WSBK
C
Phillip Island
28 févr.
-
01 mars
SBK EL1 dans
2 jours
C
Losail
13 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
16 jours
C
Jerez
27 mars
-
29 mars
Prochain événement dans
30 jours
C
Assen
17 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
72 jours
C
Aragon
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
86 jours
C
Misano
12 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
107 jours
C
Donington Park
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
128 jours
C
Oschersleben
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
156 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
205 jours
C
Magny-Cours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
212 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
226 jours

Savadori et son Aprilia à nouveau aux avant-postes à Magny-Cours

partages
commentaires
Savadori et son Aprilia à nouveau aux avant-postes à Magny-Cours
Par :
5 oct. 2016 à 09:45

Dans la lignée d'Assen ou de Donington Park, Lorenzo Savadori a réalisé un nouveau week-end très probant à Magny-Cours, où il s'est classé par deux fois aux six premières places.

Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team, et Giampiero Sacchi
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, Ioda Racing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team
Lorenzo Savadori, IodaRacing Team

Au guidon de son Aprilia, le rookie italien a maintes fois prouvé cette saison qu'il avait beau manquer d'expérience dans la catégorie WSBK, il n'était pas en reste en matière d'ambitions, toujours prêt à saisir la moindre opportunité pour se confronter aux gros bras du championnat. Il l'a une nouvelle fois démontré, d'abord en profitant d'une première course chamboulée par les conditions climatiques.

Alors que la moitié des pilotes a opté pour un passage par les stands afin de répondre à l’assèchement progressif de la piste, lui a disputé l'intégralité de la course en pneus pluie. Il en a parfaitement tiré la quintessence dans les premiers tours, en venant rapidement à bout de Guintoli puis en s'installant dans le groupe de tête.

Il y a pris l'avantage sur les deux pilotes Honda, puis a poursuivi sa remontée en dépassant Rea et en s'installant dans la roue de Sykes, au moment où les deux pilotes Kawasaki étaient prêts à passer par les stands. C'est enfin à Camier qu'il s'est attaqué avec brio, s'emparant de la position de tête à six tours de l'arrivée. Six tours en pneus rainurés sur une piste désormais bien plus sèche, c'est long… et Savadori n'a rien pu faire face au retour tonitruant de Davies, Van der Mark et des Kawasaki, qui l'ont finalement relégué en cinquième place, à près de 20 secondes du vainqueur.

"La course a été positive, même si je ne suis pas pleinement satisfait", commentait-il. "Un top 5, c'est toujours positif, c'est juste que quand tu es premier à quatre tours de l'arrivée (six, ndlr) et que tu finis par être passé par tellement de pilotes, ça n'est pas une situation très agréable. La course a été très difficile car les conditions changeaient souvent, ainsi que le grip de la piste. Ça a quand même été une expérience positive de courir dans des conditions aussi particulières. Je conserve une bonne sensation après avoir été le premier à passer la ligne sur l'un des tours."

En délicatesse avec ses pneus dimanche

Dimanche, Lorenzo Savadori tentait à nouveau sa chance, cette fois dans des conditions plus stables. Malgré un départ quelque peu compliqué, l'Italien a su se montrer agressif et s'est une nouvelle fois immiscé dans le groupe des cinq premiers. Une brusque perte d'adhérence l'a finalement contraint à jouer la suite de la course sur la défensive, avant d'être dépossédé de la cinquième place par Camier.

"Cette course aussi a été positive, on n'aurait pas pu faire plus", estime Lorenzo Savadori. "Depuis vendredi, on a quelques problèmes de réglages, mais [dimanche] matin on a réussi à quelque peu progresser pendant le warm-up, et cela m'a permis d'obtenir cette sixième place, qui aurait pu se transformer en quatrième ou cinquième si on avait été en meilleure situation."

"Malheureusement, j'ai connu une grosse perte de performance des pneus au bout de sept tours et cela m'a fait ralentir mon rythme de près d'une seconde. Ensuite, je me suis stabilisé et j'ai essayé de contenir le plus possible le patinage, étant donné que je n'avais plus le rythme pour terminer plus haut."

"Ce week-end a clairement été positif pour moi et je souhaite remercier pour cela Aprilia et le team Iodaracing pour le bon travail qu'ils ont réalisé", conclut Savadori qui, grâce à ce solide round, est revenu à deux points de Xavi Forés, lui qui avait pris l'ascendant au championnat en profitant du double abandon de l'Italien en Allemagne. Il leur reste deux manches et quatre courses pour se disputer la neuvième place de la hiérarchie mondiale.

Si Lorenzo Savadori a indiqué avoir connu quelques problèmes de set-up, ceux-ci étaient bien plus marqués encore de l'autre côté du stand. Alex de Angelis a été tellement mal à l'aise durant les deux courses qu'il annonçait en fin de week-end que sa moto serait intégralement démontée pour contrôler qu'une anomalie non identifiée n'était pas la cause de sa contre-performance dans la Nièvre. Le pilote de Saint-Marin a marqué un total de huit points qui n'ont pas empêché Sylvain Guintoli de lui ravir la 12e place au championnat. Trois points les séparent à présent, à l'avantage du Français.

Article suivant
Alex Lowes veut dépasser les chutes et les déceptions

Article précédent

Alex Lowes veut dépasser les chutes et les déceptions

Article suivant

Pour Rea, les titres ne rivalisent pas avec l'euphorie de la victoire

Pour Rea, les titres ne rivalisent pas avec l'euphorie de la victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Lieu Circuit de Nevers Magny-Cours
Pilotes Lorenzo Savadori
Équipes IodaRacing Project
Auteur Léna Buffa