Surpris d'être en pole, Sykes a favorisé la préparation des courses

Pour la troisième fois cette saison, Tom Sykes s'élancera demain de la première place sur la grille. Une Superpole qu'il n'a pourtant que peu préparée, puisqu'il a fait le choix d'orienter la majeure partie de ses essais vers les courses.

A tel point qu'il reconnaît s'est fait piéger en ne portant pas son attention sur le top 10 qu'il lui fallait viser au cours des trois premières séance d'essais libres, une fenêtre obligatoire pour éviter de passer par la première phase de qualifications. Au final, il a non seulement réussi à décrocher la meilleure position possible sur la grille, mais il a aussi utilisé à bon escient le temps passé en piste.

"On a adopté une bonne méthode de travail pendant le week-end, mais il nous a fallu tester plusieurs choses qui n'ont pas fonctionné," explique le pilote Kawasaki. "On s'est fait avoir parce que, en essais libres, on n'a pas monté de pneu neuf pour évaluer notre performance sur un tour. Mais, d'une certaine façon, c'était bien d'en passer par la Superpole 1 parce que cela m'a fait boucler trois tours lancés de plus. A ce niveau-là, cela permet de mieux comprendre les choses, surtout en pneus neufs."

Aujourd'hui le pilote anglais est donc d'autant plus enthousiaste que, outre une position de départ pouvant s'avérer très utile, il peut compter sur un set-up de course compétitif. Il se trouve dans la meilleure situation possible ce soir, alors qu'il a à coeur d'oublier la déconvenue subie à Portimao il y a deux semaines.

Toutes les photos de Misano

"Je suis un petit peu surpris d'être en Superpole, parce que je n'étais pas certain que mon tour soit suffisamment bon. Mais il l'était et j'en suis content," commente-t-il. "En Superpole 1, j'ai utilisé un pneu course, puis un pneu qualifs. Au final, j'ai dû enchaîner trois tours rapides avec la gomme avant. A un moment donné, j'ai signé un meilleur temps de 1'34.9 avec un pneu course [arrière] et un pneu avant qui avait déjà couvert dix tours. Le nouveau bitume est bon et le circuit est plus rapide, la surface est meilleure à certains endroits."

Cette Superpole est la vingt-septième de la carrière de Tom Sykes, qui se détacher par conséquent de Troy Bayliss dans les tablettes du Superbike. Un seul pilote a décroché plus de pole positions que lui et c'est Mister Superpole en personne, Troy Corser, avec 43 plaquettes à son nom.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Samedi
Circuit Misano
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Type d'article Résumé de qualifications
Tags kawasaki, misano, superbike, superpole, tom sykes, wsbk