Savadori tient toujours le navire Aprilia

Le cap de la mi-saison tout juste passé, le rookie Lorenzo Savadori sait qu'il a d'ores et déjà réussi son année et il a une nouvelle fois confirmé son potentiel en réalisant un solide double résultat à Donington.

Savadori tient toujours le navire Aprilia
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team, Lorenzo Savadori, IodaRacing Team, Davide Giugliano, Aruba.it Racing - Ducati
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Iodaracing Team
Lorenzo Savadori, Ioda Racing Project

Cette fois, l'Italien est aller jusqu'à s'inviter en première ligne de la grille de départ et il a même touché du doigt son premier podium, lui qui a bouclé la seconde course à deux secondes du pilote officiel Ducati, Chaz Davies.

Au guidon lui aussi d'une machine italienne, Lorenzo Savadori doit se contenter d'un programme semi-privé avec le team Iodaracing, qui a repris au pied levé les RSV4RF qu'Aprilia a cessé d'aligner officiellement fin 2015. Cela ne l'empêche en aucun cas de mener grand train et, même si les résultats décrochés restent modestes au regard du palmarès d'Aprilia dans la discipline, les progrès sont notables et constants.

S'il avait déjà décroché une 4e place plus tôt dans la saison, à Assen, Savadori a vu son retard sur le vainqueur passer de 25"5 (aux Pays-Bas) à seulement 6"4 dimanche en Angleterre. La veille, il s'était classé 6e dans la roue de Leon Camier et Nicky Hayden.

"Je suis très heureux de ce week-end, parce qu'on a réussi à faire deux bonnes courses et une belle qualif. Ceci dit, je reste un peu amer pour la course de dimanche", souligne le pilote italien. "J'aurais risqué de gâcher tout le travail de ces quelques jours si j'avais tenté d'attaquer Davies, c'est la raison pour laquelle, au final, je n'ai pas essayé. Cela n'avait pas de sens. J'ai préféré ramener une 4e place, ça reste un bon résultat."

"Cette fois, j'ai été compétitif durant la seconde moitié de la course, mais il faut qu'on essaye d'être un peu plus incisif au début parce que j'ai fini mes pneus en allant chercher Davies", explique-t-il. "La course a clairement été positive, même si j'ai dû me rendre à la fin. En tout cas, vu comment le week-end avait commencé, les membres du team Iodaracing et d'Aprilia ont tous fait du très bon travail et je veux les en remercier."

Dans le stand voisin, Alex de Angelis a connu bien moins de réussite à Donington. S'il s'est montré incisif en première manche, ses efforts se sont soldés par une chute alors qu'il se battait pour le top 10. Dimanche, un changement de set-up a chamboulé ses sensations et il a dû se contenter de la 15e position.

Au championnat, Lorenzo Savadori perd un point sur Leon Camier, lui-même auteur d'un excellent week-end à domicile, mais il prend l'ascendant sur Alex Lowes, convalescent et se hisse au 9e rang. Pour peaufiner sa copie encore un peu plus, il est en essais aujourd'hui à Misano au même titre que son coéquipier.

partages
commentaires
Édito - Un manque de super show !

Article précédent

Édito - Un manque de super show !

Article suivant

Nicky Hayden sera au départ des 8 Heures de Suzuka

Nicky Hayden sera au départ des 8 Heures de Suzuka
Charger les commentaires