Tom Sykes, Mr Donington !

Avec la pole position, le record du tour et une victoire, Tom Sykes a passé une journée idyllique sur le circuit britannique.

Tom Sykes, Mr Donington !
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing, fête sa victoire
Tom Sykes, Kawasaki Racing, fête sa victoire
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing Team

Tom Sykes a jusque-là dominé l'intégralité du week-end ; que ce soit en essais, en qualification ou en course, il finit en tête ! Sa performance lors de la Superpole n'est d'ailleurs pas passée inaperçue, puisque le porteur du numéro 66 a explosé l'ancien record du circuit de près de 4 dixièmes (précédent record qui était sa propriété par ailleurs). Derrière, on se creusait la tête pour trouver un moyen de se dresser en travers de sa route. Un succès lui était en effet promis lors de la Course 1.

Or, lors du départ, la Kawasaki du poleman est gobée par ses petits camarades, au premier desquels Chaz Davies. Ce dernier emmenait dans un fauteuil Davide Giugliano et Jonathan Rea. Ce trio creusait l'écart sur Sykes, qui après quelques boucles ne semblait pas aussi dominateur qu'attendu.

Une gestion de course pleine de sang-froid

Pas de panique pour autant chez le Britannique, qui a pris le temps d'analyser la situation avant de remonter. ''J'ai eu quelques soucis avec la moto, ce qui est plutôt inhabituel pour ma part. Après six tours, je pouvais enfin comprendre ce qui se passait en tête de course ; je pensais à cet instant que la victoire serait très difficile, voire impossible à atteindre'', relate-t-il.

''Alors je me suis décidé à emmener la moto d'une manière sensiblement différente dans certains domaines, afin de compenser mon retard.'' Et cela a payé. En tirant profit des égarements de Davies et de son équipier Rea, le voici remonté à la 2e position, piaffant d'impatience sur les talons de Giugliano. Les derniers tours sont disputés, Sykes devant s'y prendre à trois fois pour enfin trouver l'ouverture. Sykes conserva son bien jusqu'à l'arrivée.

''Je ne trouve pas de raison pour expliquer mes 7 succès consécutifs sur cette piste. Mais ce qui rend cela encore plus gratifiant, c'est la manière dont je l'ai emporté aujourd'hui. J'ai vraiment dû me battre pour gagner. Le plan pour la seconde course est d'être encore plus solide, et plus constant dans mon rythme.''

partages
commentaires
Rea sur le podium, mais frustré

Article précédent

Rea sur le podium, mais frustré

Article suivant

Giugliano sur la bonne voie

Giugliano sur la bonne voie
Charger les commentaires