Ten Kate prépare Aragón avec les essais du lundi en ligne de mire

L'équipe espère bien se relancer en Espagne, mais veut attendre pour cela la journée de tests prévue lundi pour étrenner de nouvelles solutions techniques censées remettre enfin la Fireblade à niveau.

Ten Kate prépare Aragón avec les essais du lundi en ligne de mire
Gros plan sur la Honda du team Ten Kate
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Leon Camier, MV Agusta, Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Chaz Davies, Ducati Team, Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Chaz Davies, Ducati Team, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team

Les premières manches de la saison sont généralement considérées, dans bon nombre de disciplines de sports mécaniques, comme un prolongement naturel des essais hivernaux, dans le sens où les équipes terminent d'achever la préparation de leurs nouvelles machines en vue du gros de la saison, que constituent les meetings européens.

On espère que c'est effectivement le cas de Ten Kate, qui a connu un début de championnat très loin de ses espérances. En effet, alors que l'équipe devait franchir un cap cette saison avec deux pilotes de gros calibre issus du MotoGP, un nouveau partenariat avec Red Bull, et surtout une toute nouvelle machine, celle-ci n'a pas été à la hauteur des enjeux.

Après les deux premières échéances, Honda ne figure ainsi qu'à la sixième place du classement constructeurs, avec seulement 22 petites unités. Très loin de son statut de troisième force de 2016, où la structure avait arbitré la bataille pour le titre entre Ducati et Kawasaki.

Aucune amélioration prévue pour la manche d'Aragón 

Las, les choses ne devraient pas s'améliorer, du moins pas dès la manche espagnol de ce week-end, alors que les mécaniciens et les ingénieurs de l'équipe n'ont pas eu l'occasion d'améliorer la moto depuis la Thaïlande, il y a trois semaines. "Cela n'a pas été le meilleur départ de saison qu'on a connu bien sûr", reconnaît sans détour Nicky Hayden, qui se traîne pour le moment à une peu reluisante dixième place au général. "La moto est arrivée directement en Aragón depuis la Thaïlande, donc l'équipe n'a pas eu une réelle chance de travailler dessus durant le break. Nous ne nous attendons pas à un week-end facile, mais nous allons faire de notre mieux pour tirer profit des qualités de la moto et travailler dur pour essayer d'améliorer nos performances par rapport aux deux premières manches."

Les choses ne s'annoncent donc pas sous les meilleurs auspices pour Ten Kate, d'autant plus que le développement de la CBR1000RR a semblé stagner à Buriram, où le Kentucky Kid a été victime d'un frein moteur récalcitrant tout le week-end, qui lui a fait manquer la Superpole 2 – une première depuis l'arrivée de l'Américain en Superbike.

Si pareille mésaventure venait à se reproduire en Aragón, la situation pourrait d'ailleurs s'avérer autrement plus délicate, compte tenu de la spécificité du tracé espagnol. "C'est un mélange de tout, mais le défi le plus technique est sans doute représenté par l'entrée à l'aveugle dans certains virages, et en particulier dans le "Corkscrew", dans lequel il est crucial de freiner au bon endroit. Pour le reste, je dirais que c'est un tracé où l'usure des pneus est plus prononcée par rapport à d'autres circuits."

Si Ten Kate n'a pas encore tiré un trait sur sa saison 2017, le team se doit de réagir. D'importantes nouveautés sont ainsi prévues, mais celles-ci ne seront introduites qu'une fois validées lors de la journée de tests prévue le lendemain du meeting, sur ce même circuit de Motorland Aragón.

Stefan Bradl, qui prendra part à sa troisième manche de Superbike ce week-end, espère bien que cette séance d'essais servira de véritable tremplin à l'équipe, et lancera définitivement sa saison. "Les essais qui se dérouleront le lundi [suivant la course] rendent cet événement encore plus important pour nous, afin de continuer à progresser dans la bonne direction alors que nous rentrons dans le gros de la saison."

Un avis partagé par le Directeur technique de l'équipe, Pieter Breddels, qui entend bien faire le meilleur usage de ces essais pour raccrocher Ten Kate au wagon de tête. "Nous avons une feuille de route plus claire pour le développement de la nouvelle Fireblade, qui fera ses débuts lors des tests officiels de lundi", explique-t-il, sans pour autant prendre à la légère le meeting qui se profile. "Mais pour l'heure il faut se concentrer sur le week-end de course en Aragón afin d'en tirer le meilleur résultat possible. Cela va être un week-end très chargé et il y aura beaucoup de travail à faire, mais nous sommes prêts pour cela, et nous sommes impatients que l'action reprenne en piste."

 

Veste à capuche Nicky Hayden
Veste à capuche Nicky Hayden, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Melandri : "Il faut toujours tout réécrire" à chaque course
Article précédent

Melandri : "Il faut toujours tout réécrire" à chaque course

Article suivant

EL1 - Rea imprenable, Davies à l'arrêt

EL1 - Rea imprenable, Davies à l'arrêt
Charger les commentaires