WSBK
31 juil.
Événement terminé
C
Algarve
07 août
SBK EL1 dans
1 jour
C
Aragon I
28 août
Prochain événement dans
21 jours
C
Aragon II
04 sept.
Prochain événement dans
28 jours
C
Barcelone
18 sept.
Prochain événement dans
42 jours
02 oct.
Prochain événement dans
56 jours
C
Villicum
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
C
Misano
06 nov.
Prochain événement dans
91 jours

Test Barcelone - Rea et Redding en duel avant la reprise

partages
commentaires
Test Barcelone - Rea et Redding en duel avant la reprise
Par :
10 juil. 2020 à 07:28

Le test qui réunissait les équipes WorldSBK à Barcelone cette semaine a vu se confronter Jonathan Rea et son opposant assumé dans la quête du titre, Scott Redding.

À trois semaines de la reprise du WorldSBK après cinq mois de suspension dus au coronavirus, un test collectif était organisé ces deux derniers jours sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, nouveau-venu au calendrier cette année, réunissant pour la première fois depuis l'interruption les cinq constructeurs du championnat. Dans une chaleur étouffante, le bitume glissant n'a pas fait de cadeaux aux pilotes et nombreuses ont été les interruptions sur drapeau rouge à la suite d'accidents. Logiquement, cela explique aussi que les meilleurs temps aient été enregistrés en matinée, avant la hausse des températures.

Le meilleur temps est revenu à Jonathan Rea, sur un rythme record. Le pilote Kawasaki, dont le contrat a récemment été prolongé pour plusieurs années, a cherché à repousser le chrono dans la matinée de jeudi et il y est indéniablement parvenu avec succès puisqu'il a enregistré un temps de 1'40"450, suffisant pour résister à tous les assauts au cours de la dernière après-midi. Il a par ailleurs travaillé sur les réglages de la ZX-10RR, notamment afin d'améliorer la stabilité du train avant.

"On a fait des comparaisons entre les deux motos, pour voir si on confirmait le set-up avec lequel on était arrivés au test de Misano", explique-t-il. "J'ai préféré celui-là par rapport à mon ancienne base de réglages, alors on semble s'être éloignés de ce que j'avais auparavant. Je ne sais pas si c'est dû au fait que la température convient à ce type de set-up ou bien si mon style de pilotage a évolué et changé pendant le confinement. Mais compte tenu de ce que je demande maintenant à la moto, j'ai de bonnes sensations avec celle-ci."

Lire aussi :

Leader la veille en 1'41"727, Scott Redding a porté jeudi son temps à 1'40"606, ce qui lui vaut la deuxième place finale au classement de ces essais au guidon de la Ducati. L'Anglais s'est illustré dans un duel contre Rea jeudi matin, avant de réaliser un long run au plus fort de la chaleur dans l'après-midi, confirmant ses bonnes sensations avec la Panigale V4 R qu'il a menée trois fois sur le podium lors de son premier week-end de course, en Australie.

"Je suis satisfait de ce test", commente Redding. "On a travaillé très dur durant ces deux jours, particulièrement en pneus usés. Le duel avec Rea [jeudi] matin a été très fun, on a poussé fort mais au bout de quelques tours j'ai voulu me rappeler ce qu'était le réel objectif de ce test et c'est la raison pour laquelle j'ai fait un long run dans l'après-midi. Je n'ai pas pu tenter de time attack à cause d'un souci technique, mais peu importe."

Scott Redding, Aruba.it Racing Ducati

Scott Redding

Le troisième chrono revient à Tom Sykes, permettant à BMW de faire figurer une troisième marque différente dans le trio de tête et de confirmer le début de saison prometteur observé en Australie. Sur la Kawasaki, Alex Lowes s'est quant à lui classé quatrième de ces essais, devant son remplaçant chez Yamaha, Toprak Razgatlioglu. Le pilote turc a toutefois été victime d'une lourde chute, dont il s'est heureusement relevé indemne.

"J'ai subi une énorme chute et j'ai de la chance de ne pas être blessé. Mais même comme ça, on a été assez rapides et on a amélioré la R1, alors on peut être contents", se félicite Razgatlioglu. "On a testé beaucoup de nouvelles pièces. Parfois elles n'ont pas fonctionné, mais on a trouvé de nouvelles choses représentant des améliorations. Ça n'a pas été un mauvais test du tout, c'était très important car c'est une nouvelle piste pour moi et on est maintenant prêts pour la course de Jerez."

