Course 1 - Rea vainqueur devant un trio de Ducati

partages
commentaires
Course 1 - Rea vainqueur devant un trio de Ducati
Par : Willy Zinck
14 avr. 2018 à 14:04

La première course de ce week-end en Aragón a été marquée par la large victoire du Nord-Irlandais, bien que peu représentative du déroulé de l'épreuve, ainsi que par la formidable lutte opposant trois pilotes Ducati pour le podium.

Podium : Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Xavi Fores, Barni Racing Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Xavi Fores, Barni Racing Team
Podium : Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Xavi Fores, Barni Racing Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Alex Lowes, Pata Yamaha
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team, Xavi Fores, Barni Racing Team
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Michael Ruben Rinaldi, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Michael Ruben Rinaldi, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Toprak Razgatlioglu, Kawasaki Puccetti Racing
Roman Ramos, Team Go Eleven

Si Ducati s'est mis au niveau de Kawasaki en termes de performance pure cette année, comme l'a symbolisé la pole position signée hier par Marco Melandri sur le tracé d'Aragón, les troupes italiennes semblent être prisonnières de luttes fratricides qui compromettent ses résultats en course.

Car la Course 1 disputée en Espagne a donné lieu à de nombreuses batailles – sublimes, certes – parmi les pilotes de la marque, Melandri et Chaz Davies en tête bien sûr, mais également Xavi Forés, qui n'en finit plus de surprendre au sein du Barni Racing Team.

Les trois hommes n'ont pas cessé d'échanger leurs positions tout au long d'une épreuve spectaculaire, mais ont laissé s'échapper pendant ce temps le triple Champion du monde en titre, Jonathan Rea, qui s'est imposé pour la deuxième fois cette saison – après son premier succès lors de la Course 1 en Thaïlande.

Accrochage et drapeau rouge en début de course

Avant cela, ce premier acte de cette troisième manche de l'année a été interrompu par le drapeau rouge, suite à un impressionnant accrochage impliquant trois pilotes dans le troisième tour : Leon Camier, Jordi Torres et Lorenzo Savadori.

Si les craintes se sont d'abord portées sur ce dernier, et notamment sur sa clavicule encore fragile – l'Italien se l'était brisée lors de la première manche en Australie –, c'est finalement le cas de Camier qui s'est révélé être le plus inquiétant.

Resté au sol, le pilote Honda a été évacué au centre médical du circuit, avant d'être acheminé à l'hôpital d'Alcañiz. Aux dernières nouvelles, l'Anglais était conscient, mais la situation reste floue quant à d'éventuelles blessures découlant de son accident.

Cet événement a largement occulté le début de course qui s'était avéré très relevé – les pilotes ont de toute façon repris leurs positions initiales sur la grille lors du restart –, avec un Jonathan Rea qui avait pris la tête et un Melandri bien mal en point, qui avait chuté pour sa part à la cinquième place.

Alex Lowes avait lui aussi fait des étincelles pour se porter en deuxième position, pour rien malheureusement car tous les compteurs ont été remis à zéro suite au drapeau rouge.

Pourtant, le second départ a donné lieu à une quasi copie carbone du premier, Rea plongeant à l'intérieur du premier virage pour déposséder Melandri de la tête, ce dernier parvenant cette fois-ci à se maintenir en troisième position derrière… Lowes !

Davies refait son retard

Chaz Davies, qui a pris quant à lui le départ depuis la 11e place sur la grille – la faute à une chute lors de son tour rapide en qualifications – a renouvelé lui aussi sa performance du premier envol, pour regagner rapidement le terrain perdu sur la concurrence, pointant en sixième position derrière Tom Sykes et Xavi Forés dans les premières encablures.

Devant, Rea a d'abord mené une première partie de course tranquille, avant de partir large dans le premier virage à l'entrée du troisième tour. Lowes en a profité, mais l'Anglais n'a pas réussi à préserver le leadership bien longtemps, baissant même clairement de rythme au fil de la course, payant sans doute sa grosse attaque des premières boucles, pour terminer à la septième place.

Lowes hors du coup pour le podium, la bataille s'est alors concentrée sur les trois pilotes Ducati qui ont pris en chasse Rea. Forés s'est ainsi montré intenable, évoluant la plupart du temps devant Melandri et Davies (qui s'était auparavant débarrassé de Sykes), et n'hésitant pas à aller chercher le leader à la mi-course.  L'Espagnol est alors resté en tête l'espace de trois tours, avant de s'incliner sous les assauts répétés du Nord-Irlandais qui a ensuite eu tout loisir de prendre la poudre d'escampette.

Au final, c'est bien Davies qui a le mieux tenu la distance parmi les trois pilotes Ducati, après une dernière passe d'armes pleine d'audace dans le dernier tour pour déloger Forés de sa place de dauphin – signant ainsi son troisième podium de la saison.

Une huitième place pour les débuts de Rinaldi

Derrière, Michael van der Mark s'est emparé de la cinquième place, devant Tom Sykes et son coéquipier Alex Lowes, alors que le rookie Michael Ruben Rinaldi s'est vu récompensé de ses efforts avec la huitième place.

L'Italien termine devant Toprak Razgatlioglu, véritable miraculé après s'être élancé depuis la 16e position sur la grille, et Román Ramos. Loris Baz échoue pour sa part à l'entrée du top 10, ce qui reste là encore une bonne prestation après un départ depuis le 19e emplacement.

Jack Gagne boucle cette Course 1 à la 12e place, devant Davide Giugliano, alors que Yonny Hernández est pour sa part 14e, devant Lorenzo Salvadori, qui s'empare du dernier point en jeu en dépit de son implication dans l'accident du début de course.

Place maintenant à la Course 2, dont le départ est prévu demain à 13h, avec de nouveau Marco Melandri en pole position, grâce à la règle de la grille inversée. L'Italien sera accompagné en première ligne par Van der Mark et Sykes pour ce qui promet d'être un second acte endiablé.

 Aragón - WSBK - Course 1

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 17 31'38.578 
2 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 17 1.450
3 spain Xavi Forés  Ducati 17 1.473
4 italy Marco Melandri  Ducati 17 6.108
5 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 17 8.932
6 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 17 9.450
7 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 17 9.985
8 italy Michael Ruben Rinaldi  Ducati 17 19.303
9 turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 17 26.081
10 spain Román Ramos  Kawasaki 17 26.325
11 france Loris Baz  BMW 17 26.571
12 united_states Jake Gagne  Honda 17 26.858
13 italy Davide Giugliano  Aprilia 17 27.219
14 colombia Yonny Hernández  Kawasaki 17 28.340
15 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 17 28.400
16 united_states Patrick Jacobsen  Honda 17 30.799
17 czech_republic Ondrej Jezek  Yamaha 17 58.926
Ab.  argentina Leandro Mercado  Kawasaki 11 6 tours
Ab.  spain Jordi Torres  MV Agusta 0 17 tours
Ab.  united_kingdom Leon Camier  Honda 0 17 tours
Ab.  russia Vladimir Leonov  Kawasaki 0 17 tours

Prochain article WSBK
Camier forfait pour la Course 2

Previous article

Camier forfait pour la Course 2

Next article

Superpole - Melandri tient tête aux Kawasaki, Forés en embuscade

Superpole - Melandri tient tête aux Kawasaki, Forés en embuscade

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Aragón
Catégorie Course 1
Lieu Motorland Aragon
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course