Superpole - Sykes retrouve tout son mordant en qualifs!

Pour la quatrième fois, Tom Sykes s'élancera de la pole position dimanche à Misano. Le pilote Kawasaki en a établi aujourd'hui le nouveau record, et pourtant la situation était bien mal engagée : il ne figurait en effet qu'en onzième position au terme des trois premières séances d'essais libres! Il est donc le premier pilote de l'Histoire du WSBK à s'emparer de la Superpole après avoir dû disputer la première séance de qualifications.

Un chrono de plus en plus bas

Le chrono ne cesse de s'affoler depuis l'entame du week-end, aidé en cela par un nouveau bitume plus abrasif et plus lisse. Après que Jordi Torres ait flirté avec le record absolu de la piste ce matin, l'ultime séance d'essais libres a vu la référence s'abaisser de... six millièmes supplémentaires! C'est Davide Giugliano qui a porté la meilleure attaque durant ces 30 minutes de piste à l'heure de midi, de quoi bien s'échauffer avant d'en découdre cet après-midi en Superpole.

Sykes sauve sa tête...

Contraint d'en passer par la première séance qualificative pour la première fois cette saison, Tom Sykes n'a pas perdu de temps. Son premier run réalisé en pneus course l'a vu prendre la tête et signer ses meilleurs chronos du week-end. Une fois la gomme de qualification montée à l'arrière de sa Kawasaki, sa domination s'est confirmée, avec plus d'une demi-seconde sur son plus proche poursuivant, l'Italien Ayrton Badovini.

Au soulagement des deux repêchés s'opposait la frustration des éliminés. Parmi eux Randy de Puniet et David Salom, retardés par des soucis techniques. Sur Ducati, Leandro Mercado et Niccolò Canepa ont eux aussi dû s'incliner malgré des performances encourageantes en pneus course. Déception également pour Michael Van der Mark dont le week-end tourne au calvaire, entre une chute très rapide hier et des chronos beaucoup plus modestes que d'habitude.

... et la prend

Tom Sykes n'avait que cure des concurrents relégués en seconde moitié de tableau, il lui fallait pour sa part poursuivre son ascension. Dès l'entame de la seconde séance, il a signé un temps de 1'34.974 pour confirmer son rythme en configuration de course. Cette référence a bientôt été abaissée de trois dixièmes par Leon Haslam et Jonathan Rea, bien décidés à lui rappeler qu'il faudrait compter sur eux pour les deux manches dominicales.

Mais c'est la Superpole qui faisait office de cible du jour et Sykes ne l'a pas oublié. Chaussé de son pneu le plus tendre, il a rapidement effacé la référence brièvement postée par Jordi Torres avec un chrono de 1'34.214, plus rapide de six dixièmes que le précédent record qu'il avait lui-même établi à Misano l'an dernier.

On a adopté une stratégie différente tout le week-end, en n'évaluant jamais ma performance sur un tour, et ce jusqu'à la Superpole.

Tom Sykes

Aucune attaque ne pourra plus rien pour déloger Tom Sykes de la première place, l'Anglais affichant plus de deux dixièmes de marge sur un groupe compact et impuissant. C'est ainsi que Leon Haslam - qui déplore plusieurs erreurs en fin de séance - hérite de la deuxième position devant Davide Giugliano, pour former une première ligne représentant trois marques différentes.

"On a adopté une stratégie différente tout le week-end, en n'évaluant jamais ma performance sur un tour, et ce jusqu'à la Superpole," explique Tom Sykes. "Ca semble avoir plutôt bien fonctionné et je suis très content. C'est fantastique d'être en pole position ici, à Misano, parce qu'il est difficile de dépasser sur ce circuit, en particulier dans le premier tour et le deux premiers secteurs."

Jonathan Rea ouvrira quant à lui la deuxième ligne, qu'il partagera avec un Max Biaggi très observé et Jordi Torres, très en forme ce matin. Le pilote Suzuki Alex Lowes s'élancera de la septième position aux côtés d'Ayrton Badovini et du Français Sylvain Guintoli. Au sommet hier, Chaz Davies a manqué la phase finale de la séance et devra se contenter de la onzième position sur la grille, encadré par Michele Pirro et Matteo Baiocco.

 

WSBK - La grille de départ de Misano

 Pos. Pilote Moto  Chrono/Ecart 
1 Tom Sykes Kawasaki 1'34.214
2 Leon Haslam Aprilia 0.212
3 Davide Giugliano Ducati 0.228
4 Jonathan Rea Kawasaki 0.245
5 Max Biaggi Aprilia 0.249
6 Jordi Torres Aprilia 0.337
7 Alex Lowes Suzuki 0.597
8 Ayrton Badovini BMW 0.667
9 Sylvain Guintoli Honda 0.847
10 Michele Pirro Ducati 0.925
11 Chaz Davies Ducati 1.259
12 Matteo Baiocco Ducati 1.648
13 Leandro Mercado Ducati 1.071
14 Niccolò Canepa Ducati 1.250
15 Michael Van der Mark Honda 1.428
16 Markus Reiterberger BMW 1.444
17 Román Ramos Kawasaki 1.991
18 Leon Camier MV Agusta 2.033
19 Randy de Puniet Suzuki 2.048
20 David Salom Kawasaki 2.330
21 Santiago Barragán Kawasaki 4.309
22 Gianluca Vizziello Kawasaki 4.461
23 Christophe Ponsson Kawasaki 4.717
24 Gabor Rizmayer BMW 5.578
25 Imre Tóth BMW 7.201
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Samedi
Circuit Misano
Pilotes Max Biaggi , Tom Sykes , Leon Haslam , Jonathan Rea , Davide Giugliano , Jordi Torres
Équipes Kawasaki , Ducati Team , Aprilia Racing Team
Type d'article Résumé de qualifications
Tags kawasaki, superbike, superpole, tom sykes, wsbk