Reprise prudente mais convaincante pour les Ducati officielles

Dernier opposant à Jonathan Rea dans la course au titre, Chaz Davies a retrouvé ce vendredi sa place dans la partie haute de la hiérarchie Superbike.

Troisième des premiers essais disputés ce matin à Jerez, puis quatrième au terme de la journée, le pilote anglais fait partie d'un groupe très compact de leaders britanniques, les quatre garçons dans le vent se tenant en moins d'un dixième.

Ce bon départ appelle à une amélioration, puisque les performances de chacun devront s'améliorer pour que les chronos se rapprochent de ceux que le WSBK a l'habitude de signer en Andalousie. Mais au-delà des chiffres, c'est une remise en jambe qui convainc le pilote gallois.

"On n'a pas eu de gros problèmes aujourd'hui," se félicite-t-il. "On a travaillé calmement pour comprendre les différents pneus dont on dispose. Cet après-midi, on a testé certaines choses qui ne m'ont pas permis de signer le meilleur temps, mais qui nous ont mieux fait comprendre comment procéder demain."

"On a fait des modifications pour améliorer le passage de courbe et avoir le plus de grip possible pour le plus grand nombre de tours," poursuit Chaz Davies. "L'adhérence est toujours un aspect critique ici, à Jerez, et il est donc important de prendre chaque chose en son temps, sans commettre trop d'erreurs, afin de préparer au mieux la journée de dimanche."

PIrro à la recherche de sensations

Michele Pirro prend, lui aussi, ce début de week-end posément. Remplaçant de Davide Giugliano au guidon d'une machine qu'il a également pilotée à Misano, le pilote essayeur Ducati doit retrouver ses marques, lui qui enchaîne les différents Championnats de semaine en semaine, alternant les modèles de motos et de pneus.

"Le grip a diminué cet après-midi, mais le point positif c'es que mon temps au tour est resté plus ou moins égal à celui de ce matin. Cela veut dire que mon feeling avec la Panigale s'améliore," souligne le pilote italien. "Pour moi, l'aspect le plus difficile pour le moment c'est de comprendre quelle est la limite des pneus, car je ne les ai utilisés qu'à Misano. Je dois donc avancer pas après pas dans mon travail, pour gagner en confiance et pouvoir gagner ces 4 ou 5 dixièmes qui me manquent encore."

"Demain, on va continuer à travailler pour trouver le bon set-up qui me permette d'améliorer mes sensations avec la moto et je suis certain que je serai plus rapide," promet Michele Pirro, actuellement classé neuvième, à trois dixièmes de Chaz Davies.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Jerez
Sous-évènement Vendredi
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Chaz Davies , Michele Pirro
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags panigale, superbike