Sykes compare sa saison à celle de Márquez

Ces trois dernières saisons, Tom Sykes a remporté un titre et manqué les deux autres de très peu - 0,5 point en 2012 et 6 points en 2014! Autant dire qu'il a plutôt l'habitude d'animer les avant-postes des manches Superbike et de la hiérarchie mondiale.

Cette année, les choses ont changé. Certes, il fait partie des rares à avoir pu s'imposer face à un Jonathan Rea survolant le plateau, mais l'Anglais n'y trouve pas son compte. Le changement de règlement opéré par le WSBK pendant l'intersaison l'a perdu, le laissant aux prises avec une machine moins puissante et au comportement différent de ce qu'il a connu depuis 2010.

D'ailleurs, son expérience de la Ninja est peut-être son point faible, à l'heure où les nouvelles règles en ont modifié l'attitude. Inlassablement, il tente d'expliquer qu'il a affaire à une moto qu'il doit réapprendre et dont il doit reprendre les réglages pour qu'elle convienne à son style, un chemin en arrière dont il ne voit pas encore le bout.

Je n'arrive pas encore à courir avec cette moto. Je la pilote, c'est tout.

Tom Sykes

"Beaucoup ne comprennent vraiment pas ce qui se passe. En début de saison, j'ai dû composer avec de grosses limitations. Quand on a changé de set-up on s'est rapproché, mais j'ai dû m'adapter moi aussi," a-t-il expliqué sur la scène de Misano, cité par GPOne.

"Je n'arrive pas encore à courir avec cette moto. Je la pilote, c'est tout," résume le pilote anglais qui, s'il s'est imposé à Donington, Portimão et Misano, n'a pas encore trouvé ce qu'il cherche. "Je ne suis pas encore complètement satisfait par le package moto-pilote. Il me manque le feeling."

Pour se faire comprendre, Tom Sykes en vient à comparer sa situation à celle du double Champion du Monde MotoGP en titre. "J'ai l'impression que Marc Márquez vit quelque chose de similaire en MotoGP. L'année dernière, il avait une moto parfaite, comme le démontrent ses résultats. Cette année, il n'arrive pas à faire ce qu'il veut avec la moto. Il chute beaucoup et, même quand il reste en selle, il a dû mal à tenir le rythme."

Une explication qui fait sens, à la différence près que le coéquipier de Marc Márquez n'est pas mieux loti. Les difficultés de Tom Sykes sont d'autant plus cruelles qu'il doit subir chaque week-end la comparaison avec un coéquipier vivant l'une des saisons les plus dominatrices de l'Histoire du Championnat.

Rea vs Sykes à ce stade de la saison :

  J. Rea T. Sykes
Victoires : 11 3
Podiums : 16 8
Pole positions : 2 3
Tours passés en tête : 158 108
Points : 375 242

Puisque plus personne n'envisage que le sacre 2015 puisse échapper à Jonathan Rea, Tom Sykes peut d'ores et déjà orienter son travail sur la saison prochaine pour tenter de rebondir, sachant qu'il est sous contrat jusque fin 2016. Un véritable travail de fond, puisque le règlement limite désormais les possibilités d'intervention. Mais l'Anglais le promet : "Beaucoup pensent que ce sont des excuses, mais je sais que quand on aura trouvé une solution je serai à nouveau au top."

A propos de cet article
Séries WSBK
Pilotes Tom Sykes , Marc Márquez
Équipes Kawasaki , Repsol Honda Team
Type d'article Actualités
Tags honda, kawasaki, marc marquez, réglement, superbike, tom sykes, wsbk