Présentations WSBK 2017
Dossier

Présentations WSBK 2017

Van der Mark rêve d'une victoire à Assen avec la Yamaha

partages
commentaires
Van der Mark rêve d'une victoire à Assen avec la Yamaha
Par : Léna Buffa
8 févr. 2017 à 08:45

Nouvelle recrue de Yamaha, l'espoir néerlandais puise dans ce changement une nouvelle motivation. L'objectif est clair : gagner !

Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
La moto de Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
La moto de Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
La moto de Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
La moto de Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Michael van der Mark, Pata Yamaha Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha

Michael van der Mark relève le premier grand défi de sa carrière en rejoignant cette année Yamaha. Lui qui a éclos dans le giron de Honda et a gravi tous les échelons avec la marque à l'aile dorée et son équipe fétiche, Ten Kate, il intègre désormais le team anglais Crescent et se lie ainsi au constructeur d'Iwata pour ouvrir un nouveau chapitre dans son parcours.

La finalité est clairement annoncée : trouver le rebond qui lui permettra d'atteindre ses objectifs, lui qui rêve de MotoGP et qui trépigne de ne pas avoir encore connu la victoire en WSBK au bout de deux ans. Il faut dire que le pilote néerlandais nous a habitués à aller vite, n'ayant eu besoin que de deux saisons en Superstock 600 puis en Supersport avant d'être sacré.

"C'est un défi intéressant pour moi", explique-t-il à Motorsport.com. "J'ai passé six ans avec le team Ten Kate et j'avais le sentiment de devoir changer d'équipe et de marque pour renouveler ma motivation. Yamaha m'a approché et, étant donné que j'avais déjà vu le potentiel de la moto il y a deux ans, je n'ai pas eu besoin d'y réfléchir longtemps. Le timing était parfait et je suis très content de faire ce changement."

"J'ai eu mon premier test avec la R1 en novembre et, dès mes premiers tours, je me suis dit que j'avais pris la bonne décision", assure Michael van der Mark. "Certes, les résultats de Yamaha l'année dernière n'ont pas été très bons, mais on reçoit un soutien plus important et on a progressé pendant l'hiver. Je suis content de l'équipe, de leur façon de travailler et du soutien que l'on reçoit de la part de Yamaha."

Après de premiers tests qui ont posé les bases de ce nouveau binôme, comment le Néerlandais entend-il progresser, à la fois à titre personnel et avec sa moto ? "Il est difficile de répondre à cette question. Je pense que mon style va s'améliorer à chaque fois que je piloterai la moto", juge-t-il. "La moto en elle-même est très maniable, il nous faut juste trouver comment transmettre la puissance au sol pour avancer. C'est le point sur lequel on a déjà beaucoup progressé en comparaison de novembre. En tout cas, je suis certain qu'on y arrivera cette année."

"L'une des plus grandes différences [avec la Honda], c'est le moteur crossplane", poursuit-il. "Il est très doux, la puissance est délivrée à tous les niveaux tandis qu'avec la Honda j'avais l'habitude d'avoir [la puissance] à haut régime. C'est la plus grande différence et, assurément, elle est très positive."

Deux pistes en ligne de mire

La saison dernière, qui marquait les débuts du nouveau programme de Yamaha en WSBK, n'a pas apporté les résultats escomptés, néanmoins chacun s'efforce de capitaliser sur ces premiers enseignements à l'aube de cette nouvelle campagne. Bien décidé à ne pas jouer les seconds rôles, Michael van der Mark entend prendre part à la hausse généralisée des résultats.

"Je pense que l'on pourra s'estimer heureux si l'on arrive à terminer dans le top 5 tous les week-ends et si l'on se bat pour quelques podiums. Mais, bien entendu, mon objectif, c'est de remporter des courses", prévient-il.

Et lorsque nous l'interrogeons sur les pistes qui lui paraissent les plus favorables à des performances sortant du lot, il cite sans surprise deux de celles qui l'on vu particulièrement briller jusqu'à présent : "Phillip Island. Et puis j'espère qu'à Assen je pourrai gagner devant mon public." La concurrence est prévenue !

Interview Francesco Corghi

Prochain article WSBK
Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017

Previous article

Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017

Next article

Yamaha Racing présente sa nouvelle moto pour 2017

Yamaha Racing présente sa nouvelle moto pour 2017

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Présentation de Yamaha Racing
Pilotes Michael van der Mark
Équipes Crescent Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Interview