Reiterberger - Apprentissage sur Playstation et 3e temps !

Markus Reiterberger a découvert Sepang ce vendredi et il faut croire que son acclimatation s'est bien passée, à en juger par les chronos qu'il a affichés toute la journée.

Reiterberger - Apprentissage sur Playstation et 3e temps !
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team et Jordi Torres, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team
Markus Reiterberger, Althea BMW Team

"Je n'avais jamais piloté ici auparavant et je ne connaissais pas la piste", résume-t-il auprès de Motorsport.com. "C'était un grand point d'interrogation au départ. Je ne connaissais que quelques caméras embarquées du MotoGP et du Superbike, et j'avais fait quelques tours sur la PlayStation."

Cinquième ce matin, l'Allemand a confirmé sa bonne entente avec le SIC en se maintenant constamment dans la partie haute du classement en EL2. C'est finalement en troisième position et à 0"288 du leader qu'il figure au classement du jour.

"On a commencé en force dès les EL1 et on a fait beaucoup de tests sur les pneus, les suspensions et l'électronique. Ça fonctionnait déjà plus que bien, notre set-up de base était très bon", indique Markus Reiterberger. "Pour la deuxième séance, je me suis dépêché de prendre la piste parce qu'on voyait des nuages noirs et on savait qu'il pouvait se mettre à pleuvoir à tout moment. J'ai commencé avec un train de pneus neuf et j'ai signé un très bon temps."

Leader durant une demi-heure, le pilote Althea a profité d'une météo tardant finalement à se dégrader pour réaliser un long run, qui l'a satisfait tant par sa vitesse que par sa régularité. Puis, en fin de séance, il a tenté d'améliorer encore sa performance, mais n'a pu gagner "que" six dixièmes.

"À la fin, on a monté de nouveaux pneus pour un time attack. Malheureusement j'ai freiné un peu trop tard à l'entrée du dernier virage et j'ai dû élargir ma trajectoire, ce qui m'a fait perdre du temps et ce qui explique que je ne sois que troisième", relate-t-il. "À en croire les temps idéaux (au cumul des meilleurs partiels, ndlr), j'aurais pu être premier, ceci dit on est quand même tous très heureux que je sois troisième. J'ai fait encore un tour et j'ai à nouveau été très rapide, mais j'ai été bloqué par le trafic."

Cinq marques différentes au sommet

Alors que cinq constructeurs différents sont représentés aux cinq premiers rangs de la hiérarchie, les deux BMW du team Althea ont figuré tout au long de cette journée dans la première moitié du classement, rejointes régulièrement par celle pilotée par Karel Abraham pour le team Milwaukee, finalement classée quinzième.

En tout cas, c'est bel et bien à Markus Reiterberger que revient la palme de la vélocité. "Le team a parfaitement bien travaillé, c'était super. On veut continuer comme ça !", sourit-il. "Je prends beaucoup de plaisir, la moto se pilote comme dans un rêve. On n'a pas eu grand-chose à faire, juste quelques ajustements."

Pour la quatrième fois de la saison, le double Champion d'Allemagne pourra accéder directement à la Superpole 2 demain. Il sera ensuite temps de disputer la première course, à 15h heure locale, pour laquelle l'usure des gommes constitue une grande inconnue.

"La piste a été entièrement resurfacée et, dès qu'il y a un changement d'asphalte, de l'humidité se crée en surface", explique le pilote allemand. "Par ailleurs, le nouveau bitume use les pneus extrêmement vite, en particulier à l'avant. Ils sont pratiquement à la limite après dix ou douze tours, alors que les courses se dérouleront sur seize tours. Quoi qu'il en soit, la situation est la même pour tout le monde."

Propos recueillis par Toni Börner

partages
commentaires
EL2 - Savadori frappe fort, Sykes au repêchage

Article précédent

EL2 - Savadori frappe fort, Sykes au repêchage

Article suivant

En tête des essais libres, Savadori pense déjà à la course

En tête des essais libres, Savadori pense déjà à la course
Charger les commentaires