WSS - Sofuoglu facile vainqueur devant les Français Mahias et Cluzel

Le pilote Kawasaki a enfin retrouvé le parfum de la victoire, après un début de saison marqué par les blessures et les chutes. Il devance les deux Français Lucas Mahias et Jules Cluzel, qui ont assuré le spectacle tout au long de la course.

Le patron est de retour. Après avoir manqué les deux premières manches de la saison, et après avoir chuté lors de son retour à la compétition il y a un peu moins d'un mois en Aragón, Kenan Sofuoglu est enfin revenu aux affaires à Assen.

Le pilote turc n'a pas fait dans le détail, et ce dès les qualifications, en signant la pole position avec plus de six dixièmes d'avance sur son plus proche poursuivant, PJ Jacobsen. Le double Champion du monde en titre n'a ensuite pas perdu de temps au départ en préservant sa première place, alors que derrière lui le Français Lucas Mahias prenait un excellent départ, sautant de la quatrième place sur la grille à la deuxième.

Le Montois se montrait particulièrement agressif dans les premières boucles, avec un style de pilotage radicalement différent de celui de Sofuoglu, fait de trajectoires bien plus élargies censées procurer au pilote Yamaha une meilleure ré-accélération en sortie de virage.

Sufuoglu s'échappe et laisse les Français s'écharper

Mahias n'allait toutefois pas résister au réveil de son adversaire de chez Kawasaki, bien décidé à décrocher une seconde victoire consécutive après celle d'Aragón et à conforter son nouveau statut de leader du Championnat du monde. 

Le Turc parvenait ainsi à creuser un écart non négligeable, alors que Mahias devait pour sa part prendre garde à la montée en puissance de son compatriote Jules Cluzel, qui venait de se défaire successivement de Kyle Ryde puis de Sheridan Morais.

L'écart entre les deux pilotes tricolores se réduisait alors à une poignée de dixièmes, mais Mahias tenait bon contre les assauts de l'Auvergnat, qui parvenait momentanément à prendre l'avantage dans le septième tour.

 

Derrière cette bataille franco-française, PJ Jacobsen tentait de refaire son retard sur Caricasulo. L'Américain prenait le meilleur sur le vainqueur de la manche thaïlandaise dans le huitième tour pour revenir en cinquième position, avec désormais en ligne de mire Sheridan Morais, qu'il allait dépasser deux boucles plus tard.

En tête de la hiérarchie, Sofuoglu poursuivait sa chevauchée solitaire, disposant d'un matelas confortable de près de quatre secondes d'avance sur Cluzel. Le Français semblait marquer le pas après la mi-course et faisait office de bouchon pour le petit train qui se formait derrière lui, avec toujours Mahias en position de locomotive.

Mahias deuxième pour cinq millièmes !

Ce dernier était finalement récompensé de ses efforts à trois tours du but avec une belle manœuvre de dépassement dans le premier virage, et reprenait ainsi son dû qu'il avait abandonné en début de course.

Mahias voguait ainsi vers un nouveau résultat solide après sa victoire en Aragón, et laissait même aller à un wheelie très risqué au niveau de la lignée d'arrivée, alors que Cluzel n'avait pas encore relâché les gaz ! Aucune conséquence sur le classement pour le pilote Yamaha, qui ne conserve tout de même sa deuxième position que pour cinq millièmes face à son compatriote !

Derrière les deux Français, la bataille faisait toujours rage pour le gain de la quatrième place entre Caricasulo, Jacobsen et Morais. Le premier cité tenait bon avant de brutalement craquer dans les derniers mètres et se faire dépasser par ses deux adversaires.

Mahias toujours leader du championnat

Au championnat, Kenan Sofuoglu ouvre enfin son compteur et profite des 25 points glanés aujourd'hui pour bondir à la neuvième position du classement général. Avec son succès du jour, le Turc peut encore espérer viser un troisième titre consécutif, qui serait le sixième de sa carrière. Mais pour cela il faudra combler le retard qui le sépare de Lucas Mahias, qui réalise la bonne opération de ce week-end néerlandais et présente 40 points d'avance sur le pilote Kawasaki.

En dépit du défi qui se profile, le Turc s'est montré soulagé de renouer avec le succès. "Quand les choses vont mal, cela n'est pas facile de faire son retour", a-t-il ainsi admis au micro du site officiel du Superbike. "La saison a très mal débuté pour moi. C'était beaucoup de stress durant la course, même si je n'avais pas de pression particulière de la part de mes adversaires. Mais je me disais simplement : 'Te revoilà enfin à la première place !'"

Conscient de son manque de rythme comparé au vainqueur du jour, Lucas Mahias se montrait pour sa part tout de même satisfait d'être toujours en tête du championnat, sans toutefois omettre de rendre hommage à la performance de Sofuoglu. "Ce fut une bonne course. Je repars d'ici en tête du championnat, et c'était l'objectif. Je savais que Kenan serait très rapide ici. J'ai essayé de le suivre mais j'ai fait quelques erreurs. De toute façon, il était plus 'vite' que moi."

Le Montois a par ailleurs expliqué que des soucis avec sa machine ont également compromis sa performance. "Dans le virage 5, j'ai eu beaucoup de problème avec le neutral [sic]. J'ai loupé trois fois la première vitesse. Je ne suis pas content de cela car je suis normalement très régulier, du fait de [mon parcours en] Endurance."

WSS - Assen - Course

Pos   Pilote  Moto  Écart
1  Kenan Sofuoglu Kawasaki  
2  Lucas Mahias Yamaha 2.611
3  Jules Cluzel Honda 2.616
4  PJ Jacobsen MV Agusta 4.127
5  Sheridan Morais Yamaha 4.706
6  Federico Caricasulo Yamaha 4.941
7  Michael Canducci Kawasaki 7.664
8  Luke Stapleford Triumph 11.993
9  Christian Gamarino Honda 13.092
10  Rob Hartog Kawasaki 13.226
11  Kyle Smith Honda 13.767
12  Kyle Ryde Kawasaki 14.339
13  Hans Soomer Honda 19.373
14  Anthony West Yamaha 20.205
15  Roberto Rolfo MV Agusta 21.359
16  Niki Tuuli Yamaha 21.436
17  Gino Rea Kawasaki 21.876
18  Alessandro Zaccone MV Agusta 22.727
19  Nacho Calero  Kawasaki 36.678
20  Robin Mulhauser Honda 36.895
21  Hikari Okubo Honda 37.003
22  Vasco Van der Valk Yamaha 43.730
23  Jaimie van Sikkelerus Yamaha 53.514
24  Péter Sebestyén  Kawasaki 54.103
25  Connor London Suzuki 2 tours
Ab.  Jacopo Cretaro Suzuki 4 tours
Ab.  Kazuki Watanabe Kawasaki 6 tours
Ab.  Lachlan Epis Kawasaki 9 tours
Ab.  Davide Pizzoli MV Agusta 9 tours
Ab.  Zulfahmi Khairuddin Kawasaki 10 tours
Ab.  Hiromichi Kunikawa Honda 12 tours
Ab.  Stefan Hill Triumph 14 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Assen
Sous-évènement Supersport - Course
Circuit Assen
Type d'article Résumé de course