Guintoli en passe de faire son retour en WSBK

partages
commentaires
Guintoli en passe de faire son retour en WSBK
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
4 oct. 2017 à 16:25

Le Champion du monde 2014 devrait finir la saison WSBK avec la Kawasaki du team Pucetti Racing, et peut-être même plus. Un retour à temps plein en 2018 n'est pas exclu.

#12 Yoshimura Suzuki Motul Racing : Sylvain Guintoli
Sylvain Guintoli, Team Suzuki MotoGP
Sylvain Guintoli, Team Suzuki MotoGP, et Jose Manuel Cazeaux
Sylvain Guintoli, Team Suzuki MotoGP
Sylvain Guintoli, Team Suzuki MotoGP
Sylvain Guintoli, Team Suzuki MotoGP
Leon Haslam, Puccetti Racing
Leon Haslam, Puccetti Racing
Anthony West, EAB West Racing
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Hikari Okubo, CIA Landlord Insurance Honda

Il reste encore deux courses sur cette saison 2017 du World Superbike, mais pour le team italien il est déjà l'heure de commencer à penser à 2018.

Bien qu'il manque encore une confirmation officielle, il semble désormais pratiquement acté que Sylvain Guintoli enfourchera la Kawasaki ZX-10R de l'équipe italienne Pucetti Racing pour les deux dernières manches de la saison, à Jerez et Losail. Un intérim qui s'inscrit dans celui qu'a effectué Anthony West à Magny-Cours en remplacement de Randy Krummenacher, blessé.

Voilà qui s'annonce comme une grande nouvelle pour le championnat, avec le retour de celui qui fut le dernier à être couronné avant le début de l'ère Jonathan Rea. Et ça l'est d'autant plus si l'on considère que ces deux manches ne devraient être que l'avant-goût d'un investissement à temps plein en 2018.

Le paddock WSBK n'était pas sans savoir que Puccetti recherchait depuis un moment un pilote d'expérience à placer aux côtés du jeune Toprak Razgatlioglu, protégé de Kenan Sofuoglu, lorsque celui-ci fera l'an prochain le grand saut depuis le Superstock 1000. Et chacun connaissait aussi l'intérêt du Français pour un retour en Championnat du monde, après une parenthèse en BSB avec Suzuki.

En vue de cette prochaine saison, des contacts avaient déjà été pris avec Leon Haslam, aligné par l'équipe italienne à Donington cette année où il a brillé avec une deuxième place en course. Cependant, alors qu'aucun accord n'était trouvé avec le Britannique sur le plan économique, une opportunité de taille s'est présentée avec Guintoli.

Fin de saison en Supersport pour West

Les nouveautés ne concernent pas uniquement la catégorie reine des dérivées de la série, mais aussi le Supersport, car Sofuoglu va très certainement devoir renoncer aux deux dernières courses de la saison suite à sa blessure à Magny-Cours. Le pilote turc fera, certes, son possible pour ne pas céder sa couronne de champion, néanmoins le team a tout de même entamé des démarches pour lui trouver un remplaçant à la hauteur.

Et ce pourrait être l'occasion de faire d'une pierre deux coups, car le guidon de la ZX-6R devrait revenir à Anthony West, qui avait déjà un accord avec l'équipe pour s'aligner en WSBK. Enfin, Axel Bassani pourrait avoir sa chance sur ces deux dernières manches. L’Italien pourrait remplacer Kyle Ryde en retrouvant l'équipe avec laquelle il a été titré en Coupe d'Europe Supersport l'an dernier avant d'entamer une aventure plutôt malchanceuse en Moto2 avec Speed Up.

En revanche, pour l'année prochaine Puccetti Racing semble tenter de s'attirer les services de Hiraki Okubo. Actuellement 14e du championnat au sein du team CIA Landolord Insurance Honda, c'est lui qui fait office de favori pour être le prochain coéquipier de Sofuoglu.

Prochain article WSBK
Maxime Berger, 1989-2017

Previous article

Maxime Berger, 1989-2017

Next article

Loris Baz : 2018, "une année de transition" pour le Superbike

Loris Baz : 2018, "une année de transition" pour le Superbike
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Sylvain Guintoli
Équipes Puccetti Racing
Auteur Matteo Nugnes
Type d'article Actualités