Une occasion spéciale pour Leon Haslam

Les quatre semaines de vacances touchent à leur fin pour les protagonistes d’un mondial Superbike qui piaffent d’impatience de faire leur rentrée sous le soleil de la Californie. C’est en effet l’atypique tracé de Laguna Seca qui les recevra ce week-end, avec son "Corckcrew" qui est sa spécificité appréciée des pilotes. Reste que pour Leon Haslam, pilote officiel Aprilia, ce rendez-vous aura une saveur particulière. 

Celle-là aura le goût d’un 200e départ dans la catégorie qui devrait être célébré dès la première manche du dimanche. Âgé de 32 ans, le fils d’un Ron icone de la moto britannique a en effet commencé son parcours international dès 2003 en tant qu’invité à Brands Hatch. Il a ensuite fait la saison 2004 avant de rejoindre son championnat national et revenir sur la scène internationale en 2009. Une discipline qu’il n’a plus quittée depuis et où il compte quatre succès, celui de cette année à Phillip Island y compris.

Leon Haslam est donc prêt à entrer parmi les neuf pilotes de l’Histoire du WSBK à compter plus de 200 courses au compteur. Pas mal, mais ce que souhaiterait surtout l’équipier d’un Jordi Torres, qui découvrira le tracé de Laguna Seca, c’est de récupérer la seconde place au classement général que lui a subtilisé Tom Sykes avant la trêve estivale. Ce sont donc 16 points qu’il faudra récupérer sur une redoutable Kawasaki.

les caractéristiques de cette piste liées aux températures élevées devraient bien aller à notre moto.

Leon Haslam

Mais Haslam prévient : la RSV4 RF ne devrait pas être ridicule sur le circuit californien de 3,61 km : "Laguna Seca est toujours un rendez-vous particulier et il marque l’entrée dans la dernière partie de la saison. Je suis confiant car les caractéristiques de cette piste liées aux températures élevées devraient bien aller à notre moto. Je suis impatient d’y être."

Leon Haslam a aussi profité de ces quatre semaines pour se refaire une santé en consolidant des côtes fracturées depuis la seconde manche d’Imola le 10 mai dernier. Aprilia espère enfin une dernière partie de saison plus favorable puisque la première a été passée à subir le joug des Kawasaki et à vivre sous la menace permanente des Ducati, qui se sont affirmées comme des challengers de premier ordre face aux troupes d’Akashi.

Par ailleurs, on rappellera que lors de la manche en Malaisie, qui suivra celle de Laguna Seca, Aprilia comptera sur une troisième machine menée par Max Biaggi. Enfin, rien n’est encore figé au sujet de la poursuite du programme WSBK par une marque qui pourrait concentrer toutes ses forces sur ses ambitions en MotoGP dès l’année prochaine.           

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Laguna Seca
Circuit Laguna Seca
Pilotes Leon Haslam
Équipes Aprilia Racing Team
Type d'article Preview
Tags aprilia, laguna seca, leon haslam, superbike, wsbk