EL1 - Le titre en tête, Rea est déjà en première position

Sur le point d'être sacré, Jonathan Rea a affiché clairement ses intentions au cours des EL1 : ne pas lâcher le morceau et viser la première place !

Le Superbike a pris ses quartiers dans la Nièvre ce week-end pour la manche française du calendrier, qui promet d'être décisive dans l'attribution du titre cette saison ! Car avec encore 150 points à distribuer d'ici la fin du championnat et seulement cinq nécessaires pour être sacré, Jonathan Rea aborde cette 11e échéance de l'année en position idéale.

Dans ces conditions, on aurait d'ailleurs pu penser que le Nord-Irlandais n'allait prendre aucun risque, à plus forte raison lors de la toute première séance d'essais libres. Mais le pilote Kawasaki est un formidable compétiteur, et a débuté cette première heure de roulage en prenant d'emblée le meilleur temps avec une marge confortable de près d'une seconde d'avance sur le deuxième en début de séance, Chaz Davies.

C'est donc sous un ciel nuageux que les pilotes se sont élancés en piste pour une première appréhension de la piste de Magny-Cours. Certains ont été davantage à la recherche de la limite que d'autres, à l'image d'Eugene Laverty qui a perdu l'avant de son Aprilia après un quart d'heure à l'entrée de la première chicane rapide (la portion du Nürburgring). Un avertissement sans frais pour le Britannique, qui a pu rapidement se remettre en selle et regagner son stand sans autre conséquence fâcheuse. 

 

La lutte pour la première place s'est circonscrite entre Rea et Davies. Ce dernier, auteur d'un doublé ici-même l'an passé, s'est emparé de la première place de façon très temporaire à mi-séance, avant que son rival ne lui souffle le meilleur temps pour une poignée de centièmes.

La surprise Camier

Ce duel a néanmoins été perturbé dans le dernier quart d'heure par trois magnifiques charges successives de Leon Camier, de nouveau dans le coup après avoir déjà témoigné de très belles dispositions lors des deux dernières manches.

 

Mais c'est bien Rea qui a eu le dernier mot dans la quête du meilleur chrono ce vendredi matin, grâce à un ultime tour lancé en 1'37"849 (seul pilote dans la fenêtre des 1'37), qui lui a permis de prendre l'ascendant pour 0"183. Dans le même temps, Lorenzo Savadori, jusqu'ici plutôt discret au cours de cette séance, est sorti de sa boîte pour s'emparer de la troisième place.

Derrière ce trio de tête pour le moins atypique, les deux Ducati de Marco Melandriet Davies terminent en formation avec respectivement les quatrième et cinquième position, au même titre que les deux Yamaha du team Crescent où Alex Lowes, bien remis de son highside à Portimão, devançait Michael van der Mark qui semble pour sa part avoir digéré son non-roulage en MotoGP la semaine dernière.

Reprise honorable pour Sykes

Si la performance et l'état de forme de ces deux hommes étaient à scruter au cours de ces EL1, un autre pilote a attiré l'attention. Tom Sykes, de retour à la compétition après avoir été contraint de déclarer forfait au Portugal il y a deux semaines, a en effet bouclé cette première séance à la dixième place, ce qui constitue un capital de départ intéressant sur lequel l'Anglais va pouvoir construire son week-end.

Devant lui, Xavi Forès et Jordi Torres se sont emparés respectivement des huitième et neuvième positions, alors qu'il faut aller en dehors du top 10 pour retrouver Eugene Laverty, 14e. Du côté de Ten Kate, qui doit composer ce week-end avec l'absence de Stefan Bradl, blessé au Portugal, cette première séance a été mise à profit par Davide Giugliano et Jack Gagne (qui a déjà fait une pige pour l'équipe à Laguna Seca début juillet) pour gagner en expérience au guidon de la Fireblade. Les deux hommes ont fini respectivement aux 16e et 21e positions.

Après ce premier galop d'essai, qui a permis aux pilotes de prendre leurs marques sur le circuit de Magny-Cours, les pilotes vont à présent affiner leurs réglages en vue des EL2, dont le début est prévu à 14h30 et qui s'annoncent d'ores et déjà capitaux dans l'accession directe à la Superpole 2.

 WSBK - Magny-Cours - EL1

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 20 1'37.849 
2 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 23 0.183
3 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 23 0.386
4 italy Marco Melandri  Ducati 21 0.400
5 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 23 0.443
6 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 21 0.471
7 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 27 0.699
8 spain Xavi Forés  Ducati 22 0.814
9 spain Jordi Torres  BMW 26 0.950
10 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 18 1.004
11 spain Román Ramos  Kawasaki 25 1.505
12 argentina Leandro Mercado  Aprilia 24 1.724
13 australia Anthony West  Kawasaki 24 1.921
14 ireland Eugene Laverty  Aprilia 18 1.943
15 italy Raffaele De Rosa  BMW 21 1.970
16 italy Davide Giugliano  Honda 19 1.996
17 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 22 2.501
18 italy Alessandro Andreozzi  Yamaha 20 2.614
19 italy Riccardo Russo  Yamaha 21 2.806
20 france Matthieu Lussiana  BMW 19 3.232
21 Jake Gagne  Honda 28 3.492
22 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 11 3.823
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Magny-Cours
Circuit Circuit de Nevers Magny-Cours
Type d'article Résumé d'essais libres