Au guidon de la deuxième BMW, qu'il se bat pour conserver, Eugene Laverty a conclu ces essais à la sixième position, à une seconde du meilleur temps, alors qu'une chute était venue interrompre son effort jeudi matin lorsqu'il roulait avec un pneu de qualification. Vient ensuite Michael van der Mark, dont le prochain transfert de Yamaha à BMW a été annoncé ces derniers jours. Pour le moment, le Néerlandais est bel et bien impliqué sur sa R1 et il a pu tester des évolutions et recueillir d'importantes données pour les ingénieurs.

Huitième au classement final, Loris Baz a particulièrement brillé durant les deux après-midis, dont il a enregistré le troisième temps. Cette séance marquait surtout l'arrivée dans son stand de la Yamaha de 2020, qu'il a découverte avec enthousiasme. Chaz Davies s'est quant à lui classé neuvième. Œuvrant principalement sur la performance en pneus usés, le Gallois a aussi voulu confirmer des solutions testées récemment à Misano sur la Ducati.

Toprak Razgatlioglu, Pata Yamaha WorldSBK Official Team

Toprak Razgatlioglu

Chez Honda, Leon Haslam et Alvaro Bautista se sont classés respectivement 12e et 14e, avec au passage une grosse chute pour l'Anglais mercredi. Malgré un choc à la tête et à la cheville, il s'en est bien sorti. Le travail mené sur la CBR1000RR-R Fireblade SP était essentiellement destiné à revenir sur les données de Phillip Island et à passer en revue des questions de fond afin d'orienter les réglages d'une machine encore à un stade peu avancé de son développement.

Les deux pilotes ont notamment passé la matinée de jeudi au stand, tandis que des ajustements de taille étaient réalisés sur leurs machines, leur faisant manquer la phase la plus propice à la chasse au chrono. Un autre test privé les verra poursuivre ce travail en Aragón avant la reprise du championnat, cette fois en présence d'ingénieurs japonais absents cette semaine à cause des restrictions de voyage qui leur ont été imposées.

Lire aussi :

À noter que les équipes WorldSSP étaient elles aussi de la partie durant ce test. C'est Jules Cluzel, sur la Yamaha YZF-R6 du GMT94, qui a signé le meilleur temps, devant Steven Odendaal et Corentin Perolari.

L'ensemble du plateau se retrouvera dans trois semaines à Jerez pour une première manche depuis celle de Phillip Island, en février. Le circuit de Barcelone figure lui aussi au programme après l'annonce récente d'un calendrier remodelé et les pilotes le retrouveront du 18 au 20 septembre.

WorldSBK − Test Barcelone

Pos. Pilote Moto Jour 1 Jour 2
1 United Kingdom Jonathan Rea Kawasaki 1'41.910 1'40.450
2 United Kingdom Scott Redding Ducati  1'41.727 1'40.606
3 United Kingdom Tom Sykes BMW 1'42.455 1'40.956
4 United Kingdom Alex Lowes Kawasaki 1'42.318 1'41.137
5 Turkey Toprak Razgatlioglu Yamaha 1'42.771 1'41.218
6 Ireland Eugene Laverty BMW 1'42.832 1'41.494
7 Netherlands Michael van der Mark Yamaha 1'42.975 1'41.679
8 France Loris Baz Yamaha 1'41.980 1'41.881
9 United Kingdom Chaz Davies Ducati 1'42.641
1'41.903
10 Argentina Leandro Mercado Ducati 1'42.997
1'42.024
11 United States Garrett Gerloff Yamaha 1'43.119 1'42.121
12 United Kingdom Leon Haslam Honda 1'42.996
1'42.126
13 Germany Sandro Cortese Kawasaki 1'42.573
1'42.187
14 Spain Alvaro Bautista Honda 1'42.320 1'43.261
15 Italy Federico Caricasulo Yamaha 1'43.535 1'42.333
16 Chile Maximilan Scheib Kawasaki 1'43.568
1'42.436
17 France Sylvain Barrier Ducati  1'44.430 1'44.323
L'objectif de Redding ? "Peut-être un jour retourner en MotoGP"

Article précédent

L'objectif de Redding ? "Peut-être un jour retourner en MotoGP"

Article suivant

Reprise des compétitions : qui, où et quand ?

Reprise des compétitions : qui, où et quand ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Test de Barcelone
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Léna Buffa