Sérénité chez Kawasaki qui prépare déjà 2016

Un doublé au terme de la première séance d’essais libres du rendez-vous de Laguna Seca, puis une seconde place pour Tom Sykes et une quatrième position pour le large leader du championnat Jonathan Rea dans la deuxième, les choses continuent à bien rouler pour le team Kawasaki. Et ce ne sont pas des Ducati vindicatives qui vont bousculer les servants de la Ninja d’une sérénité telle qu’ils finalisent déjà leurs plans pour 2016.

Côté bilan le laconique commentaire d’un Sykes Champion du Monde 2013 et actuellement dauphin de son équipier au classement général provisoire en disait long sur la saine ambiance chez les verts : "C'est toujours bien d'avoir un bon début de week-end. C'est un circuit fantastique, avec un public incroyable et où nous avons déjà eu de belles réussites par le passé. Nous avons fait quelques modifications, nous savions qu'il allait être dur d'être réguliers aujourd'hui en raison du trafic en piste mais je suis satisfait. Je vais continuer à travailler avec mon chef mécanicien Marcel après la conférence de presse."    

Avoir Johnny et Tom, c’est idéal pour nous, car ils se motivent mutuellement. Ensemble, ils font la différence

Guim Roda Team Kawasaki

Alors c’est du côté des coulisses qu’il fallait chercher un peu de nouveauté. Kawasaki a promis pour l’année prochaine une nouvelle moto mais les pilotes seront les mêmes : "Je suis heureux où je suis et j’ai toujours dit que je resterais chez Kawasaki" a commenté Jonathan Rea. "Nous avons une clause à respecter, mais pour être franc, personne ne la prend en compte. Je n’ai pris aucun autre contact dans le paddock Superbike pas plus que dans celui du MotoGP. Il n’y a aucune raison pour le faire."

Côté patron du team Guim Roda on confirme : "Avoir Johnny et Tom, c’est idéal pour nous, car ils se motivent mutuellement. Ensemble, ils font la différence. Jonathan est arrivé dans l’équipe et fait un travail exceptionnel. Nous connaissions parfaitement ses capacités. Mais il sera difficile de renouveler un tel parcours. Ducati progresse tant dans le domaine technique que dans celui des pilotes. Et il ne faut jamais sous-estimer Aprilia. Quant à Sykes, n’oublions pas qu’il a eu plus de mal à s’adapter à la nouvelle réglementation et qu’il a souffert dès l’intersaison. À présent, il est à nouveau compétitif."   

Kawasaki, qui n’affiche aucune ambition de retrouver le MotoGP, veut faire du Superbike son domaine réservé. Et s’en donne les moyens.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Laguna Seca
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Laguna Seca
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé d'essais
Tags jonathan rea, kawasaki, laguna seca, superbike, tom sykes, wsbk