Un désastre pour Chaz Davies

Chaz Davies était arrivé avec de gros espoirs sur un tracé d'Imola qui était aussi un terrain familier pour son employeur Ducati. Celui qui a ouvert le compteur de victoires de la 1199 Panigale dans la catégorie à Aragon pensait bien renouveler l'expérience en Italie et se relancer ainsi dans une course au titre où il était encore le troisième larron. Mais les choses ont tourné au vinaigre ce dimanche, après deux courses qui se sont soldées par autant d'abandons.

Un vrai crève-cœur car le meeting avait assez bien commencé, même si la vedette a été laissée à l'équipier revenant de blessure et héros local Davide Giugliano lors des essais et de la Superpole. Le Gallois travaillait dans son coin pour parfaire le comportement de sa machine en courbe. Lorsque le départ de la première course a été donnée, tout ne se présentait pas si mal avec une quatrième place dans le sillage du trio de tête. Puis la mécanique s'en est mêlé.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas

Après un dépassement plein d'à propos sur le redoutable Jonathan Rea, la Ducati, soudainement, a décidé d'en rester là. Premier abandon. A peine la pause-déjeuner prise, l'équipier d'un Giugliano tout juste descendu du podium se lançait dans la seconde mi-temps avec un esprit de revanche. Mais les Kawasaki se sont irrémédiablement échappées, forçant Chaz Davies a assurer une néanmoins honorable troisième position. Hélas, là aussi, la mécanique a décidé de le contrarier une deuxième fois.

Après une série de quatre meetings caractérisés par des podiums, le coup d'arrêt est brutal pour le Gallois : "Une journée franchement désastreuse" lâche-t-il en faisant le bilan. "Nous avions le potentiel pour faire deux bonnes courses et au lieu de ça on rentre à la maison sans le moindre point. Dans la première manche, j'ai eu un souci technique."

"Dès le départ de la seconde, j'ai senti que quelque chose n'allait pas. J'ai dû régler différents paramètres électroniques en roulant. Puis je me suis mis à glisser sur mon repose-pieds. En y regardant de plus près, j'ai vu qu'il y avait du liquide dessus. J'ai d'abord ralenti mais l'arrivée était trop loin et j'ai préféré tout arrêter plutôt que de tout casser. Un jour à oublier."

Chaz Davies est à présent quatrième du championnat avec cent-vingt-trois points, soit trois de retard sur un Tom Sykes qui lui a subtilisé sa position dans le trio de tête. Le leader Jonathan Rea est intouchable avec ses deux-cent-quarante unités. Dans quinze jours, ce sera la prochaine manche à Donington Park.

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Imola
Sous-évènement Course 2
Circuit Imola
Pilotes Chaz Davies
Équipes Ducati Team
Type d'article Résumé de course
Tags davide giugliano, ducati, italie