Statu quo chez Kawasaki

Chez Kawasaki, cette première journée à Sepang a été un round d’observation. D’un côté un Jonathan Rea qui a en point de mire un premier titre mondial qu’il peut décrocher dès le baissé du drapeau à damiers de la seconde course dominicale. De l’autre un Tom Sykes qui va tout faire pour retarder l’échéance en tentant de battre à chaque occasion possible son redoutable équipier. Manière de nous convaincre que sa domination actuelle résulte d’un malheureux concours de circonstances qui lui a été défavorable.

Pendant ce temps, le constructeur attend aussi sa couronne mondiale et espère ne pas vivre une édition 2014 où ses deux pilotes s’étaient éliminés. Une ambiance qui n’est pas synonyme de tension à proprement dit, même si les deux pilotes d’Akashi se marquent. Une observation qui s’est ressentie dans le résultat et la stratégie puisque Jonathan Rea et Tom Sykes se suivent de près à un troisième et quatrième rang acquis le matin alors que, l’après-midi, les ZX-10R officielles n’ont pas rugi.

Il n’y avait aucune raison de prendre la piste. Ce n’était pas assez détrempé pour tester des réglages pour la pluie et le bitume n’a jamais suffisamment séché pour poursuivre notre travail du matin

Tom Sykes

Un absentéisme que le Champion du Monde 2013 et second actuel au classement général provisoire explique ainsi : "C’est dommage de sacrifier ainsi une séance de travail, mais il n’y avait aucune raison de prendre la piste. Ce n’était pas assez détrempé pour tester des réglages pour la pluie et le bitume n’a jamais suffisamment séché pour poursuivre notre travail du matin. On avait prévu des choses mais il faudra les reporter à demain et pour la troisième séance libre. Mais c’est la même situation pour tout le monde. Et lors de la première séance, on a commencé assez fort."

Un exercice matinal qui a cependant été perturbé pour Jonathan Rea : "On a eu des soucis avec la moto qui m’ont fait perdre 20 minutes dans le box. On n’a pas pu faire des changements sur l’électronique mais pour autant, on a fait un bon chrono sur la fin. On aura des choses à tester demain matin alors j’espère que ça restera sec."

Dans son analyse, l’Irlandais du Nord met en perspective ses chances d’être sacré : "Tom a été fort alors je pense qu’il sera difficile de prendre le titre ce week-end. On va travailler dur en vue de la Superpole et essayer quelques trucs durant les deux dernières séances libres afin d’être dans la meilleure position possible."

Jonathan Rea a accompli son tour le plus rapide en 2’05.382 malgré un temps passé en piste réduit tandis que Tom Sykes revendique un 2’05.491 comme meilleure performance. On rappellera que le haut de la feuille des temps est tenu par Max Biaggi qui a réalisé sur son Aprilia un probant 2’04.823. Les essais reprendront demain à Sepang à 03h45 heure française.     

Lire aussi: Tom Sykes perdra-t-il à nouveau le titre à Sepang?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Sepang
Sous-évènement Vendredi
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Tom Sykes , Jonathan Rea
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags kawasaki, malaisie, sepang, superbike, wsbk