Rea profite de la malchance de Razgatlioglu, Baz sur le podium mais pénalisé

Jonathan Rea a rebondi en remportant la dernière course du Mondial Superbike à Portimão, alors que la chute malheureuse du leader du championnat, Toprak Razgatlioglu, a réduit considérablement l'écart entre les deux hommes. Loris Baz a signé un troisième podium en trois courses avant d'être pénalisé.

Rea profite de la malchance de Razgatlioglu, Baz sur le podium mais pénalisé

Le pilote Kawasaki Jonathan Rea avait 49 points de retard sur Toprak Razgatlioglu avant la deuxième course du week-end, après avoir chuté dans la première épreuve samedi et lors de la Course Superpole ce dimanche matin. Mais la situation s'est inversée lorsque Razgatlioglu a été victime d'un accident à haute vitesse au dixième des 19 tours, au même endroit que Rea en Course 1, à savoir le virage 15. Le garde-boue avant de sa Yamaha R1 s'est brisé et est passé sous sa roue avant, le faisant chuter.

Cela a permis à Rea de remporter sa première victoire dans une course longue distance depuis l'épreuve d'Assen en juillet, le Nord-Irlandais réduisant ainsi son retard sur Razgatlioglu à 24 points à deux manches de la fin.

Après un premier départ avorté, déclenché par un dysfonctionnement des feux de départ, c'est Scott Redding qui a pris la tête depuis la deuxième place sur la grille, alors que Rea était immédiatement d'attaque depuis la dixième place sur la grille. Au virage 5, le Champion en titre était déjà en quatrième position, et à la fin du premier tour, il s'était débarrassé de Razgatlioglu et de la Yamaha sœur d'Andrea Locatelli.

Au deuxième tour, Rea est passé devant la Ducati de Redding au virage 9 pour prendre la première position, mais il n'a pas pu s'échapper, puisque le Britannique l'a repassé avant le virage 1. Le passage de Redding aux commandes a toutefois été de courte durée puisqu'il est sorti large dans le virage 5 du quatrième tour, permettant à Rea de retrouver sa position. Plus tard dans le tour, Razgatlioglu, qui avait déjà repris l'avantage sur Locatelli, est passé deuxième et s'est lancé à la poursuite de Rea.

L'écart entre les deux pilotes a oscillé entre trois dixièmes et une demi-seconde pendant plusieurs tours, avec Razgatlioglu qui a brièvement pris l'avantage au début de la septième boucle avant de virer large et de céder la place une fois de plus. Razgatlioglu n'a ensuite jamais été assez proche pour tenter une nouvelle manœuvre sur Rea avant sa chute dans le dernier virage du dixième tour, dont il s'est heureusement sorti sans blessure.

Cela laissait Rea avec une avance de 1,5 seconde sur Redding, qui avait eu du mal à suivre le duo de tête, et à partir de là, ce fut un jeu d'enfant pour le pilote Kawasaki qui a remporté sa 11e victoire de la saison. Redding complétait pour sa part un triplé de deuxièmes places pour rester à 54 points de Razgatlioglu, tandis que Loris Baz a terminé troisième sur la Ducati Go Eleven avant d'être finalement sanctionné pour un incident impliquant Álvaro Bautista.

Lire aussi :

Baz, qui remplaçait Chaz Davies, blessé, s'est une nouvelle fois battu avec la Honda de l'Espagnol pour la dernière place sur le podium après que les deux pilotes aient dépassé ensemble la Yamaha de Locatelli au 13e tour. Bautista a ensuite tenté à plusieurs reprises de dépasser le Français, mais a été repoussé à chaque fois, et le duo a finalement croisé le fer au virage 5 dans l'avant-dernier tour lorsque Bautista est sorti large et que Baz est revenu par l'intérieur à la sortie.

La chute de Bautista a permis à Locatelli de revenir en quatrième position, tandis que Garrett Gerloff a réalisé l'un de ses meilleurs week-ends depuis longtemps en prenant la cinquième place sur la Yamaha GRT. Le poleman Michael van der Mark n'a pas pu reproduire sur le sec le rythme qui lui avait permis de remporter la Superpole, terminant sixième sur la BMW devant Michael Ruben Rinaldi sur la deuxième Ducati officielle.

Leon Haslam (Honda), Axel Bassani (Motocorsa Ducati) et Eugene Laverty, le remplaçant de Tom Sykes sur la BMW, complètent le top 10. Le week-end de retour de Tito Rabat avec Puccetti Kawasaki s'est terminé par un abandon en raison d'un problème mécanique.

Algarve - Course 2 :

P. # Pilotes Moto Tours Ecart
1 1 United Kingdom Jonathan Rea
Kawasaki 19
2 45 United Kingdom Scott Redding
Ducati 19 5.425
3 55 Italy Andrea Locatelli
Yamaha 19 12.289
4 11 France Loris Baz
Ducati 19 12.405
5 31 United States Garrett Gerloff
Yamaha 19 13.956
6 60 Netherlands Michael van der Mark
BMW 19 15.289
7 21 Italy Michael Rinaldi
Ducati 19 20.639
8 91 United Kingdom Leon Haslam
Honda 19 20.933
9 47 Italy Axel Bassani
Ducati 19 26.031
10 50 Ireland Eugene Laverty
BMW 19 26.276
11 36 Argentina Leandro Mercado
Honda 19 31.493
12 32 Spain Isaac Viñales
Kawasaki 19 41.117
13 3 Japan Kohta Nozane
Yamaha 19 42.583
14 23 France Christophe Ponsson
Yamaha 19 48.074
15 94 Germany Jonas Folger
BMW 19 51.009
16 76 Italy Samuele Cavalieri
Ducati 19 57.467
19 Spain Álvaro Bautista
Honda 17
16 Italy Gabriele Ruiu
BMW 10
54 Turkey Toprak Razgatlioglu
Yamaha 9
53 Spain Esteve "Tito" Rabat Bergada
Kawasaki 6
83 Australia Lachlan Epis
Kawasaki 4
84 Belgium Loris Cresson
Kawasaki 2
partages
commentaires
Nouvelle chute pour Rea, nouveau podium pour Baz !
Article précédent

Nouvelle chute pour Rea, nouveau podium pour Baz !

Article suivant

Razgatlioglu n'exclut pas une arrivée en MotoGP dès 2023

Razgatlioglu n'exclut pas une arrivée en MotoGP dès 2023
Charger les commentaires