Rea met fin à la domination de Bautista lors d’une manche raccourcie

partages
commentaires
Rea met fin à la domination de Bautista lors d’une manche raccourcie
Par :
12 mai 2019 à 14:11

Le pilote Kawasaki a enfin renoué avec le succès, après 11 courses totalement dominées par Álvaro Bautista. Ce dernier a été plus en difficulté, et a d’ailleurs été battu par son coéquipier pour la première fois. L’Espagnol n’a cependant pas trop perdu de points, la Course 2 ayant été annulée à cause des conditions météorologiques.

Dès le premier jour de cette manche italienne, il a flotté un air de changement en Superbike. Sur le circuit mythique, mais compliqué, d’Imola, le grand dominateur de la catégorie depuis le début de l’année s’est vu plus en difficulté que d’habitude. Álvaro Bautista a en effet eu besoin de temps pour se familiariser au circuit, et ne s’est pas montré aussi à l’aise qu’il l’avait été jusqu’à présent.

La voie était donc libre pour Jonathan Rea, qui a sauté sur l’occasion pour mener l’intégralité des essais libres, avant de voir la pole position lui échapper pour un dixième samedi, face à Chaz Davies qui a, pour la première fois, pris l’ascendant sur son coéquipier espagnol.

Au moment de venir se placer sur la grille de départ pour la première course du week-end, les pilotes comptaient deux absents et un petit nouveau dans leurs rangs. Blessé lors des EL1, Eugene Laverty souffre en effet d’une fracture des deux poignets et est remplacé par Tommy Bridewell. De son côté, Leon Camier a également dû déclarer forfait suite à sa chute lors des qualifications. N’ayant pu éviter la moto de Sandro Cortese, le Britannique est violemment tombé sur l’épaule, dont les ligaments ont été touchés. Bien que rien ne soit fracturé, il n’a pas été déclaré apte à reprendre la piste.

Course 1 : Les rôles s’inversent

La Course 1 a marqué un tournant dans la saison 2019 de Superbike. En effet, après 11 succès consécutifs et pas la moindre opportunité laissée à ses adversaires, Bautista a enfin dû s’incliner pour descendre d’une marche sur le podium. Le pilote Ducati n’est pas parvenu à imposer son rythme habituel sur ce tracé particulier d’Imola, à l’inverse de Rea qui s’est envolé vers la victoire avec près de huit secondes d’avance, inversant ainsi les rôles. Le Britannique a su conserver sa seconde place au départ, et s’est ensuite retrouvé leader dès le premier tour suite à l’abandon sur problème mécanique du poleman, Davies.

Furieux, ce dernier rentrait au box, et devait enregistrer son deuxième résultat blanc de la saison, tout comme Tom Sykes, installé à la troisième place, et qui a lui aussi été victime d’un problème sur sa machine à la mi-course. L’unique BMW encore en piste, celle de Markus Reiterberger, s’est néanmoins classée dans le top 10. 

Lire aussi:

Avec deux des hommes de tête out, un Jonathan Rea loin devant, et un Álvaro Bautista largement à l’abri en seconde position, le cœur de la course s’est tenu juste derrière, pour la dernière marche du podium, entre Michael van der Mark et Toprak Razgatlioglu, avant que Leon Haslam ne les rejoigne en fin de course. C’est finalement le Turc qui a eu le dernier mot, et qui est ainsi monté sur le troisième podium de sa carrière, devant le Néerlandais et l’Anglais, qui ont pour leur part précédé Marco Melandri et Alex Lowes. De leur côté, les deux pilotes Honda, Ryuichi Kiyonari et Alessandro Delbianco, se sont classés aux deux dernières places.

