honneur

Avant la consécration de Wilairot, les bagarres n'ont pas manqué durant cette course WSS. A l'extinction des feux, c'est à Kenan Sofuoglu (Kawasaki Puccetti Racing) que revenait le holeshot tandis que Kyle Smith (Pata Honda) s'emparait de la deuxième place au détriment de Jules Cluzel, les deux hommes s'échangeant leurs positions durant plusieurs virages.

Le Français ayant pris l'avantage, Smith devait bagarrer contre PJ Jacobsen (Kawasaki Intermoto Ponyexpres) puis contre le futur vainqueur. Alors que Cluzel s'emparait des commandes au quatrième tour, Sofuoglu était dépassé par Jacobsen, puis bientôt par Wilairot. Le Turc se confrontait alors à Smith, jusqu'à la chute de l'Anglais dans le neuvième tour.

La hiérarchie semblait alors établie, mais c'était sans compter sur la casse mécanique connue par Jules Cluzel à trois tours de l'arrivée et qui allait placer Wilairot en position de leader. En proie à l'usure de ses pneus, Jacobsen perdait de sa hargne, si bien que Sofuoglu pouvait le rattraper et prendre l'avantage sur la ligne d'arrivée.

Le Turc sauve ainsi 20 points précieux qui lui permettent de devancer Jules Cluzel au Championnat. Il ne cachait toutefois pas sa déception en rentrant aux stands : en délicatesse avec ses réglages et notamment ceux de sa boîte de vitesses, il n'a pu tourner qu'à 0.940s de son meilleur chrono de samedi.

On retiendra encore la belle quatrième place du Français Lucas Mahias (Kawasaki Intermoto Ponyexpres), qui a rallié l'arrivée à 8 secondes du vainqueur en devançant son frère cadet, Ratthapong Wilairot.

Prochain rendez-vous du Championnat du Monde Supersport dans trois semaines à Aragón, une épreuve qui suscitera une certaine envie de revanche pour les déçus du jour. Faut-il préciser que la course se disputera le jour de la Saint Jules ?

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Kenan Sofuoglu , Jules Cluzel , Lucas Mahias , Kyle Smith
Type d'article Résumé de course
Tags buriram, chang international circuit, ratthapark wilairot, supersport