Sykes 3e en Australie, "presque mieux que gagner sur d'autres pistes"

partages
commentaires
Sykes 3e en Australie,
Par : Léna Buffa
25 févr. 2017 à 12:00

L'Anglais se félicite de la troisième place obtenue ce samedi à Phillip Island, un bon résultat compte tenu de son rendement habituel sur le circuit australien.

Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing, félicité par Troy Bayliss après sa deuxième place dans la Superpole
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Chaz Davies, Ducati Team, et le troisième Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, en pole position devant Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, en pole position devant Tom Sykes, Kawasaki Racing, et Marco Melandri, Ducati Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing

Tom Sykes a joué la gagne durant la première course du championnat, pour finalement monter sur la troisième marche du podium avec de précieux points dans sa besace. S'il concède une pointe de déception après avoir été si proche d'un succès durant 22 tours et ne s'être classé qu'à une seconde du duo qui s'est disputé la victoire jusque sur la ligne d'arrivée, l'Anglais sait aussi qu'il doit savourer ce résultat à sa juste valeur, lui qui ne s'est jamais imposé sur cette piste et qui n'y comptait que deux de ses 84 podiums, des troisièmes places obtenues en 2012 et 2014.

Positionné dans le groupe de tête dès l'extinction des feux, Sykes s'est confronté à ses rivaux dans une course jugée par tous très lente, car très stratégique, chacun ayant à l'esprit la nécessité d'économiser les pneus sur le bitume chaud et abrasif de Phillip Island. S'il a occupé la tête à plusieurs reprises, le pilote Kawasaki assume d'avoir perdu un peu de terrain dans les dernières tours, suffisamment pour ne plus pouvoir rivaliser avec Rea et Davies.

"C'était l'une de ces courses étranges et tactiques. Si quelqu'un voulait prendre la tête, il pouvait le faire juste pour dire qu'il avait mené la course. C'était vraiment une course agréable à laquelle prendre part. Un coup, tu avais un gars en tête, et puis c'était un autre", raconte Tom Sykes sur le site officiel du championnat.

"J'ai passé une grande partie de la course à essayer d'évaluer ma distance sur les gars que j'avais devant ou derrière", pointe-t-il, "parce que certains gars derrière ont fait des dépassements à des endroits tels que l'entrée du virage 4, où ça n'était pas calculé, et ils sont vraiment passés tout près. Je ne vais pas dire son nom, mais en entrant dans le virage 4 j'ai entendu un gars arriver et, heureusement, j'y avais pensé et j'avais laissé plus de place entre moi et Marco [Melandri], qui était devant moi à cet instant. Heureusement que je l'ai fait, parce qu'il a pu utiliser cela comme voie de dégagement."

Malgré ces remarques, le Champion du monde 2013 ne cache pas son enthousiasme après cette première cours vécue dans le décor ensoleillé mais aussi venteux de Phillip Island, un élément qui n'est pas anodin lorsque l'on se bat en paquet et que les rafales jouent parfois avec les motos. "C'est vraiment sympa. Les gars avaient beaucoup de respect les uns pour les autres aujourd'hui et ils n'ont rien fait de stupide, d'après ce que j'ai vu. J'ai vraiment aimé ça", assure le pilote, tout en précisant quelles avaient été ses propres aspirations à la victoire : "Je suis passé en tête, plus qu'autre chose pour voir comment ma moto se comporterait."

Objectif atteint

Finalement troisième, après avoir décroché à la mi-journée la deuxième place sur la grille de départ à 0"032 du poleman, Tom Sykes est convaincu de la valeur de son résultat. "Étant donné où l'on se situait pendant les deux jours de tests et les essais libres de vendredi, je suis content. Je savais qu'on avait du potentiel ici, mais finir si proche de la victoire, pour moi, à Phillip Island… […] Je dois dire que c'est presque mieux que gagner sur d'autres pistes", assure-t-il.

"Cela me met en confiance, on avance. C'était mon véritable objectif quand je suis monté dans l'avion pour venir ici : essayer de décrocher un podium, voire deux, et si c'était possible, signer une victoire", se félicite le pilote au numéro 66.

"Pour demain, on a besoin d'améliorer un peu la moto – comme tout le monde, probablement. On va essayer d'avoir plus de marge sur l'angle du pneu et j'espère qu'on pourra faire en sorte que ma performance en course soit un petit peu meilleure."

Pour cette seconde course du week-end, au programme dimanche à la même heure que celle d'aujourd'hui (15h heure locale, 5h en France), Tom Sykes s'élancera de la septième place, un changement qui découle de la nouvelle règle sur l'ordre de départ de la Course 2.

Grille de départ Course 2

1ère ligne 1. united_kingdom A. Lowes 2. united_kingdom L. Camier 3. spain X. Forés
2e ligne 4. spain J. Torres 5. ireland E. Laverty 6. netherlands M. vd Mark
3e ligne 7. united_kingdom T. Sykes 8. united_kingdom C. Davies 9. united_kingdom J. Rea
4e ligne 10. italy M. Melandri 11. italy L. Savadori 12. united_states N. Hayden
5e ligne 13. germany M. Reiterberger 14. switzerland R. Krummenacher 15. germany S. Bradl
6e ligne 16. australia J. Brookes 17. spain R. Ramos 18. italy R. Russo
7e ligne 19. czech_republic O. Jezek 20. san_marino A. de Angelis 21. italy A. Badovini
Prochain article WSBK
Lowes promu en pole avec le nouveau système de grille de départ

Previous article

Lowes promu en pole avec le nouveau système de grille de départ

Next article

Davies récompensé au terme du "jeu de patience" de Phillip Island

Davies récompensé au terme du "jeu de patience" de Phillip Island

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Phillip Island
Catégorie Samedi - Course 1
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions