Superpole - Rea malgré une chute, Mercado invité surprise

Jonathan Rea a signé sa cinquième pole position de la saison en dépit d'une chute en début de séance. Il sera rejoint sur la première ligne par son coéquipier Tom Sykes, troisième, ainsi que par un surprenant Leandro Mercado.

Après la pluie vient le beau temps... ou l'inverse ! Après une première journée épargnée par les intempéries, la météo automnale s'est finalement invitée dans la Nièvre, comme cela avait déjà été le cas l'an dernier.

De quoi susciter encore un peu plus de suspense, après une première journée d'essais qui a permis au plateau Superbike de prendre ses marques sur le tracé de Magny-Cours, mais aussi d'attribuer déjà les dix premières places pour la Superpole 2.

Deux créneaux restaient encore disponibles pour les 12 pilotes infortunés de la veille, qui ont donc ferraillé au cours de cette première partie des qualifications, d'une durée de 15 minutes, afin de raccrocher le bon wagon et poursuivre l'aventure en Superpole 2.

Un exercice d'équilibriste, au propre comme au figuré, compte tenu des conditions de piste, mais aussi du dilemme entre le fait d'attaquer pour obtenir la meilleure position sur la grille cet après-midi, et celui de se tenir à l'écart du moindre accident, qui pourrait avoir des conséquences fâcheuses à moins de deux heures du départ de la Course 1.

 

C'est donc sur une piste détrempée qu'a débuté la Superpole 1. Les pilotes, contraints d'évoluer sur des œufs, se sont tout de même livré une belle bataille pour décrocher l'un des deux meilleurs chronos.

Et si Davide Giugliano a semblé plutôt à l'aise dans ces conditions, on ne peut pas en dire autant de Jordi Torres, qui s'est fait piéger dans le virage 5. Leandro Mercado quant à lui, n'a pas tardé à rejoindre Giugliano en haut de la feuille des temps, et à le déposséder de la meilleure référence temporaire. 

L'action en piste s'est ensuite intensifiée à mesure que la fin de cette première partie de qualifications s'est approchée. Seuls Ayrton Badovini, blessé au pelvis (petit bassin), n'a pas pris part à la séance, à l'instar du Français Matthieu Lussiana.

De nombreux pilotes piégés par les conditions

Dans leur dernier tour lancé pour tenter de valider leur passage en Superpole 2, Román Ramos et Anthony West sont tous deux partis à la faute, respectivement dans les virages 3 et 13. De quoi refroidir les ardeurs des autres pilotes, qui ont alors laissé le champ libre à Mercado et Giugliano pour s'emparer des deux premières places. À noter également la bonne performane d'Ondřej Ježek, 15e et auteur de sa meilleure qualification de l'année.

Et ce n'est que dix minutes plus tard que les 12 heureux élus de la Superpole 2 ont finalement repris la piste. Non sans quelques désagréments, puisque Jonathan Rea est parti à la faute dès son premier tour lancé dans le virage 2, une longue courbe à droite qui conditionne la ligne droite menant à l'épingle d'Adélaïde. 

 

Si le Nord-Irlandais a pu repartir par ses propres moyens, celui-ci a dû regagner son stand pour faire examiner sa machine. Ses adversaires ont flairé le bon coup, et en ont profité pour s'emparer de la première place.

Mercado s'intercale entre les deux Kawasaki

Chaz Davies a ainsi été le premier pilote à fixer une référence significative, sous la barre des deux minutes. Tom Sykes a très momentanément pris le relais du Gallois, au prix de multiples glissades et ruades de sa Kawasaki, avant de rendre son dû au pilote Ducati.

Le numéro 7 a en effet repris la première place juste avant de perdre le contrôle de sa Panigale, à l'instar de son coéquipier Marco Melandri. Les chutes se sont ensuite multipliées, Lorenzo Savadori et Eugene Laverty étant les autres victimes des éléments.

 

Le nombre important de pilotes à terre a de nouveau ouvert la voie à Mercado pour s'illustrer et occuper dans les cinq dernières minutes la deuxième position, entre Davies et Sykes. 

Un classement très provisoire, alors que Rea a pu reprendre la piste dans les derniers instants pour un unique run qui s'est avéré décisif dans l'attribution de la pole position. Celui-ci a mis tout le monde d'accord avec un chrono de 1'56"555, soit plus d'une seconde d'avance à cet instant sur Davies !

Les Ducati décevantes

Une performance de premier choix qui a inspiré Sykes, finalement troisième derrière un Mercado décidément très à l'aise sous la pluie nivernaise. Xavi Forès a su également sortir du lot pour empocher la quatrième place et devenir le chef de file de la deuxième ligne, devant Alex Lowes et un solide Giugliano. 

 

Un temps à la première place, Davies ne figure finalement qu'en septième position, devant Leon Camier et Eugene Laverty, ce dernier ayant été victime d'une seconde chute, sa troisième du week-end, lors de cette Superpole 2. 

Déception aussi pour Michael van der Mark, qui après s'être montré très véloce vendredi avec le deuxième chrono des temps combinés, n'a terminé qu'à la dixième position lors de ces qualifications. Il devance Savadori et Melandri.

L'ordre de départ de la Course 1 à présent déterminé, les pilotes vont rapidement enchaîner sur la première course du week-end, dont le départ est prévu à 13h. Une première échéance qui pourrait bien consacrer, et voir sacrer, Jonathan Rea au terme d'une saison où il aura assis sa domination sans partage sur la discipline. 

 WSBK - Magny-Cours - Superpole 2

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 5 1'56.555 
2 argentina Leandro Mercado  Aprilia 7 1.203
3 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 6 1.533
4 spain Xavi Forés  Ducati 7 1.892
5 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 6 2.164
6 italy Davide Giugliano  Honda 7 2.371
7 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 6 2.381
8 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 5 2.822
9 ireland Eugene Laverty  Aprilia 5 3.082
10 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 7 3.802
11 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 2 8.124
12 italy Marco Melandri  Ducati 5 8.618

 WSBK - Magny-Cours - Superpole 1

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 argentina Leandro Mercado  Aprilia 6 1'58.946
2 italy Davide Giugliano  Honda 7 0.886
3 italy Riccardo Russo  Yamaha 7 2.819
4 australia Anthony West  Kawasaki 4 3.362
5 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 6 3.638
6 spain Román Ramos  Kawasaki 5 3.885
7 italy Alessandro Andreozzi  Yamaha 6 5.217
8 Jake Gagne  Honda 6 5.356
9 italy Raffaele De Rosa  BMW 6 5.772
10 spain Jordi Torres  BMW 6 6.831
11 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 0  
12 france Matthieu Lussiana  BMW 0  
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Sous-évènement Superpole
Circuit Circuit de Nevers Magny-Cours
Type d'article Résumé de qualifications