 

Italy Imola - Top 10 de la Course 1

Cla Pilotes Moto Tours Gap
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki 19  
2 Spain Álvaro Bautista Ducati 19 7.832
3 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 19 19.291
4 Netherlands Michael van der Mark Yamaha 19 19.968
5 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 19 20.111
6 Italy Marco Melandri Yamaha 19 31.846
7 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 19 32.024
8 Italy Michael Rinaldi Ducati 19 34.107
9 Italy Lorenzo Zanetti Ducati 19 34.814
10 Germany Markus Reiterberger BMW 19 40.196

Course Tissot Superpole : Une fois mais pas deux pour Davies

Le départ de la Course Tissot Superpole a été marqué par le départ depuis la voie des stands de Tom Sykes. Le Britannique sera néanmoins l’auteur d’une très belle remontée jusqu’à la huitième place, devant même son coéquipier, Reiterberger, qui terminera dixième.

Devant, la bataille a fait rage dans les premiers virages, entre Davies, auteur du meilleur départ, et Rea. Ce dernier, un peu trop optimiste, a tenté de le passer dans le troisième virage, mais a trop élargi, et a dû attendre de revenir sur lui pour le doubler définitivement au dernier virage. De là, le pilote Kawasaki a pris la tête de la course et ne l’a plus quittée, allant ainsi décrocher son second succès consécutif.

Dans la manœuvre, Davies a rétrogradé en troisième position et laissé passer Bautista, qu’il est parvenu à rattraper et à dépasser à la mi-course, au terme d’un très beau duel 100% Ducati. Cette fois le Gallois n’a connu aucun souci mécanique et a ainsi terminé deuxième, soit son meilleur résultat de l’année. Il a également fini pour la première fois devant Bautista, qui a de son côté conclu la course au troisième rang.

Van der Mark, Razgatlioglu, Lowes et Haslam ont tout autant fait le spectacle derrière, le Néerlandais étant néanmoins parvenu à prendre l’ascendant à la mi-course et à se mettre à l’abri en quatrième position. Son coéquipier, Lowes, a quant à lui terminé juste derrière, à la cinquième place, devant Haslam et Razgatlioglu.

À noter une mise à jour du règlement de la Course Tissot Superpole : dans le cas de son annulation, la grille de la Course 2 serait basée sur les qualifications, et si celles-ci se voyaient également annulées, les temps des essais libres seraient alors combinés pour effectuer le classement.

 

Italy Imola - Top 10 de la Course Tissot Superpole

Cla Pilotes Moto Gap
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki  
2 United Kingdom Chaz Davies Ducati 2.141
3 Spain Álvaro Bautista Ducati 6.864
4 Netherlands Michael van der Mark Yamaha 10.817
5 United Kingdom Alex Lowes Yamaha 14.212
6 United Kingdom Leon Haslam Kawasaki 14.522
7 Turkey Toprak Razgatlioglu Kawasaki 20.484
8 United Kingdom Tom Sykes BMW 20.764
9 Spain Jordi Torres Kawasaki 20.957
10 Germany Markus Reiterberger BMW 25.917

Course 2 : La pluie met fin au week-end

La pluie s’est invitée avant le départ de la Course 2, et son intensité en a provoqué le décalage. Durant une heure et demie, le plateau s’est affairé pour tenter un départ à 15h15, la pluie s’étant arrêtée. La pit lane a ainsi ouvert et les pilotes sont venus se positionner sur la grille, mais la Direction de course a décidé de retarder une fois encore le départ au vu des retours des pilotes au terme de leur tour de reconnaissance, et du retour de la pluie. La course a finalement été annulée, les conditions étant trop mauvaises. 

Lire aussi:

Cette manche d’Imola a permis à Jonathan Rea de se rapprocher un peu d’Álvaro Bautista. L’Espagnol compte désormais 263 points, contre 220 pour le Nord-Irlandais. Les coéquipiers Yamaha, Alex Lowes et Michael van der Mark, sont troisième et quatrième avec 140 et 134 points, tandis que Leon Haslam clôt le top 5 avec 108 points.

Article suivant
WSS - Victoire pour Krummenacher, incident entre Cluzel et Mahias

Article précédent

WSS - Victoire pour Krummenacher, incident entre Cluzel et Mahias

Article suivant

Photos - Rea, dimanche pluvieux, week-end heureux

Photos - Rea, dimanche pluvieux, week-end heureux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Auteur Charlotte Guerdoux