Le talent d'un pilote, facteur incontrôlable pour le Superbike

partages
commentaires
Le talent d'un pilote, facteur incontrôlable pour le Superbike
Par : Lewis Duncan
17 août 2018 à 15:05

Le directeur technique du Superbike, Scott Smart, a expliqué que les changements apportés au règlement cette année avaient pour visée de rendre la catégorie plus disputée, mais sont également rendus en partie caducs par le talent de Rea.

Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Chaz Davies, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team

Le Superbike a instauré cette année une limitation, évolutive, des régimes moteur dans l'idée de mettre un terme à l'hégémonie des Kawasaki et en particulier du triple Champion du monde Jonathan Rea.

Ainsi, les machines japonaises plafonnent à 14'100 tr/mn, soit une perte de 1'100 tr/mn par rapport à l'an passé, un handicap supérieur à celui subi par tout autre constructeur présent sur la grille.

Mais en dépit d'une bataille serrée pour le titre en tout début de saison, cela n'a pas empêché Rea d'aligner par la suite dix victoires et de se construire une avance au championnat qui s'élève à 92 points sur son dauphin, Chaz Davies.

Le directeur technique du Superbike, Scott Smart, pense cependant que l'introduction d'une limitation des régimes moteur a rendu les courses "plus excitantes" cette année, même s'il concède que le niveau de compétitivité affiché par Rea semble rendre inopérantes les mesures prises pour contrôler les performances de sa machine.

Lire aussi :

Forte capacité de réaction des constructeurs

"La limitation des régimes moteur était importante pour diverses raisons", a-t-il déclaré auprès de Motorsport.com. "Même lors de la saison 2015 j'ai été surpris de la façon dont différents constructeurs ont été capables d'augmenter les régimes moteur et d'améliorer leurs performances tout au long de la saison. Au début de l'année, les courses étaient très serrées, mais cela n'a pas duré. Nous avons été en mesure de rendre les courses plus excitantes en instaurant une limitation de régime."

"Mais il y a toujours des facteurs qui ne peuvent pas être contrôlés, tels que le talent des pilotes. Il y a un ou deux pilotes dans ce championnat qui sont simplement au-dessus du lot. Ils sont très forts chaque week-end. Johnny [Rea] fait très peu d'erreurs. Il est constamment rapide. Donc peu importe ce que nous faisons, Chaz et lui sont toujours les deux pilotes qui s'illustrent dans ce championnat. Nous pouvons équilibrer [la performance entre] des motos, mais ce n'est bien sûr pas possible pour les pilotes."

Lire aussi :

Le moteur V4 de Ducati, "un nouveau casse-tête"

Smart estime que la nouvelle Panigale V4 de Ducati, qui sera introduite l'an prochain, va créer un "nouveau casse-tête" pour ceux qui décident des règles s'appliquant au Superbike. La crainte porte notamment sur le fait que la future moto de course dispose de plus de tours moteur.

Alors que Ducati doit encore présenter le modèle qui servira de base d'homologation pour sa nouvelle machine, Smart explique que des efforts sont déjà en cours pour empêcher la marque italienne de trop exploiter les largesses du règlement.

"Nous avons essayé de prendre cela en compte dans la réglementation", ajoute-t-il. "Il y a deux parties dans le règlement. Nous faisons attention à la transmission de puissance sur la moto standard. Et après cela nous regardons le limiteur standard sur la moto de série. Si nous regardions juste cela, les constructeurs feraient une moto avec des régimes follement élevés qui ne correspondraient pas au caractère du moteur. Nous allons nous intéresser au caractère du moteur et au limiteur de régime standard. Peu importe la donnée la plus basse, nous prenons."

 
Prochain article WSBK
Bautista en passe de rejoindre Ducati en Superbike ?

Previous article

Bautista en passe de rejoindre Ducati en Superbike ?

Next article

Le Superbike exclut le recours à une électronique typée MotoGP

Le Superbike exclut le recours à une électronique typée MotoGP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Auteur Lewis Duncan
Type d'article Actualités