WSBK
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
16 jours
C
Algarve
07 août
-
09 août
Prochain événement dans
23 jours
C
Aragon I
28 août
-
30 août
Prochain événement dans
44 jours
C
Aragon II
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
51 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
65 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
79 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
86 jours
C
Misano
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
114 jours

Récital Kawasaki dans la cathédrale néerlandaise

partages
commentaires
Récital Kawasaki dans la cathédrale néerlandaise
17 avr. 2016 à 16:14

Leur campagne du début de saison démontre une exemplarité qui semble difficile à contrer. Passé le moment de doute d’Aragon, les Verts ont offert une belle réaction dans ce week-end piégeux où la faute ne les a cependant pas épargnés.

Tom Sykes, Kawasaki Racing Team, Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team et Nicky Hayden, Honda WSBK Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing Team, Tom Sykes, Kawasaki Racing Team, et Chaz Davies, Aruba.it Racing - Ducati Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Lucas Mahias, Team Pedercini
Lucas Mahias, Team Pedercini
Roman Ramos, Team Go Eleven
Roman Ramos, Team Go Eleven

Il y a certainement une magie qui s’opère entre Jonathan Rea et le mythique tracé d’Assen, surnommé le Temple de la Vitesse. Ce 25e rendez-vous de l’histoire entre la piste batave et le Superbike semblait même avoir tracé une voie royale pour la ZX10R frappée du numéro 1.

Contrairement à Aragon, c’est la sérénité qui a accompagné le Champion du monde, très à l’aise sous des conditions météo en perpétuelle évolution. Longtemps sociétaire du Team Ten Kate basé non loin du circuit, Rea jouit également d’un fervent soutien des supporters hollandais. Très à l’aise et rapide dans la 1ère course samedi, il poussa même son coéquipier Sykes à perdre patience. Un comportement qui renforce son statut de numéro 1 du Superbike.

"Notre objectif ce week-end était d'augmenter notre avance au championnat et nous l'avons fait", se réjouit Jonathan Rea. "J’ai dit à mon chef d'équipe avant le début de la course que la piste allait sécher assez vite, nous avions eu des expériences précédentes comme celle-ci."

"Je ne sais pas pourquoi je vais si bien à Assen, cela n’a rien à voir avec la piste elle-même. Nous avons décroché le doublé, mais ça ne ressemble pas à l'Australie où j'ai eu plus de rythme que le reste. Nous avons contrôlé les situations ce week-end quand il l’a fallu, nous sommes restés calmes et aussi intelligents quand nous devions l’être. Nous avons obtenu le maximum de ce que nous pourrions atteindre ici, donc je suis super, super, heureux avec cela. Nos étoiles étaient alignées ce week-end et tout a fonctionné, alors je suis juste heureux."

Avec 45 points d’avance au classement pilotes, Kawasaki ajoute d’autres unités au Championnat constructeurs où la Kawasaki ZX10R mène avec 44 points, notamment grâce à la seconde place obtenue par Tom Sykes qui rectifie bien son week-end. Avec 2,4 secondes de retard sur Rea équipé de slicks pour la seconde partie de course sur le sec, Sykes paye un choix de pneu différent.

"Au début de la course, je n'étais pas en mesure de chercher l'angle d'inclinaison optimal et passer la puissance avec les pneus pluie, alors je suis rentré tôt dans la pit-lane. Nous avons opté pour un intermédiaire, ce qui était bien, mais fait une erreur pour l'arrière et cela nous a coûté. Malgré tout cela, notre rythme était très bon et la deuxième position n’est pas trop mal. Nous avons eu un bon rythme tout le week-end, sur le mouillé et le sec, au warm-up. Cela a juste été un de ces week-ends où les résultats ne correspondent pas à ce que nous méritons - mais c'est la course."

Le bilan pour Kawasaki ne s’arrête pas là puisque la marque japonaise est le constructeur le plus représenté dans le top 15. Si l’espagnol Roman Ramos se classe 12e, le français Lucas Mahias a fait bonne sensation de nouveau avec la 13e place en ayant au passage mené cette seconde course hollandaise. Dixième à l’arrivée hier samedi, Mahias assure parfaitement l’interim de Sylvain Barrier et va peut-être pouvoir ainsi trouver un avenir dans la catégorie.

Rendez-vous le 29 avril pour les premiers tours de roue à Imola où les rivaux de Kawasaki vont devoir se réajuster.

Article suivant
Savadori place Aprilia aux portes du podium

Article précédent

Savadori place Aprilia aux portes du podium

Article suivant

Ducati limite la casse

Ducati limite la casse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Lieu Assen
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea , Lucas Mahias , Román Ramos
Équipes Team Go Eleven , Kawasaki , Team Pedercini