Le titre pour Rea au terme d'une saison de domination

partages
commentaires
Le titre pour Rea au terme d'une saison de domination
Par : Willy Zinck
29 sept. 2018 à 14:03

On lui promettait l'enfer avec une nouvelle réglementation défavorable en début de saison, mais le Champion 2018 a de nouveau survolé les débats cette année, remportant un nouveau sacre dès Magny-Cours.

Jonathan Rea n'est pas du genre à gaspiller la moindre balle de match, et il nous l'a prouvé lors de la Course 1 courue en France ce samedi ! Le Nord-Irlandais avait la possibilité de coiffer sa quatrième couronne d'affilée dès le premier acte, et il ne s'est pas gêné pour atteindre son objectif dès son premier coup d'essai.

Sa victoire aujourd'hui lui permet en effet de présenter 130 points d'avance sur Chaz Davies, alors qu'il ne reste désormais plus que cinq courses à disputer et donc 125 unités maximum à distribuer.

Les jeux sont donc faits, et comme l'an dernier, c'est en Bourgogne que le pilote Kawasaki aura mis l'affaire dans le sac, poursuivant ainsi sa formidable aventure pleine de succès avec le Kawasaki Racing Team, structure qu'il a rejoint en 2015.

Un rêve de gosse

"C'est absolument incroyable... les mots me manquent...", a-t-il déclaré, visiblement ému, au Parc Fermé à l'issue de la Course 1. "On a juste joué notre carte à la perfection ce week-end, avec le rythme sur un tour et le fait d'être rapide durant la course. Je me sens juste bouleversé et chanceux. J'étais juste un jeune gosse d'Irlande du Nord, et maintenant je suis un quadruple Champion du monde, c'est l'un de mes rêves les plus fous. Oui...je vis un rêve. Merci, merci à tous ceux qui ont cru en moi et m'ont soutenu ces dernières années."

Le dénouement d'une nouvelle saison menée tambour battant par le Britannique, qui n'aura pas été perturbé plus que cela par l'instauration en début de saison de nouvelles mesures avec pour but à peine dissimulé de remettre en cause sa domination et celle de Kawasaki, et au premier rang desquelles l'introduction d'une limitation des régimes moteur. 

Lire aussi:

Alors certes, il y a bien eu une période de flottement sur les premières manches, notamment à Philipp Island où le Champion 2018 a dû s'incliner face à Marco Melandri après avoir souffert d'une forte usure de ses gommes.

Mais comme tous les grands sportifs, il a réussi à repartir de l'avant, et ce dès la manche suivante en Thaïlande, en s'imposant lors de la Course 1. Comme l'an passé, son principal adversaire, tout du moins en début d'exercice, fut Chaz Davies. Le Gallois allait d'ailleurs remporté la Course 2 à Buriram, avant d'offrir une magnifique résistance à son rival de chez Kawasaki, que ce soit en Aragón avec une deuxième victoire, ou à Imola un peu plus tard durant la campagne.

Une fois encore, Chaz Davies aura fait office de premier opposant à Rea cette saison.

Une fois encore, Chaz Davies aura fait office de premier opposant à Rea cette saison.

Une année de records

La manche italienne du calendrier s'est ainsi avérée un tournant cette saison, Rea signant son premier doublé de l'année malgré ses somptueux duels avec le pilote Ducati, égalant lors de la Course 2 le record de succès dans la discipline d'un certain Carl Fogarty avec 59 triomphes en Superbike.

Le pilote de 31 ans allait cependant devoir faire preuve de patience avant d'effacer ce record vieux de près de deux décennies, celui-ci s'inclinant à Donington face à Michael van der Mark, qui signa en Angleterre non seulement sa première victoire, mais aussi son premier doublé. 

Lire aussi:

Ce fut chose faite finalement à l'issue de la Course 1 à Brno début juin, même si le pilote Kawasaki allait souffler le chaud et le froid en République tchèque, déchantant rapidement lors du second acte en Moravie suite à un accrochage avec son coéquipier.

Aujourd'hui encore, il s'agit là de son seul et unique abandon de la saison, ce qui en dit long sur l'extrême régularité atteinte par Rea. Il faut d'ailleurs remonter à la Course 2 à Magny-Cours l'an dernier, pour voir le Britannique contraint de renoncer pour la dernière fois.

Rea a battu lors de la Course 1 à Brno le record de victoires en Superbike détenu par Carl Fogarty depuis près de deux décennies.

Rea a battu lors de la Course 1 à Brno le record de victoires en Superbike détenu par Carl Fogarty depuis près de deux décennies.

Invaincu depuis Brno

Passé ce hiatus en Europe centrale, le désormais quadruple Champion du monde s'est montré imbattable à compter de la manche suivante, aux États-Unis, signant un nouveau doublé. Deux autres suivront, en Italie et au Portugal.

Son nombre de victoires est d'ailleurs effarant, avec 13 succès jusqu'ici cette saison en 21 courses disputées et la possibilité, dès demain, d'obtenir un quatrième doublé consécutif. Pour cela, il faudra remonter depuis la neuvième place sur la grille, en raison de la grille inversée.

Une règle instaurée elle aussi l'an dernier en vue de contrer l'hégémonie de Rea. Mais il en faudra bien plus pour empêcher le Britannique de vivre son rêve en Superbike.

 
 

Prochain article WSBK
Course 1 - Et Rea entra un peu plus dans l'Histoire du Superbike

Article précédent

Course 1 - Et Rea entra un peu plus dans l'Histoire du Superbike

Article suivant

Magny-Cours - Course 1 : ce qu'ont dit les pilotes

Magny-Cours - Course 1 : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Lieu Circuit de Nevers Magny-Cours
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités