Une journée parfaitement réussie pour Michael Van der Mark

Michael Van der Mark était resté plutôt discret vendredi, pour la première journée d'essais à Jerez. Changement de ton radical samedi : il est passé à la vitesse supérieure!

Le pilote néerlandais, dont la moto a été entièrement démontée et réassemblée pendant la pause estivale, n'a pas connu de véritable problème de fond vendredi, juste quelques difficultés en entrée de virage. Le travail réalisé sur les réglages de sa CRB a toutefois porté ses fruits et il a vite pu oublier ce samedi son dixième temps d'hier.

Dès les Essais Libres 4, ce midi, il est apparu très à l'aise, signant des chronos très encourageants en gommes usées. Contraint d'en passer par la Superpole 1, il a dominé la hiérarchie et donné des signes prometteurs à la fois avec le pneu course et le pneu qualifs. Après avoir ainsi décroché son ticket pour la phase finale de la Superpole, il a commencé par se caler dans la roue de Jonathan Rea pour évaluer son rythme en vue des épreuves au programme demain, tournant à seulement un dixième du chrono qu'il venait de signer en Superpole 1.

Ces vérifications faites, il était temps d'en découdre avec le chrono pour aller décrocher sa place en grille. Cette fois, le rookie du Superbike a pris les choses en main, réalisant son tour seul, et grand bien lui a fait puisqu'il est parvenu à tourner sous les 1'41 et à se positionner en deuxième ligne.

"Je suis très heureux, parce que la Superpole a été très dure sur les dernières manches," rappelle-t-il, soulagé. "Aujourd'hui j'ai enfin trouvé mes marques avec le pneu qualifs, qui m'a procuré des sensations complètement différentes. C'est probablement la première fois de la saison que ça a vraiment bien fonctionné en qualifications. Je savais que j'allais pouvoir être très rapide une fois que j'aurais trouvé du grip et c'est ce qui s'est passé. Au début de la Superpole 2, j'ai travaillé avec Jonathan, ce qui m'a vraiment beaucoup aidé à gagner en vitesse. Je crois qu'on s'est un peu aidé l'un l'autre."

"Normalement, on a un peu de mal quand les températures grimpent, mais on a trouvé des réglages qui fonctionnent bien quand la piste est chaude. La CBR se comporte vraiment bien, tout fonctionne et mon rythme de course est bon," poursuit Michael Van der Mark. "Il nous fallait vraiment réaliser de bonnes qualifs, parce que ça nous était déjà arrivé d'avoir un bon rythme de course mais on avait alors une mauvaise place sur la grille. Le départ des courses sera très important, mais il était aussi important d'être proche de l'avant de la grille, j'ai donc un bon feeling pour les courses."

Son coéquipier, Sylvain Guintoli, doit lui se contenter de la dixième place en grille après une séance qualificative plus complexe.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Jerez
Sous-évènement Samedi
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Michael van der Mark
Équipes Ten Kate Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags qualifications, qualifs, superpole, ten kate