Rea espère "pouvoir défier plus" Bautista

partages
commentaires
Rea espère "pouvoir défier plus" Bautista
Par :
26 févr. 2019 à 14:30

Le quadruple Champion du monde a été largement dominé ce week-end par le rookie Álvaro Bautista, mais a su jouer placé pour terminer juste derrière lui. Il se concentre désormais sur la prochaine manche où il espère bien pouvoir reprendre sa place de vainqueur.

Jonathan Rea a réalisé un bien meilleur week-end en Australie qu’il ne l’avait fait l’an dernier. Pourtant, face à l’écrasante domination d’Álvaro Bautista, il n’a rien pu faire pour jouer la victoire et a subi la performance de l’Espagnol. Il n’en reste pas moins optimiste.

Lire aussi :

La première manche de la saison 2019 avait pourtant bien commencé pour le quadruple Champion du monde. Leader dès les EL1, il avait naturellement pris la place qui est la sienne en menant, avant que le pilote Ducati ne sonne la charge. À seulement 0"021 du Nord-Irlandais au terme de la première séance, l’Espagnol s’est ensuite emparé du premier rang lors des EL2 et EL3.

Une Ducati plus forte

Bien qu’il ait repris son dû en Superpole, Rea n’a été en mesure de mener la Course 1 que durant quelques virages avant que Bautista ne le double et s’envole vers la victoire avec presque 15 secondes d’avance. Conscient de l’avantage de son rival, il ne s’est pas montré déçu à l’arrivée : "Pour être honnête, je suis très content de ma course. Au vu des tests de lundi et de mardi, je pensais que le meilleur objectif que nous pouvions espérer atteindre était une seconde place, et nous y sommes parvenus."

Le Nord-Irlandais a ensuite pu résister quelques temps à la domination de Bautista au cours de la Course Tissot Superpole, en vain, puisque ce dernier est de nouveau parvenu à s’imposer. L’écart a été beaucoup moins important qu’en Course 1 en raison de la rapidité de la course sprint, mais le problème reste le même. "J’ai pris un départ incroyable, mais lorsque j’ai passé le premier virage, il était déjà 30 mètres devant. Le moteur est malheureusement un domaine sur lequel nous ne pouvons pas travailler", a-t-il expliqué au site officiel du WSBK. "Actuellement, la différence de puissance en ligne droite est énorme, nous devons donc essayer de faire au mieux pour exploiter notre châssis au maximum sur tous les autres circuits."

Le pilote Kawasaki a également rencontré des problèmes avec l’usure de ses pneus, un problème récurrent sur cette piste. "C’est assurément un circuit unique au vu de la façon dont il faut gérer les pneus. J’ai vraiment senti une énorme limite en pilotant", a-t-il déclaré. "J’ai au moins pu me battre un peu durant la course sprint. J’attends que cela se passe de la même façon sur les circuits où nous ne rencontrerons pas de difficultés, et j’espère pouvoir défier plus ce gars [Bautista] que je n’ai pu le faire aujourd’hui."

Objectif Thaïlande

En effet, la Course 2 n’a rien changé au classement puisqu’une fois encore l’Espagnol s’est envolé en première position et a creusé un écart de 12"195 sur le Nord-Irlandais. Un sans-faute impressionnant pour un rookie, et qui a laissé son principal adversaire perplexe : "Je n’ai aucune explication concernant Álvaro et Ducati ce week-end, ils ont été super forts".

Jonathan Rea tire malgré tout le positif de cette première manche qu’il savait d’avance difficile. "Ce n’est pas le circuit le plus favorable pour moi ou notre moto, mais petit à petit nous nous sommes rapprochés, cela a été un peu mieux, et je me suis senti plus à l’aise, surtout pour attaquer tout au long des 22 tours, ce qui était le plus gros challenge", a-t-il expliqué. "Je suis sûr que certains circuits correspondront mieux à notre machine. Ici cela a certainement penché en la faveur d’Álvaro et de Ducati, même si cela ne leur enlève rien. Ils ont réalisé un sans-faute ce week-end, mais je suis également fier du nôtre."

Lire aussi :

 

Il repart ainsi du circuit de Phillip Island à la seconde place du championnat, 13 points derrière Bautista, et s’apprête désormais à affronter la Thaïlande, une piste qui lui a souvent réussi. Sur les six courses qui y ont été disputées, il en a remportées quatre et est monté une autre fois sur le podium, son pire résultat étant une quatrième place. "Je suis vraiment content d’avoir terminé second à trois reprises. J’ai mieux commencé la saison que je ne l’avais fait l’an dernier donc je peux prendre un peu de confiance pour la Thaïlande", a déclaré le Champion du monde en titre.

 
Article suivant
Photos - Le 1er week-end triomphal de Bautista en WSBK

Article précédent

Photos - Le 1er week-end triomphal de Bautista en WSBK

Article suivant

Ducati : "Travailler comme si on avait perdu la course"

Ducati : "Travailler comme si on avait perdu la course"
Charger les commentaires