Course 1 - Rea ne déroge pas à ses bonnes habitudes à Buriram !

Le pilote Kawasaki, qui s'était offert la pole position deux heures plus tôt, a remporté un nouveau succès sur le circuit thaïlandais.

Une bête blessée est plus dangereuse, a-t-on coutume de dire. Bousculé par une série de déconvenues depuis le début de l'année – une blessure à l'entraînement à la toute fin janvier, suivie d'un coup de moins bien en février alors qu'il était souffrant –, Jonathan Rea n'avait pas eu la vie facile lors de la manche inaugurale à Phillip Island, il y a tout juste un mois.

Mais cette fois-ci, le triple Champion du monde en titre a enfin pu lancer sa saison. Et quel meilleur endroit pour ce faire que le circuit de Buriram, où le Nord-Irlandais s'était imposé, avant ce samedi, à cinq reprises en six participations ?

En pleine confiance suite à une pole position royale deux heures plus tôt, à l'issue de laquelle il était venu à bout de son coéquipier Tom Sykes pour trois minuscules millièmes de seconde, signant à cette occasion un nouveau record sur le tracé asiatique, Rea a mené la majeure partie de la course, laissant le soin à ses adversaires de s'écharper en piste.

Sykes, deux attaques et puis s'en va

Il y a certes bien eu deux attaques en tout début d'épreuve de la part de son voisin de garage, qui par deux fois lui a fait l'intérieur dans le dernier virage, mais à chaque fois le numéro 1 a su répliquer quelques tournants plus tard (le virage 3 pour être précis) pour récupérer son dû.

 

Celui-ci définitivement sécurisé, l'intérêt de la course s'est recentré sur la bataille pour les deux autres places sur le podium. Sykes n'a pas longtemps tenu le rythme de tête, glissant petit à petit dans la hiérarchie jusqu'à finir son parcours à une sixième place décevante.

Meilleur résultat dans la carrière de Forés

En embuscade dès l'extinction des feux depuis le troisième emplacement sur la grille, Leon Camier a longtemps fait figure de principal opposant à Rea, bien que distancé pour tenter la moindre attaque. La menace est finalement venue de derrière, avec un Xavi Forés décidément en très grande forme en ce début de campagne 2018.

Parti cinquième sur la grille, le pilote du Barni Racing Team a patiemment attendu son tour, montant en régime au fil des boucles pour revenir sur Camier jusqu'à établir le contact avec l'Anglais à huit tours du but.

L'Espagnol a alors porté une attaque couronnée de succès dans le virage 3, s'emparant de facto de la deuxième position, navigant ensuite vers son meilleur résultat de carrière – et signant du reste son deuxième podium de l'année après sa troisième place lors de la Course 2 à Phillip Island.

La deuxième place perdue, Camier a alors tout fait pour se maintenir sur le podium, mais c'était sans compter sur la remontée de Chaz Davies, revenu du diable Vauvert (la neuvième place sur la grille). Le Gallois ne s'est pas fait prier pour passer lui aussi à l'offensive, et s'adjuger la troisième place dans l'avant-dernier tour.

Camier devra donc attendre encore pour renouer avec un podium qui se refuse à lui à présent depuis 2013. Gageons que la pole position dont il hérite pour la Course 2, fruit de la règle de la grille inversée, lui permettra d'atteindre son objectif.

 

Si Chaz Davies s'est fendu d'une course pleine d'attaque ce samedi, il en va de même pour Alex Lowes, qui après un départ quelque peu laborieux, a su faire parler la poudre pour revenir en cinquième position sous le drapeau à damier, venant à bout dans les dernières encablures de Tom Sykes.

Son coéquipier et poleman ici-même, Michael van der Mark, doit pour sa part se contenter de la septième place finale, juste devant Marco Melandri, dont les deux victoires en Australie semblent bien loin désormais.

L'Italien devance à l'arrivée Eugene Laverty et Jordi Torres, qui n'a pu tenir le rythme sur toute la durée de l'épreuve après s'être pourtant élancé depuis la quatrième place sur la grille.

Derrière l'Espagnol, on retrouve Loris Baz, qui pour sa première participation sur le circuit de Buriram obtient un résultat plus que correct après avoir manqué le coche en qualifications et être parti depuis le 15e emplacement sur la grille. Le Français devance Lorenzo Savadori, alors que Leandro Mercado, Roman Ramos et Toprak Razgatlioglu s'emparent des derniers points en jeu de cette Course 1.

Place maintenant au second acte, la Course 2, dont le départ sera donné demain à 11h, heure française.

 Buriram - WSBK - Course 1

Pos.PiloteMotoToursTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 20 31'24.203 
2 spain Xavi Forés  Ducati 20 1.550
3 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 20 2.118
4 united_kingdom Leon Camier  Honda 20 2.981
5 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 20 7.258
6 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 20 7.501
7 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 20 8.500
8 italy Marco Melandri  Ducati 20 10.184
9 ireland Eugene Laverty  Aprilia 20 11.072
10 spain Jordi Torres  MV Agusta 20 11.178
11 france Loris Baz  BMW 20 24.062
12 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 20 24.632
13 argentina Leandro Mercado  Kawasaki 20 26.114
14 spain Román Ramos  Kawasaki 20 26.142
15 turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 20 26.320
16 colombia Yonny Hernández  Kawasaki 20 30.665
17 Patrick Jacobsen  Honda 20 32.625
18 united_states Jake Gagne  Honda 20 38.752
Ab. czech_republic Ondrej Jezek  Yamaha 16  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Buriram
Sous-évènement Course 1
Circuit Chang International Circuit
Type d'article Résumé de course