Sykes - "Une erreur de pilotage" a causé sa chute

Le pilote Kawasaki officiel est parvenu à inscrire quelques points malgré une chute au premier tour. Il tire un bilan contrasté de cette manche.

Sykes - "Une erreur de pilotage" a causé sa chute
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Le panneau indiquant l'emplacement de Tom Sykes sur la grille de départ
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing

Qui aurait pu imaginer tel revirement de situation ? Samedi soir, après avoir profité du zéro pointé de son équipier Jonathan Rea et d'un nouveau podium, Tom Sykes se faisait très pressant au Championnat. Seulement 26 points séparaient les deux hommes avant l'entame de la dernière journée du meeting, une course qui allait être marquée par un nouveau coup de théâtre dans l'optique du titre mondial.

Parti depuis le second rang, Tom Sykes n'eut aucun mal à subtiliser la tête de l'épreuve à un Chaz Davies en difficulté sous la pluie allemande. Mais la satisfaction serait de courte durée pour le porteur du numéro 66. Une courbe à gauche mal négociée et ce diable de Jonathan Rea en profitait pour s'infiltrer à l'intérieur ! Qu'à cela ne tienne, la réplique n'allait certainement pas tarder.

Nous n'avons cependant pas eu l'occasion d'avoir la réponse du pilote Kawasaki : un freinage trop appuyé et ce fut la chute, heureusement sans gravité. Comme la veille, le staff des Verts eut un masque de déception et d'incrédulité.

En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, Sykes était de retour au guidon de sa moto, le plus important étant de sauver quelques précieux points sur les 15 boucles restant à parcourir.

Une 12e place au goût amer

La pluie ne manquait pas de faire de nombreuses victimes, ce qui n'était pas pour déplaire au Champion 2013 du WSBK qui remontait au gré des abandons, pour finalement chiper le 12e rang à Gianluca Vizziello à quelques mètres de la ligne d'arrivée. Sykes perd donc 21 points sur Rea, qui a gagné cette Course 2.

"Je pense que c'était certainement une erreur de pilotage qui a causé mon accident", explique Sykes. "Les réglages de la moto ne fonctionnaient pas très bien, et je pense que j'ai dépassé mon rythme de la première course. Nous devons trouver une légère amélioration dans le set-up sur piste sèche, mais une modification bien plus importante sur le mouillé", d'après le pilote Kawasaki.

Le discours du Britannique oscille entre réalisme et optimisme. "Mais je sais également que je suis capable de gagner sous la pluie”, ajoute-t-il. “Il s'agit juste de trouver un bon équilibre de la moto et un retour d'informations positif de la part du pilote, mais pour le moment, je ne l'ai pas dans ces conditions. Pour autant, je suis convaincu que nous pouvons y arriver."

"Il reste encore trois manches à disputer. Dans le sport moto, tout est possible et tout peut changer quel que soit le moment. Le côté positif des choses est qu'il y a trois courses, j'accusais un retard de 71 points et maintenant, il n'est plus que de 47 unités."

partages
commentaires
Rea - "La victoire la plus importante de ma carrière"
Article précédent

Rea - "La victoire la plus importante de ma carrière"

Article suivant

Championnat - Rea a eu chaud, les pilotes Honda remontent

Championnat - Rea a eu chaud, les pilotes Honda remontent
Charger les commentaires