Tom Sykes – "Difficile mais pas impossible"

Malgré cette chute et ce 9e temps réalisé aux qualifications, Tom Sykes espère encore terminer devant Chaz Davies ce dimanche afin de lui reprendre un maximum de points, dans la lutte qui les oppose pour la place de dauphin.

Tom Sykes – "Difficile mais pas impossible"
Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki

Tom Sykes est arrivé à Magny-Cours avec 22 longueurs de retard sur son adversaire Chaz Davies. Et pour espérer coiffer la couronne de vice-champion du Monde, le natif de Huddersfield n’a pas caché sa ferme intention de battre le pilote Ducati. Mais la tâche promet de ne pas être évidente… et pour cause, Sykes ne s’élancera que de la 9e place sur la grille.

Tout comme Sylvain Guintoli, Leon Haslam et même Chaz Davies, Tom Sykes est en effet parti à la faute sur cette piste rendue glissante par la pluie. Mais cette chute est survenue très tôt dans la Superpole ; empêchant toute réparation sur sa ZX-10R et donc toute amélioration de sa part.

"C’est tellement dommage de s’être fait piéger mais je n’avais aucun grip sur mes deux premiers tours, déclare le Britannique, qui devra se contenter d’un tour en 2’01’’144. Les pneus n’étaient pas suffisamment en température. Je suis tombé à haute vitesse et on a manqué de temps pour réparer la moto. Bien évidemment, je suis déçu. Après cette chute, je m’attendais à terminer dernier de la séance mais au final c’est un peu mieux que ce que je pensais."

Tout se jouera au départ

Tom Sykes sait qu’il va devoir rapidement se frayer un passage pour remonter au classement et prendre donc plus de risques, mais le Champion du Monde 2013 n’a pas totalement perdu espoir. Sykes, qui avait dominé les essais libres 1, est en effet capable d’afficher un très bon rythme sur le sec : "Partant de la troisième ligne, ça sera bien évidemment un peu plus difficile que d’ordinaire, indique-t-il. Difficile mais pas impossible. Au départ, il n’y a que quelques mètres qui nous séparent des leaders. Autant dire que nous devrons surtout nous montrer performants dans les premiers tours." 

L’an passé, Tom Sykes avait signé deux 4e places sur ce même tracé de Magny-Cours.

partages
commentaires
WSS – Sofuoglu prêt à affronter le poleman Jacobsen
Article précédent

WSS – Sofuoglu prêt à affronter le poleman Jacobsen

Article suivant

Course 1 – Jonathan Rea renoue avec la victoire

Course 1 – Jonathan Rea renoue avec la victoire
Charger les commentaires