WSS - Sofuoglu s'impose et prend la tête du championnat !

Le pilote Kawasaki a signé une victoire capitale au Portugal, qui lui permet de prendre les commandes du général devant Lucas Mahias.

Depuis son retour à la compétition en Aragón, pour la troisième manche de la saison, après avoir manqué les deux premières suite à une blessure subie à l'entraînement, Kenan Sofuoglu a amorcé une véritable course contre la montre pour rattraper le terrain perdu.

Une remontée débutée en avril pour le pilote Kawasaki, qui a fait preuve de patience ces cinq derniers mois et évité les écueils pour s'adjuger cinq victoires lors des sept dernières épreuves. La dernière en date, ce dimanche à Portimão, est l'exemple même de la domination mais aussi de la témérité du Turc, bien décidé à ne pas laisser le sort le priver d'une sixième couronne en Supersport.

Sachant qu'il arrivait au Portugal avec un seul point de débours sur le Français Lucas Mahias, l'envie et l'énergie du numéro 1 ne s'en sont retrouvées que décuplées. Cela s'est senti dès la Superpole, lors de laquelle Sofuoglu a signé une quatrième pole autoritaire cette saison – sur sept séances de qualifications disputées, donc –, pour à peine plus de trois centièmes d'avance sur son rival français.

Deux Français sur le podium

Et s'il n'a pas réalisé un premier tour de toute beauté, perdant trois positions dans l'aventure pour se retrouver en quatrième position à l'issue de la première révolution du tracé de l'Algarve, il n'a pas baissé les armes pour autant.

En attendant, c'est Jacobsen qui a pris le meilleur envol, et s'est emparé, l'espace de quatre tours, de la tête de course avant de devoir s'incliner face aux Français Mahias et Cluzel. Les deux hommes se sont ensuite longtemps disputés en tête de course, le Montois et l'Auvergnat s'échangeant la position de leader à plusieurs reprises.

Une belle bagarre cependant consommatrice d'énergie et de temps, puisque derrière eux Sofuoglu a sagement profité de la situation pour refaire son retard. Le contact a ainsi été établi au tiers de la course, et le Turc n'a pas tardé à porter l'estocade sur Mahias dans la descente menant au virage 1.

Ce n'était alors plus qu'une question de temps avant que Cluzel ne connaisse le même sort. Sofuoglu a finalement repris son dû dès le tour suivant, au même endroit et après avoir pris l'aspiration. Celui-ci n'a cependant pas eu la partie facile lors de la seconde partie de la course, et a dû puiser dans ses ressources pour résister jusqu'au bout à Mahias, qui s'était auparavant défait de son compatriote Cluzel.

Au final, huit centièmes seulement les séparent, preuve de la lutte acharnée à laquelle se sont livrés les deux hommes jusqu'au drapeau à damier. Cluzel complète donc le podium alors que Sheridan Morais termine là où il l'avait débutée : à la quatrième place. Il devance Jacobsen qui a éprouvé des difficultés à suivre l'allure sur toute la durée de la course, mais a tout de même bien bataillé en fin de parcours avec le Sud-Africain.

Sofuoglu retrouve la tête du général

Pour Sofuoglu, cette nouvelle victoire lui permet de s'emparer pour la première fois de la tête du championnat, avec quatre points d'avance sur Mahias. Autant dire que rien n'est fait, d'autant plus quand on constate le déroulé de la course portugaise. "Celle-ci est vraiment spéciale, car quand c'est difficile de gagner, vous appréciez plus ensuite", a confirmé le quintuple Champion de la discipline, au micro du site officiel du Superbike. "Ce ne fut pas une victoire facile, Lucas a été très fort, et je ne m'attendais pas à cela honnêtement. Mais de toute façon, j'étais près à me battre. Je savais que quelqu'un allait se battre avec moi, mais je ne savais pas qui. Et quand j'ai vu que c'était Lucas, j'ai ressenti quelque chose de spécial, car nous sommes en lutte pour le championnat."

Mahias avait également bien à l'esprit l'importance de cette course, et a tenté de porter une attaque de dernière minute dans l'ultime boucle, sans succès. "Bien sûr, j'aurais préféré gagner la course et ne pas perdre la tête du championnat", a-t-il reconnu. "Ce fut une course très rapide, j'ai beaucoup attaqué pour suivre Kenan, et j'ai beaucoup pensé au dernier tour pour doubler. Mais j'ai fait une erreur dans le virage 4 ou 5, et j'ai perdu l'avant, c'était très difficile. Pour moi, c'était possible de remporter la course, mais j'ai beaucoup appris pour le futur. Et vu le début de week-end que j'ai eu, je suis content de faire deuxième."

Le dénouement de cette neuvième manche de la saison avait aussi un petit goût amer pour Cluzel, qui est encore passé à côté d'un succès pourtant accessible, à son grand regret. "Je suis plutôt content, même si je passe encore à côté de ma première victoire cette année", a-t-il déploré. "J'espérais gagner, mais cela n'a pas été possible : les deux hommes devant moi étaient plus forts. J'ai eu beaucoup de difficulté avec le grip de mon pneu arrière. J'étais bien en début de course, mais après deux ou trois tours, cela a commencé à être compliqué."

Avec deux Français avides de revanche, nul doute que la prochaine échéance du calendrier, en France à Magny-Cours la semaine prochaine, s'annonce des plus enlevées.

 WSS – Portimão - Course

Pos. Pilote Moto  Temps/Écart
1  Kenan Sofuoğlu Kawasaki  
2  Lucas Mahias Yamaha 0.080
3  Jules Cluzel Honda 2.294
4  Sheridan Morais Yamaha 4.176
5  PJ Jacobsen MV Agusta 4.273
6  Christian Gamarino Honda 20.600
7  Federico Caricasulo Yamaha 22.990
8  Lorenzo Zanetti MV Agusta 23.196
9  Christoffer Bergman Honda 23.241
10  Rob Hartog Kawasaki 24.312
11  Luke Stapleford Triumph 28.899
12  Hikari Okubo Honda 30.801
13  Michael Canducci Kawasaki 30.911
14  Gino Rea Kawasaki 37.729
15  Hannes Soomer Honda 42.514
16  Péter Sebestyén Kawasaki 45.652
17  Zulfahmi Khairuddin Kawasaki 48.070
18  Jaimie Van Sikkelerus Yamaha 1'04.600
Ab.  Max Enderlein Yamaha 2 tours
Ab.  Niki Tuuli Yamaha 4 tours
Ab.  Kyle Smith Honda 10 tours
Ab.  Alessandro Zaccone MV Agusta 11 tours
Ab.  Stefan Hill Triumph 12 tours
Ab.  Kazuki Watanabe Kawasaki 13 tours
Ab.  Lachlan Epis Kawasaki 14 tours
Ab..  Nacho Calero Kawasaki 15 tours 
Ab..  Kyle Ryde Kawasaki 16 tours 
Ab.  Giuseppe Scarcella Honda  
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Portimao
Sous-évènement Course WSS
Circuit Algarve Motor Park
Type d'article Résumé de course